Lorsqu’un vêtement libére la personne qui le porte … Le chemisier Bastien Vivès
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Lorsqu’un vêtement libére la personne qui le porte  … Le chemisier Bastien Vivès

 

 

 

 

Comment un chemisier peut-il devenir le personnage central d’un récit tellement « anodin » ? Mais anodin en apparence seulement !

 

 

 

 

 

 

 

Séverine Armand, étudiante en Lettres à Paris, est une jeune fille banale, que rien ne distingue des autres étudiants de son cours. Elle le suit en journée, vit avec son copain geek dans une monotonie de vieux couple avant l’heure, rend visite à ses parents à Meaux certains week end. Bref, une vie banale …

Certains soirs, elle fait également du baby sitting. Elle doit bien gagner un peu sa vie pour améliorer son quotidien.

 

 

 

 

 

© Bastien Vivès – Casterman

 

 

 

Et justement, un de ces soirs, sa vie bascule « stupidement ». La fille qu’elle garde tombe malade et vomit sur elle ! Son père lui prête alors un chemisier en soie de sa femme pour se changer avant de rentrer chez elle !

Voulant le rendre ensuite, cela tarde et elle se met à le porter. Il est beau, de couleur perle, avec un joli col. Il lui plaît et la rassure.

Il n’en fallait pas plus pour que subitement le regard de son entourage change à son égard. Les hommes ne la regardent plus de la même manière. Loin de la déranger, Séverine apprend à s’épanouir, à prendre confiance en elle, en sa féminité, en sa beauté, en son envie de sortir de ce quotidien norme.

 

 

 

 

 

© Bastien Vivès – Casterman

 

 

 

La vie va alors s’accélérer, s’intensifier au risque de la brûler. Mais qu’importe, elle se sent enfin « vivre ». Et de péripéties et incidents joyeux ou non, expériences libertines et amours sauvages, son chemisier va prendre « ses coups » !

Où cela va-t-il mener Séverine, cette étudiante qui s’ouvre enfin à la vie en portant le chemisier d’une autre ?

 

 

 

 

 

© Bastien Vivès – Casterman

 

 

 

Bastien Vivès nous offre ici un récit intimiste, rempli d’émotions et de tendresse. Presque un conte moderne à partir d’un simple vêtement de soie.

Son dessin est minimaliste, simple, efficace, se centrant sur l’essentiel … au point d’en oublier les yeux de Séverine dans certaines cases, voire le décor des lieux. Mais cela ne fait que renforcer l’intensité de son regard dans des moments forts.

A moins évidemment que cette « absence » de regard ne soit là que pour mieux faire ressortir d’autres détails !

Nous pourrions néanmoins nous interroger sur certains aspects de fonds … le rôle que Bastien accorde à la femme, le fait qu’elle n’existe « réellement » que par le port de ce si sensuel chemisier en soie, … A chacun son avis sur la question !

 

 

 

 

 

© Bastien Vivès – Casterman

 

 

 

Récit contemporain, féministe, actuel, alliant sensualité et grâce, ce roman graphique épuré en noir & blanc sonne terriblement vivant.

Un plaisir de s’y plonger …

 

Paru en 2018, cette fable contemporaine est rééditée par Casterman dans le cadre d’une action « Les incontournables du roman graphique à prix découverte » (10,00 €). On retrouve d’autres titres tels « Josephine Baker » (Catel & Boquet), « Le muret » (Céline Fraipont & Pierre Bailly), « In waves » (Al Dungo), « Hicksville » ( Dylan Horrocks) et « Ailefroide - Altitude 3954 m » ( Jean Marc Rochette & Olivier Boquet).

 

 

 

 

 

 

Thierry Ligot

 

 

 

 

Titre : Le chemisier

 

 

Genre : Roman graphique

 

 

Éditeur : Casterman

 

 

Scénario & dessin : Bastien Vivès

 

 

Couleurs : N/B

 

 

Nombre de pages : 198

 

 

Prix : 10,00 €

 

 

ISBN : 9782203168770



Publié le 07/06/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022