La boucle est bouclée...en direct sur votre écran. L’art du crime 9 – Rudi
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La boucle est bouclée...en direct sur votre écran.  L’art du crime 9 – Rudi

 

« - Rudi Boyd Fletcher ! Parloir !

- Bonjour Rudi. J’ai trouvé le titre pour l’émission ! Une heure au cœur du crime ! Qu’en dites-vous ? Peut-être que le titre vous embarrasse ?

- Non… J’ai tué.

- Bien… Dans votre lettre, vous parlez d’un entretien pour expliquer votre parcours. Ce qui a fait de vous un assassin. C’est intéressant. Mais je vous avertis, Rudi, il faudra jouer cartes sur table ! La vérité et rien d’autre !

- La vérité, Monsieur Sullivan… Je l’ai cherchée toute ma vie. »

 

 

 

 

  1973 : Rudi, l’assassin du milliardaire Art Blumenfeld, est invité à participer à un show télévisé. Son parcours est intriguant. L’homme a passé la majeure partie de sa vie à rechercher les cinq dernières planches d’une BD de Curtis Lowell parue dans les années 40. Quels étaient les rapports entre Blumenfeld et Lowell ? Pourquoi ces cinq planches et les autres récits en projet de Curtis ont-ils disparus ? Pour Rudi, l’heure est venue de faire éclater la vérité et de rendre à Nora, la fille de l’auteur, les clefs de l’œuvre de son père.

 

 

 

 

© Berlion, Omeyer, Favrelle - Glénat

 

 

  Marc Omeyer & Olivier Berlion terminent leur série concept sur le thème des arts, avec comme point d’orgue, un crime associé à chacun d’entre eux. L’aventure se clôt par le plus récent d’entre eux : les arts dits « médiatiques », l’histoire ayant pour point d’orgue une émission de télévision. Huit dessinateurs auront collaboré à la saga : Stalner, Mauro, Liberge, Karl T., Druet, Bourgne, Lejeune et Berlion lui-même qui, outre la co-écriture de l’ensemble, a illustré le premier et le dernier album.

 

 

 

 

© Berlion, Omeyer, Favrelle - Glénat

 

 

  On ne présente plus Olivier Berlion. Du Cadet des Soupetard à Agata, sa carrière parle pour lui. Il adopte ici un trait charbonneux, peut-être un poil trop.

 

  On connaît moins Marc Omeyer qui clôt ici sa première série de bandes dessinées. Le scénariste a eu plusieurs vies. Etudes de Lettres, installation au Brésil, coach en France,… Sa passion pour l’écriture l’amène à créer son site onecoffeeonescript.com. On y apprend, entre autres, la genèse du projet « L’Art du Crime » et ce qu’ont été les quatre années de travail qui lui ont été consacrées. On y lit également avec plaisir sa conception de l’écriture : « ouvrir des portes, mêler le contrôle et le désir viscéral de se perdre ». Nul doute que le scénariste a de nouvelles idées sous le coude et n’est pas du style à s’engouffrer dans un classicisme convenu.

 

 

 

 

© Berlion, Omeyer, Favrelle - Glénat

 

 

  La série L’art du crime aura été bouclée en quatre ans. Ce neuvième tome offre une vue d’ensemble et donne envie d’en reprendre la relecture sous son nouvel éclairage.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : L’art du crime

 

Titre : 9 – Rudi

 

Collection : Grafica

 

Genre : Polar

 

Scénario : Omeyer & Berlion

 

Dessins : Berlion

 

Couleurs : Favrelle

 

Éditeur : Glénat

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 13,90 €

 

ISBN : 9782344007846

 



Publié le 14/03/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019