Lady in Red ... Béatrice
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Lady in Red ... Béatrice

 

 

Mais qui est cette jeune fille, habillée de rouge, attablée seule dans ce bistrot bondé ?

Telle est la question que l’on se pose en découvrant la couverture de « Béatrice » de Joris Mertens.

Nous la suivons dans un voyage intérieur, un périple dans les méandres de la vie de ??? Mais de qui en fait ? D’elle ? Non ? Oui …

 

 

 

 

 

 

 

Tout cela commence dans la monotonie d’un « métro-boulot-dodo ».

Tous les jours, elle va travailler au rayon « gants » d’une grande galerie commerçante. Elle prend le train matin et soir pour s’y rentre … Et chaque jour, à la gare, elle passe à côté d’un sac à main rouge, adossé à un pylône. Il semble « abandonné ».

Intriguée, sa curiosité attisée, elle finit, un soir, par oser le prendre. Que contient-il ? Un album de vieilles photographies … Elle entre alors dans un étrange voyage, plongée dans le passé des années 20 ou 30, d’un couple qu’elle ne connaît pas …

Une immersion trouble, joyeuse, dévorante qui la pousse à rechercher les endroits de ce bonheur de papier argentique noir et blanc. Mais tous ont disparu, comme le passé, sauf …

Lentement, sans s’en rendre compte, elle rentre dans la peau de la jeune femme de papier.

Le trouble s’accentue au point de pousser le mimétisme à lui faire ressentir sentiments et sensations, à se retrouver plongée dans cet univers parallèle …

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

L’ambiance feutrée de cet album, sa poésie latente, son côté « Amélie Poulain » nous fait presque oublier l’absence totale de texte ! Et cela ne dérange absolument pas l’immersion dans la bulle créée par Joris Mertens. Nous sommes emportés par le dessin, ses couleurs … non ici réellement sa superbe mise en lumière … car oui, il s’agit bien ici d’une mise en lumière magique ! Des tons chauds, légèrement ogres-orangés, teintés de rouge donne à l’ensemble une vie, une âme !

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

Un trait qui semble brouillon mais qui recèle de détails, de vie, d’ambiance. Un regard par le trou de la serrure, par les souvenirs photographiques d’une inconnue.

Une vie par procuration … mais est-ce une vie ? Une fuite ? De sa vie monotone et insipide, notre héroïne se plonge dans celle d’une autre, joyeuse, amoureuse, trépignante. Sans voyeurisme, sans arrière-pensées, … sans s’en rendre compte en fait.

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

 

Joris Mertens nous offre ici un premier album d’une très grande classe. Un sommet de douceur, de beauté où tout son art explose aux yeux du lecteur. Son passé à réaliser des story-boards pour le cinéma se retrouve dans chaque planche, dans chaque vue contreplongée, plan serré ou large, travelling, …

Son regard habitué à la narration visuelle, aux décors urbains, à la peinture transperce à travers chaque page.

 

 

 

 

 

© Joris Mertens – Rue de Sèvres

 

 

 

Et dire qu’au départ, des éditeurs n’en ont pas voulu !!!! Quel dommage pour eux !

Heureusement les éditions « Oogachtend » y ont cru ! Depuis « Rue de Sèvres » distribue également ce roman-graphique émouvant et tendre, poétique et troublant à la fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

Reste juste une question existentielle : entre ces 2 femmes, laquelle est Béatrice ?

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

Titre : Béatrice

 

 

Scénario : Joris Mertens

 

 

Dessin : Joris Mertens

 

 

Mise en lumière : Joris Mertens

 

 

Genre : Roman graphique - conte moderne

 

 

Éditeur : Rue de Sèvres

 

 

Nombre de pages : 112

 

 

Prix : 19,00 €

 

 

 

EAN : 9782810217991



Publié le 28/09/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022