Chant du cygne d’un truand. Allan Thomas Scott Le marin bandit
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Chant du cygne d’un truand.  Allan Thomas Scott Le marin bandit

 

 « - Allez bouge-toi, Scott ! Tu es libre ! L’individu qui a payé ta caution t’a laissé ce petit message…

- Qu’est-ce qu’il me veut ?

- Ne pose pas de questions, Scott. Tu es libre. Tout ce que tu as à faire, c’est de reprendre ta vie sans faire la moindre vague. Et ça vaut mieux pour toi. Fais gaffe à ce que tu trafiques, ton généreux sauveur a des projets pour toi. Il te recontactera en temps et en heure. En attendant, fais-toi oublier. »

 

 

 

 

 

 

 

Allan Thomas Scott fait toujours le même cauchemar. Il flotte dans un océan tempétueux avant d’être englouti par une vague qui le réveille. Pour l’instant, Allan croupit au fond d’un cachot sous quarante degrés. Mais un bon samaritain a payé la caution qui lui rend la liberté, après six mois de taule. Allan se rend alors sur le seul lieu de son destin : un port. Le soir, il ne fait jamais bon traîner sur les docks. C’est l’heure et l’endroit pour les truands de régler leurs petites affaires.

 

 

 

 

© Belmas - Sépia

 

 

Première bande dessinée autour de l’univers de Tintin publiée par les éditions Sépia, Allan Thomas Scott inaugure un nouveau concept. Le petit album n’est pas une fausse biographie du marin, comme on a pu lire celle du Senhor Oliveira Da Figuera par Albert Algoud, parue chez Chandeigne. Ici, l’autrice Sarah Belmas choisit de raconter les tourments d’un homme dont le passé pèse lourd sur ses épaules. En quête de sérénité mais incapable de faire table rase de sa personnalité violente et impulsive, Allan va retrouver la femme qu’il aime depuis cette escale en France et de laquelle il a été trop longtemps séparé. Cet amour sera-t-il synonyme de rédemption ? Ou bien les démons reviendront-ils frapper à son hublot ?

 

 

 

 

© Belmas - Sépia

 

 

Sarah Belmas publie son deuxième album, après Lever l’ancre paru chez Côte-à-cas éditions. Elle est une vraie tintinophile. Elle connaît sur le bout des doigts le personnage dont elle s’empare du destin. Son histoire est un récit d’ambiance. Il se lit rapidement mais avec lenteur. La réalité est une traversée sur une mer d’huile. Mais ce n’est qu’une apparence. Les tempêtes sont dans l’esprit d’Allan. Belmas réalise une mise en abime. L’amour d’Allan, ne serait-ce pas elle-même ? La colorisation entre le bleu et l’orange, se mêlant dans des tons inédits, traduit cette frontière entre la violence et la sérénité. L’histoire se lit sur ce fil, comme si le lecteur était un funambule cherchant l’équilibre. On aurait juste apprécié un peu plus de densité dans l’intrigue.

 

 

 

 

© Belmas - Sépia

 

 

La collection Zoom sur Hergé s’inscrit définitivement comme « la » référence qui permet à l’univers de Tintin d’être toujours vivant. Quand on a fini de lire Tintin, on peut recommencer à lire Tintin. On y trouvera toujours quelque chose de nouveau.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Allan Thomas Scott Le marin bandit 

 

Genre : Drame

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Sarah Belmas

 

Éditeur : Sépia

 

Collection : Zoom sur Hergé

 

Nombre de pages : 104 

 

Prix : 12,90 €

 

ISBN : 9791033402039

 

 

 

 



Publié le 07/06/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022