Après 1984… La ferme des animaux
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Après 1984…  La ferme des animaux

 

« - Camarades, je suis vieux et mon temps est compté… Mais avant de mourir, je voudrais vous faire profiter de ma sagesse. Regardons les choses en face, nous avons une vie de misère, une vie trop brève ! On nous donne tout juste de quoi survivre, et ceux d’entre nous qui ont la force nécessaire doivent travailler jusqu’à ce qu’ils rendent l’âme. Cette ferme est-elle donc si pauvre ? Ne peut-elle pas nous procurer une vie digne et décente ? Non, camarades ! Tout le produit de notre travail est volé par l’homme ! L’homme est la seule créature qui consomme sans produire. Il ne donne pas de lait. Il ne pond pas d’œuf, il est trop faible pour pousser la charrue… Et pourtant, c’est lui le maître de tous les animaux ! »

 

 

 

 

 

 

 

                Pour les animaux, il est l’heure de se révolter. Sage l’ancien, cochon de son état, vénéré à la ferme, fait le constat qu’eux, animaux, sont exploités à la ferme par l’homme qui, lui, ne produit rien. Les vaches font du lait. Les poules pondent des œufs, les porcs sont destinés à la boucherie. Le cheval tire la charrue. Il est temps que les choses changent. Sous l’impulsion de leur mentor, les animaux se révoltent. Ils chassent le fermier de son exploitation et prennent le pouvoir. Mais ce qui s’annonçait comme une libération et un renouveau allait vite se transformer en combat d’egos, conflit d’intérêts, … Bref, en joute politique !

 

 

 

 

© L’Hermenier, Labourot, Parada - Jungle

 

 

  1. Tout deux pattes est un ennemi.
  2. Tout quatre pattes ou volatile est un ami.
  3. Nul animal ne portera de vêtements.
  4. Nul animal ne dormira dans un lit.
  5. Nul animal ne boira d’alcool.
  6. Nul animal ne tuera un autre animal.
  7. Tous les animaux sont égaux.

 

La loi imprescriptible de la vie à la ferme des animaux est inscrite au frontispice de la grange. C’est formidable. Même si les animaux ne savent pas lire, ils apprendront ces préceptes par cœur. Tout s’annonce idyllique. Menés par les cochons, les bêtes vont prendre en charge tout ce que faisait le fermier. Elles vont même entreprendre la création d’un moulin.

 

 

 

 

© L’Hermenier, Labourot, Parada - Jungle

 

 

On a connu les grands duels Giscard/Mitterrand, Biden/Trump, Macron/Le Pen et bien d’autres… Dans le même ordre d’idées, voici Boule de Neige/Napoléon, le cochon rose contre le cochon noir, le yin contre le yang, l’idéaliste communiste contre le totalitaire dictateur. Plus qu’une fable animalière, La ferme des animaux est une arène politique, une dystopie dans laquelle les bestioles ne sont que le reflet des hommes. Paru en 1945, le roman de l’écrivain britannique George Orwell dénonce le stalinisme.

 

 

 

 

© L’Hermenier, Labourot, Parada - Jungle

 

 

Après Le faucon déniché, Maxe L’Hermenier, concepteur de la collection Jungle Pépites, adapte La ferme des animaux. Le moins que l’on puisse dire, à l’instar de 1984 du même George Orwell, il n’est pas le seul. Quatre versions sortent quasiment en même temps, de la BD au livre illustré. D’autres s’y étaient essayés il y a quelques années dont Jean Giraud lui-même au scénario pour l’une d’entre elles.

 

 

 

 

 

 

 

Trois autres nouvelles adaptations :

 

 

 

 

 

 

Le dessinateur d’Alienor Mandragore, Thomas Labourot, est le maître des animaux. Il réalise l’adaptation rêvée, magnifiquement et dynamiquement dessinée. Il permet à cette collection d’adaptations littéraires d’acquérir une légitimité digne des plus grandes chez les plus grands éditeurs. La couverture rappelle les affiches de propagande, la corne et la patte remplaçant la faucille et le marteau.

 

En l’année présidentielle qui s’annonce, La ferme des animaux arrive à point nommé pour démontrer que les plus beaux discours ne font pas les meilleures politiques.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

https://youtu.be/CaHm22gskFM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One shot : La ferme des animaux 

 

Genre : Fable politique 

 

Scénario : Maxe L’Hermenier 

 

Dessins : Thomas Labourot

 

Couleurs : Diego L. Parada

 

D’après : George Orwell 

 

Éditeur : Jungle

 

Collection : Jungle Pépites 

 

Nombre de pages : 64

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782822233699

 

 

 



Publié le 10/11/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022