?>
 
Liste des critiques concernant 2021
Flux RSS Flux RSS

Opération Chrysalis Série : 2021

Auteur : Stephane Betbeder & Stephane Bervas

EAN/ISBN : 9782302025004

Prix : 13.95 €

Date de sortie : 15/05/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Publié le 27/05/2013



Les États-Unis sont coupés en deux ; ceux qui soutiennent la présidente sortante, partisane d'une intervention militaire dans le ghetto de Détroit, et ceux qui soutiennent son adversaire, partisan d'un démantèlement du ghetto. À l'intérieur, loin de ces considérations politiciennes, les enfants soldats affrontent Mercy, pouvoir psi contre pouvoir psi. Mais le tyran qu'ils ont pour mission d'exécuter n'est pas le monstre qu'on leur a vendu. Et s'ils se battaient dans le mauvais camp ? Et s'ils avaient été manipulés pour servir des desseins autres que les seuls intérêts de la Nation ? Les pouvoirs surnaturels de Father, Mercy, Diane et des quatre enfants mutants ont une origine commune, dont le mystère se perd quelque part en Allemagne de l'Est avant la chute du mur.



 

Angola, Rwanda, Congo, et tant d'autres pays dans le feu de l'actualité des enfants soldats.
Betbeder nous livre une histoire peu commune sur l'utilisation des enfants dans la guerre. Le premier tome était assez intéressant mais le deuxième est vraiment haletant. Une grande ville des USA déclarée ennemie de la nation et mise en zone sécessionniste tente de contrôler ses habitants par une nourriture conditionnant l'esprit distribuée gratuitement par un leader fou. Il y a un peu de "soleil vert" dedans. Les pouvoirs surnaturels de ce leader lui permettent de maintenir un monde sous contrôle mental. De l'autre côté de la zone se trouve le monde libre entre guillemets et parmi ces gens se trouve le "Father" qui tente lui aussi, par ses pouvoirs, en envoyant des enfants eux aussi dotés de pouvoirs surnaturels, de repérer le refuge de leur adversaire. Leur mission est de trouver le leader et de le supprimer. Chaque usage de pouvoirs les vieillit rapidement jusqu'à la mort.  
Une manière bien spéciale d'user d'enfants soldats. Il n'y a pas d'épilogue heureux dans cette histoire très bien menée.
La fin est assez renversante, les rôles sont vraiment inversés. On ne s'attendait pas à une telle fin. Bien joué !
Traiter d'enfants soldats de cette manière est assez innovant, d’où un intérêt certain pour le scénario.
Les dessins sont parfaitement accordés au style d'histoire. La colorisation aussi concourt à l'ambiance futuriste de la BD.
J'aime bien le style de dessins clairs, nets et précis. On aurait voulu une suite tant c'était plaisant mais tout est dit quand on arrive à la fin. En fait il n'y a pas de fin, mais bien un éternel recommencement.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
E. Leblanc


Les enfants perdus Série : 2021

Auteur : Bervas & Betbeder

EAN/ISBN : 9782302021051

Prix : 13.95 €

Date de sortie : 23/05/2012

Nombre de pages : 48

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Publié le 05/07/2012



Une colonne de blindés pénètre dans le territoire autonome de Détroit Michigan. En l’espace de quelques minutes, les soldats américains sont pris sous le feu ennemi et leur patrouille est totalement décimée. Pourtant, cette hécatombe était prévue, elle sert d’écran à une opération d’infiltration savamment orchestrée par Father, un mystérieux colonel omniscient enfermé dans une salle d’opération high-tech.
Des décombres du champ de bataille, s’extirpent quatre enfants soldats. Leurs armes : des pouvoirs surnaturels limités, dont chaque utilisation les fait vieillir prématurément. Leur mission avant de mourir de vieillesse : trouver et exécuter Ike Mercy, le leader insaisissable de la ville insurgée.



Quatre enfants soldats sont envoyés en mission à bord de blindés dans le territoire de la ville de Detroit , Michigan. Ils n'ont pas de noms, seulement des numéros : 1-2-3-4 .
Ils ont pour mission de tuer Ike merci,leader des insurgés résistants au pouvoir . Ils possèdent des pouvoirs générés par leurs esprits, pouvoirs aux limites étonnantes mais lorsqu'ils en usent leur corps vieillit allant jusqu'à la mort de ceux-ci.


Scénario : excellent, on est captivé dès le départ. Chaque page appelle la suivante. On a hâte de recevoir le tome 2 . L'histoire distillée avec pas mal d'intrigue et de rebondissements par un scénariste formé avec des grands auteurs reconnus (BEC, Istin...) promet d'encore nous captiver au tome suivant. Ce scénario semble solidement charpenté. Une belle qualité en ces temps ou les idées nouvelles sont une denrée râre.

Dessin : j'aime beaucoup le style ou l'on remarque fort la formation d'infographiste de Bervas. Il a travaillé une quinzaine d'années dans le jeux vidéo. Ses dessins sont assez typique du genre, un trait net, de l'assurance, il sait ou il va. La colorisation de Rocca met encore plus en valeur la qualité de son trait. Après une série jamais publiée, je pense qu'avec ce premier tome réussi, il rentre par la grande porte au banc des futurs bons auteurs.
Je recommande cette BD aux amateurs du genre qui ne seront pas déçus.



Extrait 1 2021 (tome 1)  - Les enfants perdus Extrait 2 2021 (tome 1)  - Les enfants perdus Extrait 3 2021 (tome 1)  - Les enfants perdus Extrait 4 2021 (tome 1)  - Les enfants perdus


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Erick Dewit



©BD-Best v3.5 / 2022