La fille qu’on croise et qu’on n’regarde pas. 40 éléphants 3 - Dorothy la poinçonneuse
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La fille qu’on croise et qu’on n’regarde pas.  40 éléphants 3 - Dorothy la poinçonneuse

 

 

« - « Une seconde religieuse étranglée ». Oh non ! Pas ça !

- Oui, c’est cruel… Une pauvre nonne… Je ne m’attendais pas à ce que ça t’émeuve.

- Que ce soit Sainte Thérèse d’Avila en personne ou la comtesse Bathory qui se fasse percer la couenne ne m’émeut pas du tout. Mais que ça se passe à Elephant & Castle, ça, ça me fait chier par le nez !... Quand une fille comme nous y passe ici, ce n’est pas grave, c’est la norme. Mais une nonne, dans un quartier comme le nôtre, ce n’est pas bon pour les affaires. Il va falloir calmer Dorothy.

- Tu penses que…

- Qui d’autre, Florrie ? Qui d’autre ? »

 

 

 

 

 

  La guerre des gangs londoniens a vécu. Mais Queen Kate, reine des 40 éléphants, est inquiète. Son quartier est le théâtre de meurtres de bonnes sœurs. La coupable serait toute trouvée : il s’agirait de Dorothy, jeune fille de son propre groupe qui a vécu une enfance noire chez les religieuses. Ces dernières lui ont donné de la haine à en revendre. Qui plus est, la blonde semble bipolaire. Il faut la protéger contre elle-même. La police est sur les dents. Il ne faudrait pas que le gang des anglaises se retrouve dans l’œil des forces de l’ordre à cause de ça.

 

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

 

Kid Toussaint poursuit la saga multicéphale des truandes du Sud de Londres. Au gang des filles, il oppose cette fois-ci un groupe de policières déterminées qui ne va pas leur lâcher les baskets. On assiste à des courses poursuites dignes de la série Sherlock Holmes d’Hayao Miyazaki. C’est drôle, enlevé, dynamique, mais aussi dramatique, violent et plein de suspens. La solution à la problématique de départ ne sera pas aussi simple que cela.

 

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

La religion ou plutôt les religieuses en prennent pour leur grade. Les personnages dont le destin est raconté ici se sont bien moins marré dans leur jeunesse que les Filles des Oiseaux de Florence Cestac, même si ça n’a pas dû être drôle pour elles tous les jours non plus.

 

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

Virginie Augustin, avec son trait semi-réaliste de la famille de celui de Xavier Fourquemin, offre à la série une dimension étendue. Son découpage est dans l’ensemble plus classique que dans les tomes précédents. Elle nous gratifie cependant d’une superbe double planche de poursuite sur une carte des rues de Londres.

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

Il est agréable de trouver dans des seconds rôles des actrices qui étaient au premier plan dans les histoires précédentes. Avec 40 éléphants dans le groupe, les auteurs ont de la matière pour tout un tas d’histoires.

 

Deux couplets de la chanson de Sœur Sourire trouvent un écho dans les aventures de Dorothy la poinçonneuse :

 

« Chez Dominique et ses frères, 

Le pain s'en vint à manquer 

Et deux anges se présentèrent, 

Portant de grands pains dorés. 


  Dominique, mon bon Père, 

Garde-nous simples et gais 

Pour annoncer à nos frères, 

La vie et la vérité.  »

 

Vous relirez ces couplets après avoir lu l’album, vous ne verrez plus les deux anges avec les mêmes ailes.

 

 

 

 

© Toussaint, Augustin, Hubert - Bamboo

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : 40 éléphants

 

Tome : 3 - Dorothy la poinçonneuse

 

Collection :  Grand angle

 

Genre : Aventure historique

 

Scénario : Kid Toussaint

 

Dessins : Augustin

 

Couleurs : Hubert

 

Éditeur : Bamboo

 

Nombre de pages : 56

 

Prix : 14,90 €

 

ISBN : 9782818947210

 



Publié le 12/03/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019