Coup de foudre et coups de dés. Comme par hasard
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Coup de foudre et coups de dés.  Comme par hasard

 

« - Puisque vous êtesmà, pouvez-vous me dire ce que vous me voulez ?...

-   Oh, vous le savez très bien… Nous sommes si intimes.

-   Je vous ai entendu dire l’autre jour que la chance, le hasard n’existaient pas, que tout était lié dans ce monde par des lois de cause à effet… Voilà une assertion bien audacieuse.

-   C’est la vérité !

-   Allons, allons… Vous pensez peut-être que l’on peut mettre l’univers en équation ? Que les mathématiques peuvent décrire la place des étoiles, l’écoulement des rivières et le vol des abeilles ?

-   Mais c’est le cas.

-   Comme ce serait ennuyeux… Si tout était logique mathématique, alors la vie serait aussi prévisible que deux et deux font quatre. »

 

 

 

 

 

 

 

                Paris, 1909. Victor Nimas est fiévreux. Est-ce un délire nocturne ? Toujours est-il qu’un chic chat endimanché vient disserter avec lui sur le délicat sujet du hasard. Evidemment, pour un cartésien comme Victor, comptable de métier, l’univers serait une gigantesque équation. Il serait possible de tout prévoir : le passé, le présent et l’avenir. Où serait alors la liberté ? En quelques mots, l’homme-chat lui démontre que le hasard, l’imprévu, sont les symboles de cette liberté. Pour l’instant, Victor préfère se réfugier derrière ses chiffres rassurants, ses certitudes éculées. Jusqu’à quand ? Tania, cette danseuse des Ballets russes de Diaghilev auxquels il a assisté il y a quelques jours, est-ce une loi mathématique ou bien le hasard qui a fait que leurs yeux se sont croisés ?

 

 

 

 

© Bonin - Vents d’Ouest

 

 

                Plus qu’une simple romance, l’auteur propose un voyage à travers l’Europe du début du XXème siècle. De Paris à Baden-Baden, le cœur de Victor Nimas résonne dans celui des lecteurs. « Comme par hasard » est de ces histoires qui rendent amoureux, qui ravivent les flammes et qui prouvent que l’amour est plus fort que tout. Tania est sublimement belle mais elle est mariée. Voyant cet amour impossible, Victor prendra un autre chemin jusqu’à que le hasard, encore lui, les remette face à face. Bonin pose alors la question du renoncement ou du coûte que coûte. Victor suivra-t-il la voie imposée par l’équation de la vie ou bien lancera-t-il un coup de dés sur le tapis du hasard ?

 

 

 

 

© Bonin - Vents d’Ouest

 

 

                On peut devenir créateur de bande dessinée par inadvertance, on ne le reste pas par hasard. Il faut du talent. Auteur discret, Cyril Bonin n’a jamais cessé de publier depuis plus de vingt ans. Il fait partie de ces rares dessinateurs au trait reconnaissable au premier coup d’œil. Ses ambiances verdâtres orangées sont aussi sa marque de fabrique. Et comment ne pas tomber sous le charme de ses personnages aux regards fascinants. Ici, Bonin réussit à offrir aux lecteurs une place pour les Ballets russes, tellement bien mis en scène, qu’on a l’impression d’être dans la salle.

 

 

 

 

© Bonin - Vents d’Ouest

 

 

                Après le splendide Stella, Cyril Bonin était attendu au tournant. Après une histoire d’amour si puissante, comment était-il possible de rebondir ? « Comme par hasard », le gant est relevé. « Comme par hasard », la magie Bonin a encore frappé.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=eE-oItzoi2A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Comme par hasard 

 

Genre : Romance 

 

Scénario, Dessins & Couleurs : Cyril Bonin 

 

Éditeur : Vents d’Ouest

 

Nombre de pages : 104

 

Prix :  18 €

 

ISBN : 9782749308982



Publié le 10/04/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021