Etre soi-même son pire cauchemar... The killer inside 1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Etre soi-même son pire cauchemar...  The killer inside 1

« - Je peux te demander un truc ?

- P… Pourquoi est-ce que… Tu as choisi de sortir avec un type comme moi ?

- Voyons voir… Ce qui m’a éblouie en premier… C’est le moment où tu es apparu pour me défendre contre ce voyou ! On ne croirait pas en te voyant, mais tu es le genre de garçon sur qui on peut compter !

- Ah bon ?

- Ensuite, il y a ton côté très mystérieux !

- Tu trouves que je suis comme ça ? »

 

 

 

 

 


 

                Eiji n’en revient toujours pas. Il a réussi à séduire Kyoka Yukimura, l’une des plus belles filles du campus. Le hic, c’est qu’il ne se souvient absolument pas comment il a fait. Il aurait maté un butor un peu trop pressant auprès de la jeune fille, ce qui lui a valu de recueillir les faveurs de la belle.

 

 

 

 

© 2018 Shinai naru boku e satsui wo komete vol.1

© 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito. All rights reserved.

 

 

 

                Si Eiji a des trous de mémoire, c’est qu’il semble souffrir d’un dédoublement de personnalité. Des filles sont assassinées de façon particulièrement barbare. Etant le fils d’un serial killer notoire, le jeune homme se pose de plus en plus de questions, d’autant plus que des indices troublants l’amènent à s’inquiéter grandement sur lui-même. Entre la mystérieuse Rei Shinmyoji qui semble savoir des choses, une triade qui le prend pour un maître et une copine qui n’a d’yeux que pour lui, Eiji cherche qui est en lui.

 

 

 

 

© 2018 Shinai naru boku e satsui wo komete vol.1

© 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito. All rights reserved.

 

 


Vous aimez My Home Hero ? La série dans laquelle un père de famille cache l’assassinat du petit copain de sa fille, dangereux truand, a déniché sa petite sœur. Dans The killer inside, on retrouve la même ambiance anxiogène, les mêmes héros meurtriers malgré eux ou presque, les mêmes gangs de malfrats prêts à torturer ou à tuer qui de droit. Le scénario de Hajime Inoryu diffère cependant car il met en avant le profil schizophrène d’Eiji. Son héros n’est pas tout blanc et il le sait. Il s’interroge sur lui-même et cherche à savoir qui il serait, à son grand dam. Inoryu fait monter la tension et distille les indices. Il ne met pas le lecteur dans la même position que le personnage principal, il fait le contraire. Il met le personnage principal dans la même position que le lecteur. La différence est subtile mais importante.

 

 

 

 

© 2018 Shinai naru boku e satsui wo komete vol.1

© 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito. All rights reserved.

 

 

 

Shota Ito a un graphisme sombre et charbonneux qui sied parfaitement à cette histoire réalistico-horrifique. Le mangaka n’hésite pas à assumer les scènes de crime et de sexe. On n’est clairement pas dans un shonen. En fin d’ouvrage, Ito raconte la genèse du design des divers personnages principaux

 

 

 

 

© 2018 Shinai naru boku e satsui wo komete vol.1

© 2018 Hajime Inoryu, Shota Ito. All rights reserved.

 

 

 

Edité au japon par Kodansha, The killer inside se positionne comme un seinen puissant, un Seven graphique.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=yGFe8WEXJ1c

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : The killer inside

 

Tome : 1

 

Genre : Thriller 

 

Scénario : Hajime Inoryu 

 

Dessins : Shota Ito

 

Traduction : Alex Ponthaut

 

Éditeur : Ki-Oon

 

Nombre de pages : 224 

 

Prix :  7,90 €

 

ISBN : 9791032705667

  

Publié le 17/05/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020