Gru-mo la mésange, le petit truc qui dérange, et le Loup en slip, aux pouvoirs élastiques, font la paire pour prendre le rejet à revers
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Gru-mo la mésange, le petit truc qui dérange, et le Loup en slip, aux pouvoirs élastiques, font la paire pour prendre le rejet à revers

Si les Vieux Fourneaux se sont fait la belle à Paris; c’est dans un décor toujours aussi boisé et peuplé que Le loup en slip (qui donne son nom au célèbre théâtre) continue de se battre contre les apparences… qui jouent parfois contre nous, contre vous. Comme les anti-héros du troisième (voire du quatrième) âge avec lesquels il participe à créer un tout, à portée des grands comme des petits.

 

 

 

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

Résumé de l’éditeur : La forêt est en ébullition : la course annuelle « Rapide & Furieux ! » va bientôt commencer ! Pourtant, quelqu’un ne semble pas partager cette allégresse générale. Toutes les affiches de la course sont vandalisées ! Les habitants ne comprennent pas. Car enfin, faire la course, c’est super cool, n’est-ce pas ? La compétition, la sélection, c’est génial, non ? Le loup en slip mène l’enquête, et découvre que le responsable des dégradations n’est pas la bête féroce que l’on pense.

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

Pour les deux premiers tomes du héros des aventures à poil (et à poilade) de Lupano et Itoïz (avec la participation amicale de Cauuet, toujours), je vous avais fourni une critique à chaud de mon expérience de lecture en solitaire et avec mon regard de grand (mais néanmoins enfant). Pour le troisième tome, j’ai profité du séjour de mon neveu à la maison, pour découvrir ensemble cette aventure vrombissante. À nos époques speedées, les parents ne prennent parfois pas le temps de lire ou raconter des histoires à leurs têtes blondes. C’est dommage, il y a tant à apprendre des uns des autres autour de quelques pages et dessins. Je suis même convaincu que l’adulte prend parfois encore plus de plaisir que l’enfant, ne fût-ce qu’à l’entendre rire à gorge déployée, devant une histoire bien faite. Et moi, je n’ai pas été déçu.

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

Parce qu’entre lire pour moi dans mon coin et lire pour quelqu’un, il y a un monde… à inventer que Lupano et Itoïz habitent sans rien laisser au hasard et en incarnant de toutes leurs forces fictionnelles leurs personnages. Dans cette course-contre-la-montre, tant dans l’enquête que dans l’événement « Rapide et furieux » en lui-même, les deux auteurs multiplient les animaux bien typés et forts en gueule et en gouaille. Les noms sont hilarants et les attitudes terriblement désopilantes. Mais entre les mots et les dessins, qui vont dans le même sens, se ressemblent et s’assemblent, il y a de la place pour la voix du narrateur. Les voix, de surcroît.

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

Dans ce troisième album, les dialogues sont tellement bien troussés et personnalisés que le lecteur a tout le loisir de se projeter et de varier les intonations, les accents et les mélodies (sur fond de rap, si si la mifa) pour donner vie à ces animaux du bois et provoquer quelques fous rires généreux. Encore plus, quand Gru-Mo, la mésange handicapée et rejetée entre dans la danse mais n’arrive pas à prendre son envol. C’est fun…

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

… mais c’est aussi utile et inspirant qu’on soit grand, gros, mince, costaud, fragile ou rikiki. Notre société est à l’image de ce monde animal mais tellement humain et a besoin de tout le monde. Sans exception. Et l’extrémisme, la graine de racaille a parfois ses raisons que la raison de la norme préfère parfois ignorer. Désarmant le harcèlement pour faire force de la différence (et d’un slip qui est décidément un super super-pouvoir sous des allures grotesques), Lupano et Itoïz frappent de nouveau juste. Testé, approuvé et rigolé à deux, avant que le petit neveu ne s’endorme du repos du juste, chargé d’ondes positives et de jolis messages guère stéréotypés ou démagogiques. Nous aimons vivre au fond des bois, encore plus avec ce fameux loup !

 

 

 

 

© Lupano/Itoïz chez Dargaud

 

En prime, pour prolonger le plaisir et occuper la jeunesse lors des congés, Wilfrid Lupano et Mayana Itoïz ont conçu avec leurs mimines et leurs esprits fulgurants un cahier d’activités psycho-ludo-slipo-pédadogiques et… jeux idiots autour de leur fameux héros qui a des grandes dents, mère grand. Un livre on ne peut plus divertissant et barge, où se mêlent mots croisés, rébus, jeu d’imagination, labyrinthe et une bonne dose d’humour comme Lupano et sa bande en ont le talent. Il y a même des stickers.

 

Alexis Seny

 

Série : Le loup en slip

Tome : 3 – Slip hip hip !

Scénario : Wilfrid Lupano

Illustrations et couleurs : Mayana Itoïz (Page Facebook)

Avec la participation de : Paul Cauuet

Genre : Fable, Humour, Jeunesse

Éditeur : Dargaud

Nbre de pages : 40

Prix : 9,99€



Publié le 31/12/2018.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019