Du rire à plein dentier. Les Seignors 3 - Pires que des gosses !
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Du rire à plein dentier.  Les Seignors 3 - Pires que des gosses !

« - C’est dingue tout ce monde dans le salon !

- L’effet « Inspecteur Derrock » !

- On s’croirait à la messe du dimanche !

- Chuut ! Shhhh !Chuut !

- Mais comment ils peuvent aimer ce feuilleton ? C’est d’un mou !!! Jamais vu une course-poursuite aussi lente !

- ça, faut admettre !

- En plus, ceux du fond ne voient rien du tout ! Faudrait installer le poste en hauteur... »

 

 

 

 

 

 

 

                Malheur à qui change les habitudes des pensionnes d’Hosannah, première maison de retraite participative et autogérée. Alors, lorsque le Capitaine Silver prend l’initiative de mettre la télé de la salle commune sur une étagère en hauteur, il ne sait pas à quelles foudres il s’expose.

 

                Il fait bon vivre à Hosannah. Les pensionnaires sont comme des gamins, avec leurs petites habitudes qu’il ne faut pas perturber, leurs rituels immuables, leurs médicaments et leurs couches-confiance. Si certains ont conscience du poids des ans qui s’abbat sur eux, d’autres sont beaucoup moins lucides et se croient encore dans la fleur de l’âge. Les cours de gym difficiles et les problèmes de prostate vont vite remettre tout le monde sur un pied d’égalité.

 

 

 

 

© Juan, Richez, Sti, Amouriq, Mirabelle - Bamboo

 

 

                Si on retrouve tous nos pensionnaires habituels dans ce troisième opus, l’un d’entre eux vole littéralement la vedette aux autres : Miche. Avec sa pile cardiaque, son déambulateur, son sixième sens et son ordinateur, le papi à la canne sort du lot. Et ce n’est pas son fiston qui dira le contraire; il le pratique à ses dépens.

 

 

 

 

© Juan, Richez, Sti, Amouriq, Mirabelle - Bamboo

 

 

                Hervé Richez et Sti nous immergent dans cet hospice avec délectation. Ils vont loin, très loin, pas aussi loin que le club tricot, mais ils poussent le curseur au maximum. Pour preuve, un grand tournoi de jeu de quilles entre les résidents actuels et les anciens dépeint en une seule case est un grand moment de la série.

 

                Juan offre son graphisme dynamique à ces petits vieux au ralenti. Mais si leurs muscles les empêchent de faire certaines choses, leurs neurones fonctionnent encore très bien. Juan dessine leurs facéties et contribue fortement aux effets comiques de la série.

 

 

 

 

© Juan, Richez, Sti, Amouriq, Mirabelle - Bamboo

 

 

                Les seignors en ont encore sous la couche confiance. Les femmes, par exemple, sont encore peu exploitées. Les auteurs tiennent là un concept armé pour devenir un best-seller de chez Bamboo au même titre que Les gendarmes, Les pompiers ou Les profs.

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

Série : Les Seignors

 

Tome : 3 - Pires que des gosses !

 

Genre : Humour gériatrique 

 

Scénario :  Richez & Sti 

 

Dessins : Juan 

 

Couleurs : Amouriq & Mirabelle 

 

Éditeur : Bamboo

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,95 €

 

ISBN : 9782818968628

 



Publié le 25/01/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020