Manifestation pacifique ?... Euh… Les p’tits diables 31 – Les sœurs au pouvoir
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Manifestation pacifique ?... Euh…  Les p’tits diables 31 – Les sœurs au pouvoir

 

« - Un grand merci, microbe !

-   Merci de quoi ?

-   Je me suis toujours demandée pourquoi papa et maman ont voulu un deuxième enfant alors qu’ils avaient fait un chef-d’œuvre en premier. Et j’ai enfin compris… S’ils n’avaient eu que moi, tout le monde aurait cru qu’être aussi parfaite, géniale, sublime que je le suis, était la normalité ! Donc, ils ont fait un second enfant pour que les gens puissent comparer… Et bim, ça a pas loupé… Résultat : moche, stupide et débile ! Et maintenant, le monde entier peut se rendre compte à quel point je suis merveilleuse ! Tu fais encore plus ressortir mes qualités ! Alors, merci, microbe !!! »

 

 

 

 

 

 

 

 

Nina est extrêmement reconnaissante envers Tom. Si les gens peuvent se rendre compte de sa perfection à elle, c’est grâce à son frère. Grâce à lui, la comparaison est possible et elle se sent sur un piédestal. Tom n’a désormais qu’une idée en tête : demander à ses parents de remettre le couvert afin qu’un troisième bambin dans la famille lui permette de mettre en exergue ses qualités. Ils ne le feront pas : deux p’tits diables à domicile, c’est bien suffisant !

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

De tous temps, frères et sœurs se sont détestés. Dès l’époque des chevaliers, les sœurs ont vexé les frères. Tout ça pour une simple farce de dragon. Pas étonnant que des siècles plus tard, ça fighte entre Tom et Nina. A part ça, on verra dans ses aventures que le cerveau de Tom n’est pas prêt à retourner dans son crâne.  Nina nous donnera la recette de l’Afréro. On apprendra qui éaient ou sont Olympe de Gouges, Rosa Parks, Greta Thunberg et Nina, toutes ces sœurs qui ont changé, changent ou changeront le monde !

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

Après un album où Dutto évoquait le confinement, il retourne dans l’intemporel. C’est peut-être mieux pour ne jamais se démoder, comme les relations entre frères et sœurs. Rien ne se démode plus vite que la mode. Espérons que ce sera pareil pour le covid…

Côté couleurs, Benoît Bekaert est toujours au top : magique, classique, rassurant. Il fait de chaque album des p’tits diables un doudou que l’on a envie de garder contre soi.

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

Les frères au revoir ! Les frères au placard ! Les frères, y’en a marre ! Les sœurs au pouvoir ! Mouais… Pas sûr qu’elle gagne à tous les coups. Ce qui est sûr, c’est que s’il n’est pas certain que l’un ou l’autre prenne l’avantage, les gags, eux, sont au pouvoir.

 

  

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Les p’tits diables

 

Tome : 31 – Les sœurs au pouvoir

 

Genre : Humour fraternel

 

Scénario & Dessins : Olivier Dutto

 

Couleurs : Benoît Bekaert

 

Éditeur : Soleil

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,50 €

 

ISBN : 9782302091122

 



Publié le 01/05/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021