Les toits de la mort. Sky High Survival Next Level 1
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Les toits de la mort.  Sky High Survival Next Level 1

 

 « Depuis quelques temps, le centre-ville est frappé par une vague de disparitions étranges… On ignore tout des causes de ces phénomènes et les gens disent que ça pourrait être orchestré par une grande organisation criminelle, ou par les extraterrestres…. A l’école, certains disent que c’est à cause d’un « Isekaï », un univers parallèle devenu réalité… Je reconnais que j’apprécie généralement ce genre d’histoires, mais là, c’est un peu exagéré…. En tout cas, c’est ce que je pensais… jusqu’à ce fameux jour ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est très rare que l’accès au toit des écoles soit accordé aux élèves. A l’école de Senya, c’est possible. Il en a de la chance. Petit, il rêvait d’être astronaute. Alors, lorsqu’il prend sa collation sur le toit, il observe le ciel. Mais ? Quel est ce truc qui apparaît dans son champ de vision ? On dirait un ascenseur qui monterait dans l’espace. Une hallucination ? Un rêve ? Puis, ce sont des éclairs, de la lumière et du vent. Senya se trouve projeté dans ce qui semble être un univers parallèle, une jungle d’immeubles désaffectés reliés par des ponts. Très vite, quand sa route croise celle d’une jeune fille qui se jette dans le vide puis d’un tueur masqué, Senya comprend que son objectif principal ne va pas être de retourner dans le monde d’où il vient, mais de survivre…

 

 

 

 

© Tsuina Miura / Takahiro Oba / Kodansha Ltd.

 

 

 En même temps que la parution du vingt-et-unième et dernier tome de Sky High Survival, Kana lance son spin off Sky High Survival Next level. L’idée de génie permet à l’éditeur de ne pas perdre ses lecteurs en route en relançant immédiatement l’intérêt pour la série, et, double effet kiss cool, d’accrocher un nouveau public réfractaire à s’avaler une vingtaine de volumes d’une série qu’il ne suivait pas.

 

 

 

 

© Tsuina Miura / Takahiro Oba / Kodansha Ltd.

 

 

Le pitch de départ de ce « nouveau niveau » est quasiment le même. La jeune fille Yuri laisse sa place au garçon Senya. Des tueurs aux masques ressemblants à celui de Jason Voorhees (Vendredi 13) sont à leurs trousses. Peu importe où l’on va : le but est de ne pas se faire tuer. Depuis Battle Royale en passant par Doubt, King’s game ou Suicide Island, le genre du survival fait fureur au Japon et à l’exportation. On tremble pour les personnages, ça se lit vite, au rythme de l’action et c’est très rapidement addictif, le genre de livres qu’on ne referme pas et dont les tomes se terminent en plein suspens à la manière d’une série télé.

 

 

 

 

© Tsuina Miura / Takahiro Oba / Kodansha Ltd.

 

 

Tsuina Miura et Takahiro Oba font le grand écart entre un graphisme tout public et un scénario pour lecteurs avertis, décalage rendant l’horreur encore plus surprenante. On ne la voit pas toujours venir.

 

 

 

 

© Tsuina Miura / Takahiro Oba / Kodansha Ltd.

 

 

Février 2021 est plus que jamais le mois Sky High Survival. Outre la fin d’une série et le lancement d’une autre, Netlix diffuse l’adaptation de la série mère en anime sous le titre High-rise invasion. Préparez-vous à survivre dans les hauteurs… ou pas.

 

 

  

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Sky High Survival Next Level

 

Tome : 1

 

Genre : Survival 

 

Scénario : Tsuina Miura 

 

Dessins : Takahiro Oba 

 

Éditeur : Kana

 

Collection : Dark Kana

 

Nombre de pages : 192 

 

Prix : 7,45 €

 

ISBN : 9782505110286

 



Publié le 18/02/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021