La vieille est de retour ou La légende de la momie. Le livre des démons 4
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

La vieille est de retour ou La légende de la momie.  Le livre des démons 4

« - Oooh ! Tu remplaces un journaliste qui s’est blessé ? C’est pour ça que t’es venu jusqu’ici ?

- Tu as de la chance. La tournée des temples aura lieu demain matin.

- Et sinon, ce journaliste… Tu crois qu’il pourra écrire un bon article ?

- Je me le demande… Il court toujours après des kappa ou des monstres similaires sans jamais les débusquer. D’après lui, un tengu enlèverait des gens pour les transformer en momies.

- Ha ha ha ! Cette fois on a le droit à un tengu. Ça sort de l’ordinaire. Ton ami journaliste n’est pas loin de la vérité avec son histoire de « momie », même si c’est légèrement différent.

- Hum ? Comment ça ?

- Le mieux reste d’aller la voir. Allez viens, suis-moi. »

 

 

 

 

 

 

Un tengu vivrait dans la forêt de Minashiro et transformerait les villageois qui pénètrent à l’intérieur en momies. Cette légende de la momie est paradoxale pour Shotaro Mononobe, gérant d'un magasin de livres d'occasion et chasseur de démons. Il se rend sur place en se demandant pourquoi ce tengu aurait besoin de transformer en momies les hommes qu’il enlève. Il est parti seul. Son jeune et mystérieux assistant Shiro est resté à la boutique avec Mayu, la jeune fille qu’ils ont recueilli.

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

Konkichi propose un tome de transition, moins centré sur les démons. On regrettera le rôle secondaire qu’y tient Shiro. On n’a pas droit à son comportement ambigu de dévoreur de démons. L’histoire est néanmoins intéressante et se lit comme un conte traditionnel : une légende, un dieu, un temple, une vénération, et des sacrifices en échange de la tranquillité pour le village.

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

Le mangaka signe une histoire intelligente et philosophique. Alors que son sujet pourrait prêter à une débauche de scènes d’action et de violence, il prend le contrepied en proposant une réflexion sur les rapports entre les hommes et les dieux. Qui a créé le ou les autres ? Il pose ouvertement la question par le biais d’un des protagonistes : « Si un dieu est créé à partir de la foi, alors peut-être qu’il finira par disparaître si plus personne ne croit en lui. ». Tout un débat.

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

Entre les divinités et les démons, les humains devront trouver leur place. N’importe qui peut-il tuer un démon ? Sont-ils immortels ? Sont-ils invincibles ? Sont-ils seulement vivants ? Gouttez leur sang et vous aurez peut-être des réponses.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 PS : Nous devons tous rester chez nous, sauf nos amis de la santé et de la distribution alimentaire à qui nous pensons très fort. En ces temps compliqués, quoi de mieux que de lire des BD. Pour acheter ces beaux albums, si les librairies ont dû fermer leurs rideaux, n’oubliez pas que beaucoup d’entre elles proposent des services de vente par correspondance sur leurs sites. Alors, avant de vous précipiter sur les sites d’Amazan ou de la Fnoc, vérifiez si votre libraire de quartier ou de plus loin le fait.

 

Série : Le livre des démons

 

Tome : 4

 

Genre : Fantastique 

 

Scénario & Dessins : Konkichi  

 

Éditeur : Komikku

 

Nombre de pages : 158 

 

Prix : 7,99 €

 

ISBN : 97823728747455

 



Publié le 01/04/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020