Cinq élections. Les représentants
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Cinq élections.  Les représentants

 

« - Déjà, merci de vous être déplacés.

- C’était soit nous, soit vous de toute manière. Nous n’allions pas nous rencontrer dans un café.

- Non, quand même.

- Peut-être pourrions-nous commencer par tenter de rappeler les faits ?...

- Nous les connaissons.

- En partie. Je veux dire, nous avons très longuement parlé avec notre fils, nous connaissons sa version. »

 

 

 

 

 

 

 

 

                Dans la banlieue de Lille, Marthe et Paul reçoivent un couple qu’ils ne connaissent pas : Charles et Valérie. Pourtant, leurs destins sont liés. Ils sont liés par leurs enfants. Il s’est passé quelque chose entre eux. Les parents d’Antoine ont discuté au commissaire de police et au proviseur. Ceux de Delphine ont eu les mêmes infos. Leur fille leur a très peu parlé. Si les secours n’avaient pas été aussi rapides, la situation aurait pu être dramatique. C’est Antoine qui les prévenus, mais apparemment c’est lui qui est le responsable. Enfin, tout n’est pas si simple. La discussion bat son plein entre les parents, quand, à 20 h, Charles demande à ses hôtes s’ils peuvent allumer la télévision. Nous sommes le 7 mai 1995. Le résultat du second tour de l’élection présidentielle va être dévoilé.

 

 

 

 

© Farasse, Prudomme - Virages graphiques

 

 

                Ceci est la première des histoires adaptées de la pièce de théâtre de Vincent Farasse par l’auteur lui-même. Toutes se passent un jour d’élection présidentielle en France. Le 21 avril 2002, un couple qui a loué une maison de campagne rencontre un voisin. Les souvenirs d’enfance de l’invité inattendu se mêlent à ceux de Catherine. Qu’y a-t-il de vrai ? Qu’y a-t-il de faux ? Le 6 mai 2007, dans le hall d’un hôpital, une fratrie se retrouve à l’occasion du décès de leur père, pendant qu’un individu vient prendre des nouvelles de la femme ayant subi un étranglement ultra-violent. Cinq ans plus tard jour pour jour, le 6 mai 2012, dans un hôtel de bord de mer, un couple se retrouve après douze ans de séparation, l’homme espérant raviver une résurrection de leur flamme. Mais est-elle seulement celle que l’on croit ? Enfin, le 7 mai 2017, dans la chambre d’un hôtel banal de zone commerciale, une femme qui a confié son fils reçoit un livreur de pizza, puis un politicien en devenir qui profite de sa situation précaire. Si Macron est élu, peut-être qu’il l’aidera à se sortir de là ?

 

 

 

 

© Farasse, Alfred - Virages graphiques

 

 

 

© Farasse, Prudomme, Alfred, Simon, Vassant - Virages graphiques

 

 

                Vincent Farasse décrit cinq tableaux d’anonymes à qui il est arrivé quelque chose. Pour chacun, on ne saura jamais tout. Dans chacun d’entre eux, une énigme reste en suspens. Pourquoi la fille de Charles et Valérie est-elle si traumatisée ? Le voisin de la maison de vacances est-il un affabulateur ? Pourquoi Cassia a-t-elle été étranglée ? Quelle est la véritable relation entre ce petit homme dégarni et cette grande dame brune dans l’hôtel ? Enfin, comment la vie a-t-elle amené cette jeune maman à faire des choses que la morale réprouve ? A toutes ces questions, nous n’aurons pas de réponses. Mais à quoi bon ? Tous ces gens sont des représentants. C’est vous, c’est moi, nous sommes le peuple. A chacun des jours qu’ils vont vivre, un Président de la République va être élu ou accéder au second tour : Jacques Chirac, pour les deux premiers récits, Nicolas Sarkozy, François Hollande, puis Emmanuelle Macron pour les trois suivants. Les vies de ces représentants vont-elles en être bouleversées ou pas ? En tout cas, chaque réponse de scrutin va apporter un point final particulier à ces journées si particulières.

 

 

 

 

© Farasse, Vassant - Virages graphiques

 

 

                David Prudhomme, Alfred, Anne Simon et Sébastien Vassant sont chacun à l’adaptation graphique de l’un des tableaux. Ils dessinent le troisième d’entre eux en commun, chacun se chargeant de tel ou tel personnage. Le trait reste sobre. Les couleurs sont en aplats monochromes. Prudhomme choisit un fond bleu pour 1995. Alfred teinte de jaune soir de chaleur le dimanche de 2002. Le récit commun de 2007 est dans les marron proches du sépia. Anne Simon choisit un orange mystérieux. Sébastien Vassant joue avec un violet violent et représente un politicien au regard horrifiquement froid. Les dialogues sont ainsi mis en valeur et sont la matière à réflexion de l’ouvrage.

 

 

 

 

© Farasse, Simon - Virages graphiques

 

 

                En cette période d’élections présidentielles, Les représentants remet à leur place les événements privés par rapport aux aléas publics.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Les représentants

 

Genre : Politique fiction

 

Scénario : Vincent Farasse 

 

Dessins & Couleurs : David Prudhomme, Alfred, Anne Simon & Sébastien Vassant

 

Éditeur : Virages graphiques

 

Nombre de pages : 160

 

Prix : 20 €

 

ISBN : 9782743655716

 

 

 

 



Publié le 26/03/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022