La vie ne s’arrête pas aux portes de l’Ehpad. Le plongeon
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La vie ne s’arrête pas aux portes de l’Ehpad.  Le plongeon

« - Ah, Madame Lhermitte, vous voilà. Bienvenue aux Mimosas !

- Je voudrais poser mes affaires dans ma chambre, c’est possible ?

- Mamy, attends !

- J’arrive ! Ça ne traîne pas avec vous, Madame Lhermitte ! »

 

 

 

 

 

 


Yvonne Lhermitte a quatre-vingts ans. Ne pouvant plus vivre seule dans sa grande maison vide, la veuve intègre une résidence pour personnes âgées , un Ehpad comme on dit : un Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes.   Dès son arrivée, Yvonne déprime. La chambre a la couleur de la mort. La directrice est un poil speed. Il y a certains résidents avec qui la communication est impossible. Contre toute attente, la nouvelle venue va se faire des amis, et même un peu plus que ça.

 

 

 

© Vidal, Pinel – Bamboo

 


La scénariste Séverine Vidal mène depuis quelques années des ateliers d’écriture dans des Ehpad. Elle a su faire parler les pensionnaires de leurs vies, de leurs enfances, de leurs joies et de leurs peines, de leurs victoires et de leurs regrets. Elle a vu qu’ils pouvaient ne pas qu’être nostalgiques et émouvants, mais aussi vifs, drôles et déterminés. Une personne âgée a aussi le droit d’avoir des rêves, et c’est certainement ça qui les maintient en vie.

 

 

 

 

© Vidal, Pinel – Bamboo

 


De l’émotion née de ces échanges, elle a eu envie d’imaginer une histoire dont ses « élèves » seraient les héros. Avec Yvonne, Séverine Vidal créé un ange qui croyant arriver dans un couloir de la mort va insuffler une étincelle de vie dans les yeux et dans les cœurs de ses compagnons de chambrée.

 

Victor L. Pinel travaille pour la troisième fois avec sa scénariste fétiche. Pour ce plongeon, le dessinateur a insisté sur les regards et les postures pour accentuer les émotions. Il ose montrer la nudité, tout en respect. Pour la couverture, Pinel pousse à fond le concept de la métaphore du titre en représentant Yvonne dans un fauteuil sous l’eau.

 

 

 

 

© Vidal, Pinel – Bamboo

 


                Il y a près de deux ans, Thibaut Lambert publiait sur le même sujet L’amour n’a pas d’âge, aux éditions Des ronds dans l’O. On peut attribuer à ce plongeon la même fonction : Si tous les directeurs d’EPHAD souhaitent aider leurs pensionnaires dans leur quotidien, mieux les accueillir, leur redonner le sourire et l’espoir alors qu’ils pensent prendre le dernier chemin de leurs vies, qu’ils mettent ces deux albums sur une table basse, dans le hall d’entrée.

 

Quand on plonge et que l’on touche le fond, on ne peut que remonter. C’est un peu la leçon que nous donne cette histoire d’espoir qui donnerait presque envie de terminer sa vie dans un endroit comme ça où l’on se ferait plein de nouveaux amis.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 


One shot : Le plongeon

 

Genre : Aventure Ehpadante

 

Scénario : Séverine Vidal 

 

Dessins : Victor L. Pinel

 

Éditeur : Bamboo

 

Collection : Grand Angle

 

Nombre de pages : 80 

 

Prix : 17,90 €

 

ISBN : 9782818978993

 



Publié le 13/01/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021