Ici, le bruit des balles. Au loin, le bruit des bottes... La cagoule, un fascisme à la française 1 - Bouc émissaire
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Ici, le bruit des balles. Au loin, le bruit des bottes...              La cagoule, un fascisme à la française 1 - Bouc émissaire

 

 

« - Commissaire ! Enfin ! Approchez ! Asseyez-vous ! Je vous ai convoqué pour une affaire de la plus hauteimportance ! J’ai besoin de vous. Je n’irai pas par quatre chemin avec Roger Salengro… Plus qu’un collègue, j’enterre un camarade et un ami. Ce crime honteux ne restera pas impuni !

- Sauf votre respect, Monsieur le Ministre, l’enquête a conclu au suicide… Alors qui doit-on punir ?

- Cet acte crapuleux est signé. La droite est coupable ! La droite vous m’entendez ?! La droite doit payer.

- Je ne fais pas de politique Monsieur le Ministre. »

 

 

 

 

 

 

1936. Justice et politique ne sont pas les entités ayant le plus d’atomes crochus entre elles. Alors que Roger Salengro, ministre de l’Intérieur, vient de se suicider, Max Dormoy, son successeur sur le poste, pointe du doigt la droite. Il convoque le commissaire Mondanel pour qu’il mène une enquête approfondie sur les causes de ce drame, tout en le mettant sur la piste de coupables. Alors que l’aigle nazi s’apprête à déployer ses ailes sur une France gangrénée par un fascisme sournois, la IIIème République est déstabilisée par un groupuscule d’extrême droite : l’Osarn (« Organisation secrète d'action révolutionnaire nationale »), autrement appelée « La Cagoule ».

 

 

 

 

© Damour, Brugeas, Herzet, Scarlet - Glénat

 

 

Rien ne prédestinait les deux scénaristes à se rencontrer. Vincent Brugeas est connu pour son duo avec Ronan Toulhoat (Le roy des ribauds, Dies Irae et un épisode de Conan le cimmérien). Il scénarise également The Regiment pour Thomas Legrain. Emmanuel Herzet est l’un des auteurs maison du Lombard avec, entre autres, La branche Lincoln, pour Kowalski, ainsi que le spin-off d’Alpha : Premières armes.

 

 

 

 

© Damour, Brugeas, Herzet, Scarlet - Glénat

 

 

Les deux auteurs s’associent pour nous immerger dans l’entre-deux-guerres et plus précisément dans les méandres d’une organisation terroriste visant principalement à discréditer le gouvernement, ainsi que le communisme. Sous la présidence d’Albert Lebrun, Léon Blum est le chef du gouvernement. A l’extrême-droite, les ennemis sont prêts à tous les crimes pour faire leur révolution. Des ministres et des truands, des flics et des putes, tous battent le pavé parisien entre les manigances, les complots et les crimes. Les personnages réels apportent une crédibilité aux acteurs de fiction, nécessaires pour raconter une histoire permettant de happer le lecteur.

 

 

 

 

© Damour, Brugeas, Herzet, Scarlet - Glénat

 

 

Au dessin, Damour, révélé par Nash, une série culte des éditions Delcourt de la fin des années 90 et début 2000, quitte l’Ouest américain de Pinkerton pour le Paris profond des années 30. Les couloirs de la PJ et les tables du fond des bistrots respirent l’air de la capitale.

 

Avec un contexte historique fort et un angle de vue peu exploité, La cagoule peut prétendre marcher sur les traces d’Il était une fois en France.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : La cagoule, un fascisme à la française

 

Tome : 1 - Bouc émissaire

 

Genre : Aventure historique

 

Scénario : Brugeas et Herzet

 

Dessins : Damour

 

Couleurs : Scarlet

 

Éditeur : Glénat

 

Collection : 24x32

 

Nombre de pages : 64

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782344023402

 



Publié le 12/11/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019