Impérial à tous points de vue. Charlotte impératrice 2 – L’empire
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Impérial à tous points de vue.  Charlotte impératrice 2 – L’empire

« - Bazaine n’est qu’une brute. Il se trompe du tout au tout. Si nous voulons que notre règne dure, c’est très simple, il faut que le peuple nous aime.

- Je suis d’accord.

- Il ne me respecte pas. Mais je leur montrerai à tous ce dont un Habsbourg est capable. Je… Je ne vous ai pas assez remerciée d’avoir soutenu ma décision de relever ce défi. Conquérir le Mexique ! Quelle grande idée ! C’est un peu à vous que je dois cet empire. Et si d’une façon ou d’une autre il m’était possible de vous exprimer ma gratitude…

- Mon cher époux, il n’y a pas que le cœur des mexicains que vous devez conquérir : il y a aussi le mien.

- J’essayerai. »

 

 

 

 

 

 

 

 

                L’Empereur Maximilien d’Autriche est installé à Veracruz, au Mexique, avec sa jeune épouse Charlotte. Ils trouvent un pays miséreux dont la population est divisée en deux castes : une haute société flagorneuse et ironique vis-à-vis d’un envahisseur qu’ils jugent faussement salutaire, et une foule de loqueteux vivant dans la fange et considérés comme tel. Les rebelles Juaristes n’entendent pas laisser leur pays sans agir. Il va falloir user de diplomatie pour se faire respecter.

                Alors que Maximilien ne cherche qu’à trouver le bon mot qui le fera entrer dans la postérité, parcourant le pays et ses filles de joie, sa femme s’émancipe fatalement en cherchant des réponses réelles aux problèmes locaux, bien loin des radicales solutions napoléoniennes.

 

 

 

 

© Nury, Bonhomme, Merlet - Dargaud

 

 

                Après un premier tome introductif remarquable, la suite des « aventures » de Charlotte impératrice continue à surprendre, émouvoir et indigner. Bien que romancée, procédé que revendique Fabien Nury en préambule, cette histoire d’une vie conserve la vérité sur lles rapports entre les époux impériaux et sur les relations diplomatiques internationales. Le rôle primordial du clergé dans un siècle religieux démontre que l’esprit de l’époque est encore plus proche de celui des croisades qu’on ne pourrait le penser.

 

 

 

 

© Nury, Bonhomme, Merlet - Dargaud

 

 

                Il aura fallu presque deux ans pour lire cette suite, mais l’album compte soixante-dix planches. Et quand on voit la qualité du travail de Mathieu Bonhomme, on ne peut que se réjouir. C’est tout simplement fabuleux. Découpage, personnages décors, gros plans, chaque case est minutieusement pensée. Les ors de l’Empire côtoient la fange des pueblos d’une planche sur l’autre avec autant de grâce que de crasse, dans les moindres détails. Charlotte est sublime. Sa beauté n’a d’égal que la force de ses actions.

 

 

 

 

© Nury, Bonhomme, Merlet - Dargaud

 

 

                Les couleurs de Delphine Chedru donnent une dominante sable poussiéreuse. Les nuits sont bleues-vertes ou rouge torrides. Quelques pointes de rose rehaussent discrètement quelques images. Chedru maîtrise son sujet et démontre, comme beaucoup de ses collègues, que coloriste est un métier de création au même titre que le scénariste et le dessinateur. Elle aurait mérité son nom sur cette magnifique couverture où Charlotte impose son aura devant un soleil éblouissant moins qu’elle.

 

 

 

 

© Nury, Bonhomme, Merlet - Dargaud

 

 

                Maximilien réussira-t-il à faire de cette terre sauvage l’immense jardin dont il rêve ? Rien n’est moins sûr. Mais ce que l’on peut prédire, c’est que Mathieu Bonhomme décrochera un de ses jours le Grand Prix d’Angoulême.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

Série : Charlotte impératrice

 

Tome : 2 - L’empire

 

Genre : Histoire 

 

Scénario : Fabien Nury 

 

Dessins : Mathieu Bonhomme 

 

Couleurs : Delphine Chedru 

 

Éditeur : Dargaud

 

Nombre de pages : 68 

 

Prix : 16,50 €

 

ISBN : 9782205079562

 



Publié le 10/06/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020