?>
 
Boulevard ... ossements - Nestor Burma (tome 8)
Flux RSS Flux RSS

Boulevard ... ossements Série : Nestor Burma

Auteur : Léo Malet, Barral (d’après l’univers graphique de Tardi)

EAN/ISBN : 9782203058811

Prix : 16 €

Date de sortie : 15/05/2013

Nombre de pages : 88

Catégorie : Polar

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Univers d'auteurs

Publié le 21/05/2013



 

En cette fin de printemps, Nestor Burma et sa secrétaire Hélène Chatelain reçoivent la visite d’un diamantaire du 9e arrondissement, Omer Goldy, qui les envoie sur les traces d’un restaurant chinois de la rue de la Grange-Batelière et de son propriétaire, l’énigmatique Tchang-Pou. Le mystère s’épaissit lorsque Burma découvre sur place les cartes de visite d’un ancien lupanar de Shanghai où sévissaient des prostituées russes et, dans une armoire, ce qui ressemble fort au cadavre d’une femme blonde et nue… Mais tout bascule carrément lorsque le diamantaire, est retrouvé mort dans son bureau. Deux macchabées presque coup sur coup. Soupçonnant tout à la fois un chantage, une affaire de moeurs, un trafic de diamants et dieu sait encore quelles turpitudes, Nestor Burma intensifie ses recherches, qui le mettront bientôt sur la piste de la maison Natacha, une entreprise de lingerie de luxe tenue par deux immigrées russes…



 

Après Emmanuel Moynot l’espace de trois tomes, c’est Nicolas Barral qui s’empare des clés de l’agence « Fiat Lux » et se coule dans l’univers graphique de Tardi pour cette enquête de Nestor Burma dans le 9ème arrondissement parisien. Et de ce côté déjà, la reprise est réussie. Le trait de Barral est un rien plus fin que celui du grand Jacques, plus souple aussi, mais comme ses illustres prédécesseurs, le nouveau venu dans la série s’y entend pour camper des personnages secondaires pittoresques et quelques « gueules » dont on se souviendra. L’univers graphique est celui de Tardi, mais l’univers de Nestor Burma, c’est surtout celui de Léo Malet. On s’y retrouve pour un épisode aux couleurs étrangement exotiques qui se déroule pourtant entièrement dans la capitale française. Entre un restaurant chinois, une « maison » de Shangaï et des russes blancs (et pourtant pas très clairs) et…un squelette unijambiste, le flegmatique et perspicace détective et sa jolie secrétaire Hélène auront fort à faire pour démêler les fils d’une intrigue complexe non dénuée d’humour ni de charme(s) et dont on suit le cheminement avec beaucoup de bonheur. C’est toujours avec plaisir que l’on répond aux rendez-vous de Nestor Burma dans son itinéraire parisien, et cette promenade mouvementée sur le Boulevard…Ossements ne fait pas exception à la règle. Un savoureux polar rétro qui contraste joliment avec nombre de thrillers sanglants actuels. A souligner la très belle couverture dont on appréciera plus encore la « distribution » après avoir lu un album qui mérite assurément le détour.







Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens



©BD-Best v3.5 / 2022