C’était au temps des héros de si grande classe. Valhardi Intégrale 5 - 1959-1965
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

C’était au temps des héros de si grande classe.  Valhardi Intégrale 5 - 1959-1965

 

  

 « - Eh bien, Gégène, voilà le moment de nous séparer. Toujours décidé pour Miami ?...

 - Quoi ?! Tu ne viens pas avec moi ?... Cette histoire de Yukon, c’est une blague, non ?

 - Mais pas du tout. Pourquoi serait-ce plus une blague que ton Miami ?

 - Euh !... Mais parce que Miami, c’est normal; tout le monde va à Miami, tandis que l’Alaska, c’est loufoque. Les vacances, c’est le soleil, les plages ! »

  

 

 

 


            Valhardi et Gégène viennent de débarquer aux Etats-Unis. Ils n’ont pas vraiment les mêmes intentions. Comme ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre, les deux amis ne vont pas rester séparés longtemps. Mais avant de vivre quatre aventures sur le nouveau continent, il leur en reste une à vivre en Europe.

 

            Cette intégrale rassemble les cinq dernières aventures du héros dessinées par Jijé.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

            Les deux premiers épisodes sont dans un pur classicisme à la Valhardi. Les fans y retrouveront les poncifs de la série, avec un héros modèle et moral s’attaquant à des malfrats.

 

             Le secret de Neptune est scénarisé par Philippe Gillain. Le fils travaille en étroite collaboration avec son père. Ils discutent du sujet ensemble et Philippe propose un découpage souple permettant à Jijé d’intégrer des idées supplémentaires au fil de sa réalisation. Jean Valhardi  fait face à un gang de faux-monnayeurs dans une folle course poursuite tout autour du monde.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

Rendez-vous sur le Yukon entraîne Valhardi et Gégène en Amérique du Nord. Mais la simple chasse à l’ours va se transformer en une toute autre affaire lorsque nos deux compères vont secourir le pilote d’un petit avion qui vient de s’écraser dans la forêt. Ce n’est bien évidemment pas un accident. Pourquoi cherche-t-on à faire disparaître cet homme ? Jijé reste dans une atmosphère américaine, même si ce n’est celle de Jerry Spring. Les décors canadiens lui permettent de rester plus dans la nature que dans les aventures habituelles de Valhardi. Jijé a conçu seul son scénario, apportant, comme il le dit à Philippe Vandooren dans le livre culte Comment on devient dessinateur de bandes dessinées, quelque chose d’humain. « Les mauvais ou les bons ne sont jamais tout à fait mauvais ou tout à fait bons. C’est plus compliqué. »

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

Les trois épisodes suivants résultent de la rencontre entre Jijé et Guy Mouminoux. Les deux hommes sont aussi exubérants l’un que l’autre. Les deux hommes vont s’entendre à merveille. Mouminoux développera le rôle de Gégène, le faisant passer au premier plan. La jeunesse prend le pouvoir, musique yé-yé des sixties oblige.

 

Le retour de Jean Valhardi est un titre qui annonce un nouveau départ pour le personnage. Mouminoux est au scénario, aux véhicules et à certains décors. Jijé prend en charge les personnages et le reste des décors. L’histoire tourne autour d’un rallye automobile et d’un vol de bijoux.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

Le grand rush reste dans le domaine des voitures de course. Le côté polar de la série laisse place à une ambiance Michel Vaillant, déstabilisant le lectorat de l’époque. La vedette en est une sorte de Formule 1 à trois roues, prototype expérimental destinée à devenir la reine des circuits.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

Le duel des idoles est la dernière aventure de Jean Valhardi signée Jijé. Troisième incursion consécutive dans le domaine de la course automobile, le récit se moque gentiment des chanteurs de la grande époque type Salut les copains. Gégène récoltera même sa portion de tomates.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

La nouvelle orientation de la série ne fonctionnant pas, Jijé décida de l’arrêter. Il faudra attendra 1984 pour retrouver Valhardi sous le pinceau de René Follet et la plume d’André-Paul Duchâteau.

 

            On ne louera jamais assez les louanges de la fantastique collection qu’est Dupuis Patrimoine. Avec une introduction riche  de Jérôme Dupuis se lisant comme un roman, cette intégrale Valhardi tome 5 fait figure de livre indispensable pour tous les amateurs de la grande bande dessinée. Elle contribue à rendre à Jijé sa place au Panthéon des plus grands auteurs du neuvième art au monde.

 

 

 

 

© Jijé, Mouminoux, Philip - Dupuis

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Valhardi

 

Tome : Intégrale 5 - 1959-1965

 

Collection : Dupuis Patrimoine

 

Genre : Aventure/Policier

 

Scénario : Jijé, Mouminoux & Philip

 

Dessins : Jijé

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 320

 

Prix : 35 €

 

ISBN : 9791034737260

 



Publié le 15/05/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019