Les magiciens d’ « ose ». Les cœurs de ferraille 1 - Debry, Cyrano et moi
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Les magiciens d’ « ose ».  Les cœurs de ferraille 1 - Debry, Cyrano et moi

 

« - Oh ! Bonsoir Maman !

- Bonsoir. Iséa n’est pas encore couchée. C’est normal Debry ?

- C’est moi qui lui ai demandé de regarder « Cyrano », un film que m’a conseillé Tal…

- Tal, toujours Tal ! Tu ne parles que d’elle depuis des mois ! Iséa, tu réalises que ta vie tourne autour de ta nounou… et d’une fille que tu n’as jamais rencontré en plus ! C’est pathétique ! Je vais devoir faire quelque chose, tu ne peux pas continuer comme ça ! »

 

 

 

 

 

 


                Dans un univers à la Tom Sawyer avec une technologie hyper-moderne, Iséa est une jeune fille d’une dizaine d’années qui vit seule avec sa mère. Seule, pas vraiment. Iséa a une nounou, Debry, en la personne d’un grand robot humanoïde. La gamine communique en visio avec Tal, une camarade avec qui elle raconte ses journées. Mais par-dessus tout, Iséa est passionnée d’une histoire, celle de Cyrano de Bergerac. Entre une mère autoritaire qui n’a pas pour sa fille l’amour qu’elle devrait lui donner et un robot cœur de ferraille en apparence mais cœur qui bat en réalité, Iséa tente de grandir. « Quand on est triste, il faut regarder la beauté du monde... » lui propose Debry en l’emmenant regarder les étoiles depuis le toit de la maison, simplement regarder les étoiles… Le jour où sa mère va décider de renvoyer Debry, la vie d’Iséa va connaître un tournant : l’adolescente choisit de prendre son destin en mains.

 

 

 

 

© Munuera, BeKa - Dupuis

 

 

                Les BeKa signent un scénario surprenant, une histoire émouvante que l’on n’avait pas vu venir. Des robots dotés de sentiments, ce n’est pas nouveau dans la fiction. Mais au temps de la ségrégation, c’est inédit. Un robot est l’esclave idéal, mais à partir du moment où sa conscience s’éclaire, peut-on toujours le considérer ainsi ? Les cœurs de ferraille est un récit sur la servitude et ses conséquences, non seulement à la fin de ce XIXème siècle uchronique, mais jusqu’à aujourd’hui où des parallèles s’écrivent.

 

 

 

 

© Munuera, BeKa - Dupuis

 

 

                José-Luis Munuera était le dessinateur idéal pour incarner ce récit. Capable d’alterner des scènes contemporaines à l’histoire et des passages issus de l’œuvre de Rostand, l’auteur espagnol apporte toute l’émotion, toute la tendresse, toute la tristesse parfois, donnant une dimension poignante à un conte dont les relations mère-fille sont au cœur… de ferraille. Munuera s’impose définitivement comme l’un des meilleurs dessinateurs de sa génération. Entre du classique populaire comme Zorglub et un chef-d’œuvre comme son adaptation de Bartleby le scribe, son style élancé marque l’univers du Neuvième Art.

 

 

 

 

© Munuera, BeKa - Dupuis

 

 

                De toutes les séries lancées chez Dupuis cette année, Les cœurs de ferraille est de loin la meilleure surprise. Avec Cyrano en guest star, les auteurs proposent un théâtre graphique d’amour et de tolérance.

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Les cœurs de ferraille

 

Tome : 1 - Debry, Cyrano et moi

 

Genre : Aventure fantastique

 

Scénario : BeKa

 

Dessins : José-Luis Munuera 

 

Couleurs : Sedyas

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 72

 

Prix : 13,50 €

 

ISBN : 9791034765843

 

 



Publié le 17/06/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022