Le sens de la vie, la voie de la mort. Mortel
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Le sens de la vie, la voie de la mort.  Mortel

 

 « - Mireille, veuillez organiser un rendez-vous demain matin avec Bouchard, pour que je lui annonce son licenciement. Qu’est-ce q… Je vais mourir aujourd’hui, c’est ça ? Wow… Eh bien, ça remet des choses sous une toute autre perspective… Mireille, veuillez avancer mon rendez-vous avec Bouchard à dans 10 minutes, merci. »

 

 

 

 

 

 

 

 

                Un chef d’entreprise vient de voir apparaître la Mort et sa faux dans son bureau. C’est signe pour lui que se dernière heure vient d’arriver. Son emploi du temps s’en trouve tout chamboulé.

 

 

 

 

© Martin, Dubuisson – Delcourt

 

 

                Elle va en chambouler des emplois du temps, la Mort, dans la centaine de strips carrés que constitue ce petit album rouge dehors mais noir dedans. Automobiliste ou skieur, Prêtre ou ramasseur de champignons, parachutiste ou simple passant, riche ou pauvre, on est tous égaux devant elle. Mais attention ! La victime n’est pas toujours celui ou celle que l’on croît.

 

                Après Pan, t’es mort ! de Guillaume Guerse et Terreur Graphique paru l’an dernier dans la même collection Pataquès, la grande faucheuse est de nouveau à l’honneur, ou plutôt à l’horreur.

 

 

 

 

© Martin, Dubuisson – Delcourt

 

 

                Pour la plupart du temps en gags métronomés en quatre cases, parfois en cartoon unique, les situations morbides sont à mourir...de rire. Marc Dubuisson tient le bon tempo. « Le sens de la vie » des Monty Python n’est pas loin. La religion, Donald Trump, les flics et les chasseurs entre autres en prennent pour leur grade. On dit qu’on s’habitue à tout sauf à l’idée de la Mort. Le scénariste en fait une fonctionnaire comme une autre qu’on finit même par trouver sympathique. Preuve en est la dernière série de gags de l’album intitulée « In bed with death » dans laquelle la dame en noir est une respectueuse mère de famille rentrant chez elle retrouver sa famille après une journée de boulot. Elle a un mari, une fille prénommée Agonie, mais aussi des états d’âme, ce qui prouverait qu’on en a une.

 

 

 

 

© Martin, Dubuisson – Delcourt

 

 

                Thierry Martin traîne ses guêtres depuis un bon petit moment maintenant dans le milieu de la BD. Il a réalisé de nombreux courts récits dans Spirou mais n’a pas encore réalisé la série qui fera son succès. Son graphisme semi-réalistes à mi-chemin entre Marcinelle et Fluide est parfait pour ces petites situations d’humour noir.

 

                Mortel est un album qui fait bien rigoler, ce qui prouve qu’on est encore vivant.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Mortel

 

Genre : Humour noir de chez noir 

 

Scénario : Marc Dubuisson

 

Dessins & Couleurs : Thierry Martin 

 

Éditeur : Delcourt

 

Collection : Pataquès

 

Nombre de pages : 104 

 

Prix : 9,95 €

 

ISBN : 9782413008941

 



Publié le 05/06/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020