?>
 
Maxime 1974 - La Lignée (tome 3)
Flux RSS Flux RSS

Maxime 1974 Série : La Lignée

Auteur : Berlion - Félix - Marie - Galandon - Wozniak

EAN/ISBN : 9782818921333

Prix : 13,90€

Date de sortie : 06/02/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

Publié le 17/02/2013



En 1974, Maxime a 32 ans et des poussières. Fils naturel et caché de Marius, il vit à Paris, dans un petit deux pièces avec sa compagne et ses jumeaux. Après avoir traversé la période hippie, il plonge dans l’univers du Rock, mais aussi de la drogue et de l’alcool. Une attitude irresponsable qui fera fuir Alexandra avec ses enfants. Définitivement libre de se détruire, Maxime et deux potes, Fred et Claude, partent pour New York sur les traces d’un groupe de rock mystérieux dont-ils ont entendu quelques enregistrements : Les Ramones. Entre délires psychédéliques et vraies croyances, Maxime et ses amis décident de s’emparer de la statuette, volée un siècle et demi plutôt par son ancêtre, pour la ramener à sa place d’origine et enfin stopper cette fameuse malédiction...



Troisième épisode de cette série nous contant la malédiction frappant les descendants de la famille Brossard tous morts dans leurs 34e année. Les scénaristes nous emmènent en 1974 en compagnie de Maxime Brossard, le fils de Marius présent dans le tome précédent. Lorsque Maxime entend une bande sonore des futurs « Ramones », il décide de partir accompagné de deux amis à leur rencontre à New York. En consultant le carnet laissé par les ancêtres de la famille de Maxime Brossard, l’un des Ramones va reconnaitre une tête « Muisca » de l’art précolombien représentée sur une affiche du Métropolitan Muséum de New York. Maxime va tout mettre en œuvre afin que cette statue retourne à l’endroit qu’elle n’aurait jamais dû quitter afin de tenter de mettre un terme à la malédiction frappant sa famille. La fin de ce troisième tome réserve une surprise de taille aux lecteurs de cette série et nous donne rendez-vous en 1994 en compagnie de Diane & David (les enfants de Maxime) lors du génocide Rwandais. Ce troisième tome me réconcilie avec la série car j’avais eu certaines difficultés à apprécier à sa juste valeur le tome précédent. Le dessin confié à Olivier Wozniak accompagne parfaitement bien le récit tout en donnant l’envie au lecteur de connaitre l’épilogue de la série prévue dans le prochain et dernier tome de cette aventure. Un dernier conseil, lire les deux premiers tomes afin de parfaitement bien savourer cette histoire !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Niala S.



©BD-Best v3.5 / 2022