De l’art, pas du cochon. Un 6ème jour au Musée avec les Bidochon
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

De l’art, pas du cochon. Un 6ème jour au Musée avec les Bidochon

«  - C’est marrant de s’appeler Canaletto et de peindre un canal !

- Pourquoi ?

- Ben… C’est comme si Trottoirello peignait des trottoirs !

- Aaaah d’accord ! Ou Carole Bouquet qui peindrait des fleurs ?

- Voilà ! C’est ça ! Enfin, si on veut ! »

 

 

 

 

 

Ce n’est pas à Raymonde et Robert Bidochon qu’on va en apprendre des choses sur l’art. Cela fait six albums maintenant qu’ils visitent des musées et commentent des tableaux divers et variés. Même que Robert aurait même des velléités à devenir lui-même artiste. Yves Klein trempait bien des femmes dans des pots de peinture avant de leur demander de se rouler sur une toile. Mais comme ça a déjà été fait, Robert va devoir trouver une autre idée. Pourquoi le père Bidochon ne tremperait-il pas sa femme dans du cambouis ?

 

 

 

 

© Binet - Dargaud

 

 

            Christian Binet, par le truchement de ses personnages universels, met l’art à porter de tous. Au travers de commentaires que l’on aurait pu sembler recueillis à la manière de brèves de comptoirs, l’auteur exprime des ressentis lambda, des sentences implacables et des jugements naturels et parfois lapidaires.

 

            Dans sa préface, Patrick Ramade démontre que le Patrimoine est en chacun de nous. On est tous un peu des Bidochon et les commentaires spontanés valent parfois plus que des exposés savants et iconoclastes. Les œuvres des musées ne sont pas réservés à une élite et appartiennent à ceux qui en franchissent le seuil, comme le dit si justement le conservateur de musées.

 

 

 

 

© Binet - Dargaud

 

 

            En collaboration avec Pierre Lacôte, poète-plasticien et médiateur-conférencier de musée, Ramade propose à la visite vingt œuvres d’art de grands peintres très ou peu connus. Du Modèle rouge du célèbre René Magritte au duo de l’oublié Hendrick Ter Brugghen en passant par La barricade, rue de la Mortellerie , juin 1848 d’Ernest Meissonier ou encore La grande vallée d’Optevoz du fédérateur Charles-François Daubigny, tous passent sous le crible des plus célèbres français du monde.

 

            Pour chacune des œuvres présentées sur une page entière, après une scénette entre le couple de visiteurs, un texte replace l’auteur et son tableau dans leur histoire, et d’autres tableaux du même auteur servent d’illustrations complémentaires.       

 

« L’art , c’est le reflet que renvoie l’âme humaine éblouie de la splendeur du beau. » disait Victor Hugo. Quand Raymonde et Robert regardent les œuvres, ce sont les tableaux qui sont éblouis par leurs réflexions.

             

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Un jour au Musée avec les Bidochon

 

Tome : 6 - Un 6ème jour au Musée avec les Bidochon

 

Genre : Humour artistique 

 

Scénario & Dessins : Christian Binet 

 

Textes : Patrick Ramade & Pierre Lacôte 

 

Éditeur : Dargaud

 

Nombre de pages : 88

 

Prix : 24,99 €

 

ISBN : 9782205082838

 



Publié le 14/12/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020