Les fastes de la République par le prisme d’une gamine. La fille du président 1 – Premier tour
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Les fastes de la République par le prisme d’une gamine.  La fille du président 1 – Premier tour

 

« - Si mademoiselle veut bien se donner la peine…

-   Merci, Donald… Bien. A bientôt, et merci… 

-   B… Bonjour, papa… 

-   Emilienne, ma chérie, tu sais que, désormais, tu ne dois plus m’appeler Papa, mais Monsieur le Président. 

-   Hein ? Dé… Sédolée, Monsieur le Pr…

-   Mais non, je rigole, andouille ! Allez, viens dans les bras de papa !”

 

 

 

 

 

 

 

Emilienne voit sa vie bouleversée. Son père a été élu Président de la République. A présent, elle loge au Palais de l’Elysée, avec tous les avantages et inconvénients que cela comporte : une gouvernante sur le dos, un père qu’il ne faut pas déranger en plein conseil des Ministres, un adversaire politique pas très honnête, une mère attirée par les flashs des appareils photos, mais heureusement, il y a aussi Jean-Kévin, le fils du chef de la sécurité qui connaît bien les arcanes du Palais. Sauront-ils déjouer les manigances de Carnut, le chef de l’opposition, qui cherche par tous les moyens à provoquer un scandale ?

 

 

 


© Deloye, Cuvellier, Galopoin - Auzou

 

 

Vincent Cuvellier immerge le lecteur à l’Elysée par le prisme d’une jeune fille de 11 ans à laquelle on pourra aisément s’assimiler. De spectatrice passive de ce qu’il se passe, elle passera à actrice du pouvoir en prenant les rênes. Avec les tableaux des anciens présidents qui parlent et le fantôme de l’Elysée, Cuvellier apporte une touche de poésie et permet de prendre du recul dans une histoire qu’il faut prendre au sérieux mais que l’on peut, que l’on doit, aborder par un angle plus relatif. Le scénariste démontre à juste titre que les adultes ont beaucoup à apprendre des enfants car ils sont à la fois capables de se sortir de situations inextricables mais ont aussi un talent d’observateur et d’écoute qui n’appartient qu’à eux.

 

 

 


© Deloye, Cuvellier, Galopoin - Auzou

 

 

Olivier Deloye, le dessinateur d’Emile et Margot, l’une des séries stars de BD Kids, passe cette année dans la cour des grands. Après Ô Verlaine !, chez Steinkis, pour un public plus adulte, il dessine une aventure grand format pour enfants, et pas qu’eux. Quelques décors soignés et des vues de Paris placent l’histoire dans son contexte.

 

 

 

 

© Deloye, Cuvellier, Galopoin - Auzou

 

 

Pour l’année présidentielle qui s’annonce, La fille du président est l’album idéal pour mettre les jeunes lecteurs dans l’ambiance sans les saouler avec les discours soi-disant sérieux des politicards de tous styles.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : La fille du président 

 

Tome : 1 – Premier tour 

 

Genre : Aventure 

 

Scénario : Vincent Cuvellier 

 

Dessins : Olivier Deloye

 

Couleurs : Marie-Odile Galopin 

 

Éditeur : Auzou

 

Nombre de pages : 56 

 

Prix : 11,95 €

 

ISBN : 9782733877852

 



Publié le 07/10/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021