?>
 
Liste des critiques concernant Jéronimus
Flux RSS Flux RSS

Deuxieme partie, Naufrage Série : J√©ronimus

Auteur : Dabitch & Pendanx

Prix : 18 ‚ā¨

Date de sortie : 17/04/2009

Nombre de pages : 96

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Futuropolis

Publié le 16/04/2009


Petit rappel des faits…
29 octobre 1628, le Batavia quitte le port d’Amsterdam. À son bord, 341 personnes, dont 38 femmes et enfants. Le navire appartient à la toute-puissante Compagnie hollandaise des Indes orientales. Il doit rejoindre Java pour y charger les épices qui font la richesse des actionnaires de la Compagnie.
Parmi ces hommes, Pelsaert, Commandeur responsable des affaires commerciales, vrai patron du navire, même s’il n’est pas marin, le capitaine Ariaen, responsable du bateau mais sous les ordres de Pelsaert et Jeronimus Cornelisz, un apothicaire de Haarlem, qui, au cours du voyage va fomenter une mutinerie avec le Capitaine du navire…


Au début de ce deuxième volume, la révolte gronde. La mutinerie et le meurtre vont s’emparer du Batavia. Jeronimus ne reculera plus. Mais avant d’avoir pu mettre son plan en application, Le Batavia se jette à pleine vitesse sur les récifs des îles Albrohos au large de l’Australie, en pleine nuit, le 4 juin 1629 et fait naufrage. Jéronimus va prendre la tête des réfugiés. Le cauchemar va continuer.



Toujours aussi bonne impression après la lecture du deuxième volet.
Les textes de Dabitch sont un modèle du genre. Aucun mot n'est inutile. Chaque information renforce la dramaturgie psychologique du huis clos. Tous les ressorts conduisent à Jeronimus. Pour mieux nous éclairer sur les circonstances qui peuvent faire qu'un homme ordinaire accède au pouvoir par la seule force de la politique.
Les huiles de Pendanx nous guident au cours d'un voyage sans retour. Moi qui juge souvent ce traitement trop "sucré" lorsqu'il est adapté à la bande dessinée, je reste sous le charme des couleurs. Le fait que les plans soient souvent serrés et le nombre de cases par planche réduit ajoute à la lisibilité. Mais le plus fort reste la mutation presque imperceptible du visage de Jeronimus à mesure que le temps passe et que sa propre mutation psychologique opère. Du grand art !






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Esprit BD


J√©ronimus - Premi√®re partie Série : J√©ronimus

Auteur : Dabitch & Pendanx

Prix : 17 ‚ā¨

Date de sortie : 10/04/2008

Nombre de pages : 80 pages couleurs

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Futuropolis

Lien spécifique : http://www.futuropolis.fr/fiche_titre...

Publié le 10/04/2008


29 octobre 1628, le Batavia quitte le port d’Amsterdam. À son bord, 341 personnes, dont 38 femmes et enfants: des marins, des artisans, des soldats, des officiers et quelques passagers qui voyageront sur le Château arrière, le lieu de l’élite du navire. Le navire appartient à la toute-puissante Compagnie hollandaise des Indes orientales, la VOC. Il doit rejoindre Java pour y charger les épices qui font la richesse des actionnaires de la Compagnie.



Au travers d'un voyage sur la route des Indes, nous allons découvrir comment un homme peut littéralement changer. Jéronimus est un apothicaire à qui la vie sourit et son destin paraît bien tracé jusqu'au jour où son bébé meurt. Face à sa ruine future, il décide de changer de vie et de s'engager sur un bâteau qui prend la mer sur la route des épices. En quelques mois, aux grés de la routine, notre homme va complètement changé et laissé monter des traits de caractère jusque là totalement insoupçonnables.

Cette aventure humaine est mise en peinture par Jean-Denis Pendanx qui réalise un vrai tableau pour chaque planche.

De l'aventure sur fond de révolte, de remise en question, de religion, du bien et du mal...une fois de plus Futuropolis se démarque dans ses choix éditoriaux de grande qualité.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros



©BD-Best v3.5 / 2024