?>

Information générale concernant le monde de la BD
Flux RSSFlux RSS

1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


Spirou 4204  7 novembre 2018

 

 

 

Zombillenium : Il y a de l’orage dans l’air 

 

 

 

 

 

 

 


            Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gretchen et Charlotte Hawkins ne partiront pas en vacances ensemble. Le final du quatrième tome de Zombillenium termine sur un cliffhanger à couper le souffle, tout comme les « confrontations » de Louca.

            Soupir, la petite groom du maléfique Moustik Hôtel, est de retour sous un nouveau format de 4 planches pour mieux profiter des habitants, des clients et des animations des lieux.

 

 

 

 

 

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

Histoires à suivre :

Louca : Confrontations

Nombrils (Les) : Le goût de la victoire

Pebble’s Adventures

Boîte à musique (La) : Le secret de Cyprien

Tuniques bleues (Les) : Sallie

Zombillenium : La fille de l’air

 

Récits complets & Gags :

Boni

Cramés !

Crapule

Entretien d’ébauche

Game Over

Kahl & pörth

Minions (Les)

Page 2 (La)

Roger et ses humains

Soupir

Tash & Trash

Zeu Bestioles

 

Rubriques :

Edito

Interview : De Pins

En direct de la Rédac

Jeux : Naufrage au parc ! (Waltch)

 

 

En kiosques et librairies le 7 novembre.

 

Prix : 2,50 €

 

 

Laurent Lafourcade



Publié le 07/11/2018.


Source : Bd-best


Des vies avec mon ennemi.  To your eternity 7

 

 

            « - Je t’ai enfin trouvé, Imm ! Ravie de te rencontrer, je suis Hisame ! Tu as bien connu ma grand-mère Hayase, n’est-ce pas ?

-          Tu es la petite fille d’Hayase ?

-          Oui ! Exactement ! Je l’ai remplacée à la tête de la garde chargée de te protéger. Alors, je suis venue me présenter.

-          Attends un peu, comment m’as-tu trouvé ? »

 

 

 

 

 


 

Depuis des années, endeuillé par la mort de Piolan, Imm s’est isolé sur une île déserte. Mais cet exil n’est pas fortuit. Il cherche à éloigner les knockers des humains, ces entités polymorphes et parasites, sources du mal et de la destruction.

Et voilà que la descendante de l’une de ses pires ennemies apparaît. Ajoutant à cela l’attaque d’un village voisin par ces fameux knockers, il n’en faudra pas plus pour sortir Imm de sa retraite.

 

 

 

 

© Oima – Pika

 

Yoshotoki Oima poursuit avec élégance ce manga à la forte puissance spirituelle. Cet épisode s’étale sur de nombreuses années et voit se succéder des générations de personnages, principe totalement inédit de matérialisation du temps qui passe, mais en aucun cas, n’efface. Les compagnons disparus d’Imm continuent de vivre en lui, dans son souvenir et dans ses métamorphoses.

 

 

 

© Oima – Pika

 

En fin de volume, l’apparition d’un nouveau personnage, extravagant, excentrique, loufoque, fantasque, azimuté et furieux, relance une intrigue qui semblait se tarir. Le prince du royaume d’Uralius, Bonshen Nicoli La Tastypeach Uralius entrave la route de l’immortel avec la folie et l’inconscience d’un tyran, ridicule enfant gâté. Ça promet.

 

 

 

© Oima – Pika

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : To your eternity.

 

Tome : 7.

 

Genre : Fantastique émouvant.

 

Scénario & Dessins : Oima.

 

Éditeur : Pika.

 

Nombre de pages : 192.

 

Prix : 6,95 €.

 

 

ISBN : 9782811644192

 



Publié le 06/11/2018.


Source : Bd-best


Bodart réalise l'affiche de la 25ème édition du festival d'Andenne

25ème édition du festival BD d'Andenne organisée par l'A.S.B.L La grande Ours.

Affiche par Bodart

Au programme :

- Séances de dédicaces
- Bourse BD
- Ventes aux enchères de dessins originaux
- Exposition : "Les Tuniques Bleues hors-cases"
- Remise de Prix
- Animations diverses

Auteurs invités : Alonso, Baloo, Bec, Benbk, Beneteau, Bodart, Capia, Carpentier, Devig, Deville, Dizier, Fejzula, Henriet, Hermann, Lamquet, Marazano, Matrix, Mauricet, Pacotine, Paunovic, Polfliet, Ponchione, Ruggeri, Sacré, Simon, Sondron, Stibane, Tisselli, Troquette, Van de Walle, Van Linthout, Willem, Zytka.

Horaire :  de 10h30 à 18h

Entrée : 3 € (grtauite pour les enfants de - de 12 ans accompagnés)

Lieu : Salle Polyvalente d'Andenne (dans le zoning commercial)

Contact : grandeourse@skynet.be

Web : www.lagrandeourse.be



Pays : Belgique

Date de l'événement : du 10/11/2018 au 11/11/2018.

Publié le 04/11/2018.


Source : Bd-best


Le festival BD et du livre de Pont-à-Celles fête sa 10eme édition

10ème édition du festival de la bd et du livre de Pont-à-celles.

Au programme : Bourse, atelier et séance de décicaces.

Auteurs invités :

Bérangère MARQUEBREUCQ  XIII,I.R.S., Murena, Complainte des landes perdues, Bonneville

Hélène LENOBLE  Camomille, Fafa et Ciboulette, OM droit au but, L’évangile selon Satan

Eric LOUTTE   Biggles, Alpha, Rafale

Vittorio LEONARDO  Lucky Lucke, Rantanplan, Cédric, les Tuniques bleues ..

Arnaud STOUFFS  Auteur de l’affiche 2018, Les aventures du capitaine crapaud

CAPIA  Astérion, Terres sacrées

Céline MENONCIN  Le luton ardennais

FREMOR  La fée aux fleurs, les Mondes de Télhama, Fantasymour

OLI   Contes et légendes des Hautes Fagnes, Caricaturiste chez Sud Presse

Olivier DEKEYSER   Des zombies et des zhommes, La sorcière

Bande à part Editions : David CANION  Les poêleurs KASBI   Le roi de la mer GAO     Bruno CATRY

Manuel TENRET   Petites plumes, Portail 1 et 2

VAS   Paroles de scouts, les armes de l’ouest, Histoire de France

BALOO  Circus, Les Pixels, livres pour enfants

Guy MICHEL  Les pensées de l’âne noir

Leonardo PALMISANO Les voyages d’Alix, Paroles de scouts

MALIK   Cupidon

Antonio COSSU

GURSEL :  Foots furieux, Blagues coquines

GILSON : Tatanka, De toutes manières, Sortilèges tome 3

PYEL  Swing Green

Benjamin FISCHER  Nos chers voisins Retour en Calabre 2ème album

MOKIRIS   Carence d’amour

David DURANT  et GWENAELLE : dessins, cartoons

Marcus WEEMAELS   Hannah

Geoffrey FIERENS et Phlippe CRUYT    Air vol

Benoît DELMELLE  Nouvelle existence

HACHEL :  Benjamin

Olivier JAMINION : Poupées de bois, Contes et textes, Cartoon Art

David BORIAU : Death road, Inferni, Obscurcia

Corentin  LONGREE : Boldhür

Virgine VERTONGHEN : la Vavache

Stéphane DIZIER : La mer amère

Gregory LANGE : Ernest, rencontre du 3me geek


Horaires : de 10h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Entrée gratuite

Lieu : Athénée Royal (107b rue de l'Eglise - 6230 Pont-à-Celles)

Contact : par tél  +32 (0) 71. 95.46.62 par mail bdpontacelles6238@gmail.com

Web : bdpontacelles.over-blog.com


Pays : Belgique

Date de l'événement : du 17/11/2018 au 17/11/2018.

Publié le 04/11/2018.


Source : Bd-best


Lucky Luke, un cow-boy à Paris: je flinguerai ton nom, liberté, et plus vite que ton ombre !

Ça y est, la fin d’année approche et, comme toujours, entre saint Nicolas et le Père Noël, elle apporte ses chocs de héros. Comme toujours certains font l’impasse, d’autres reviennent à la charge. C’est le cas du bisannuel Lucky Luke qu’on aurait très bien pu croiser au… Parc Astérix (Astérix qui fixe rendez-vous dans les salles obscures avec Le secret de la potion magique mais aussi dans un album illustré adapté du film par Fabrice Tarrin, mais revenons à nos chevaux) parce que le cowboy de moins en moins solitaire fait escale… à Paris dans son nouvel album, à nouveau scénarisé par Jul et dessiné par l’indécrotable (indésellable, même) Achdé, depuis 15 ans. Un album qui sort le cowboy de sa zone de confort et de ses terres de western pour faire la part belle à la Ville-Lumière mais, surtout, à une grande dame enflammée, la statue de la liberté.

 

 

 

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Résumé de l’éditeur : Le sculpteur français Auguste Bartholdi fait une tournée spectaculaire aux États-Unis pour lever des fonds qui lui permettront d’achever la future Statue de la liberté. Mais plusieurs incidents visent la statue et même directement Bartholdi. Lucky Luke est missionné pour escorter le Français, et ce, jusqu’à Paris. C’est un choc culturel pour le cowboy qui, non content de traverser l’Atlantique pour la première fois, découvre la splendeur de la ville lumière, et le mode de vie de ses autochtones, les parisiens.

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Un titre qui joue les références cinéphiles; un album qui commence par la fin; des Dalton qui jouent les figurants de luxe avant qu’un gigantesque cornet de glace, le bras de la Statue de la liberté tenant sa légendaire torche (décidément multifonctionnel puisqu’elle fera aussi un nid-de-pie tout trouvé), ne leur vole la vedette (à Averell, surtout); des Indiens furax et ayant le scalp facile; Lucky Luke, dont le chemin sera encore bien long pour regagner sa maison, qui doit jouer de la gâchette; c’est clair ce huitième tome ne gâche rien et part dans tous les sens. Mais, pour l’heure, c’est encore le désert (avec un seul « s », Averell) et jouer les Gene Kelly, ça se mérite. Hein, Luke ?

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Mélangeant habilement l’Histoire et la fantaisie humoristique, Jul retrace le périple des morceaux de La liberté éclairant le monde, emmené à travers l’Ouest à la rencontre des peuples pour lever des fonds. Un véritable crowdfunding avant l’heure dans un univers où les hommes passent allègrement du bon au mauvais côté de la Loi. C’est le cas du directeur du pénitencier de Cross Junction, où justement les Dalton ont atterri, qui avait des vues sur Oyster Island (ou Bedloe’s Island), pour y implanter sa prison. Justement là où Bartholdi verrait bien sa monumentale statue. Alors, cet îlot rocheux sera-t-il l’île de la liberté ou celle de la captivité ? Les bagnards ont choisi leurs camps (sur fond d’une chanson bien connue de La reine des neiges) et le bras-de-fer est engagé et tous les (six-)coups (et plus si affinités) sont permis.

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Finalement, le héros à la brindille ne verra Paris que le temps de vingt planches, de quoi nous laisser sur notre faim ? Sans doute. Pourtant, ce tome qui accumule les bons mots et les références détournées est un excellent cru. Après une Terre Promise agréable mais sans plus, Jul perpétue beaucoup mieux l’identité du lonesome cowboy et s’autorise des disgressions caustiques, dans la voie de Goscinny. Mettant à mal le nouveau héros de son catalogue en lui faisant prendre l’eau et la nausée, Jul intensifie la drôlerie une fois sur le plancher des vaches bleu-blanc-… rouge qui ne regardent pas les trains passer puisque les cheminots sont forcément en grève. Pique et pique et collé-vanne, Jul a trouvé le moyen de flinguer plus vite que son ombre et tout y passe : l’ère sécuritaire dans laquelle nous vivons, la folie des parcs d’attraction et des fresques autour des héros de BD ou encore… les pourboires dans les restaurants que les « bouseux de Bruxelles » oublient trop souvent.

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Alors que Mel ne trahit pas l’identité picturale de la série (et réussit de beau compromis dans la nuit et alors que Lucky Luke tente de voler la vedette au Spiderman français en escaladant la statue); l’humour graphique n’est pas en reste et nous fait des french kiff. S’offrant l’oxygène et la pureté de Paris (kof kof), Achdé s’en donne à coeur-joie dans des décors nouveaux pour notre justicier. Bref, un très chouette album qui écrit en filigrane, ton nom, liberté qui, elle, guide le peuple. Ou tente de le guider, car apparemment elle a trumpé les Américains et grugé les Brésiliens. Peut-être faudrait-il la récurer un bon coup pour qu’elle éclaire à nouveau le monde ? Du moment qu’il nous reste l’humour, tout n’est pas perdu. Et ce nouvel album de la légende de l’Ouest est bon comme du pain… français, forcément.

 

 

 

 

 

 

© Jul/Achdé/Mel chez Lucky Comics/Dargaud

 

Alexis Seny

 

Série: Les aventures de Lucky Luke d’après Morris

Tome: 8 – Un cow-boy à Paris

Scénario: Jul

Dessin: Achdé

Couleurs: Mel

Genre: Aventure, Humour, Western

Éditeur: Lucky Comics

Nbre de pages: 48

Prix: 10,60€



Publié le 04/11/2018.


Source : Bd-best


Les Éphémérides chez Hugo image, une belle idée cadeau pour les fêtes qui approchent

Voici quelques cadeaux originaux pour les fêtes qui arrivent déjà à petits pas mais à une allure certaine.

A tel point que les chaînes de grands magasins anticipent déjà en remplissant leur rayons à l'heure ou nous écrivons ces lignes, de boules de noël et autre articles s'y afférant. Donc, et avec toute logique, il nous parait opportun de vous proposer des articles originaux de la maison Hugo Image et durable toute l'année 2019 à venir.

Il s'agit ici de trois éphémérides, c'est à dire, un gag ou une histoire drôle par jour que vous pouvez découvrir et effeuiller quotidiennement.

Commençons par le premier, Une histoire par jour de petit coin :

Le monde est plein de curiosités, de faits étonnants, de chroniques insolites, d’anecdotes réjouissantes, d’énigmes bizarres et d’aventures extraordinaires. Cette éphéméride, idéale pour ne plus jamais s’ennuyer au petit coin, vous fera découvrir tout au long de l’année, une histoire surprenante et authentique qui, souvent, dépasse la fiction…

Cette éphéméride est basée sur le principe du détachement de fiches que vous pouvez bien naturellement conserver.

Prix : 9.99 €

ISBN : 9782755638844

 

 

Joe BAr Team, 1 gag par jour 2019

Sautez sur votre vrombissant gros cube et partez pour …365 jours de gaz… et de gags ! Jour après jour, partagez le quotidien désopilant d’une bande de motards intrépides à travers les 365 meilleurs gags de la BD culte Joe Bar Team. Humour, mauvaise foi et grosse attaque au rendez-vous !

Avec l’éphéméride qui pousse velu, décollez de l’asphalte de la morosité avec des bolides du rire chaque jours que le dieu de la route fait !

Ici aussi, cette éphéméride est basée sur le principe du détachement de fiches que vous pouvez bien naturellement conserver.


Prix : 9.99 €

ISBN : 9782755638714

 

 

 

 

Et pour terminer, voici le retour de Gaston Lagaffe dans cette collection.

L'an dernier elle se présentait sous le format adopté par les éditions Hugo Image avec un habillage de la couleur du pull emblématique de notre gaffeur favori.


Cette année, c'est le rouge bien typique de certaines couverture d'album de Gaston qui est employé.
Vous avez manqué l'éphéméride Gaston Lagaffe 2018? Qu"à cela ne tienne, la 2019 arrive et son contenu ne vous décevra pas.

Prix 9.99 €

ISBN : 9782755639179

 

 

 

 

 



Publié le 04/11/2018.


Source : Bd-best


Spirou 4203  31 octobre 2018  Crapule : 50 % insupportable, 50 % irrésistible, 100 % chat.

 

 

 

            On dit que les chats noirs portent malheur. On ne peut pas vérifier aisément cet adage. Ce que l’on peut dire en tous cas c’est que lorsqu’il s’agit d’une petite « Crapule » on ne risque pas de s’ennuyer à la maison. Entre catastrophes programmées et vie de chat chez qui l’on habite, Crapule raconte la vraie vie d’un vrai chat.

 

 

 

 

 

 

 

            Là où ça rigole beaucoup moins, c’est chez Roger et ses humains où la vie de famille va connaître un sérieux coup de théâtre. Heureusement que le PaperToy (réservé aux abonnés) est là pour détendre l’atmosphère.

 

 

 

 

 

            Spirou, ami, partout, toujours.

 

 

Histoires à suivre :

Louca : Confrontations

Pebble’s Adventures

Boîte à musique (La) : Le secret de Cyprien

Tuniques bleues (Les) : Sallie

 

Récits complets & Gags :

Boni

Capitaine Anchois

Cédric

Cramés !

Crapule

Entretien d’ébauche

Kahl & pörth

MiniMythes (Les)

Minions (Les)

Nelson

Nombrils (Les)

Page 2 (La)

Petite Lucie (La)

Rob

Roger et ses humains : La dispute

Tash & Trash

Zeu Bestioles

 

Rubriques :

Edito

Interview : Deglin

En direct de la Rédac

Jeux : Une teuf monstre ! (Antoine & Morin)

 

Supplément abonnés :

PaperToy Roger

 

Laurent Lafourcade

 

En kiosques et librairies le: 31 octobre.

 

Prix: 2,50 €.

 

 

Laurent Lafourcade



Publié le 29/10/2018.


Source : Bd-best


A barbare, barbare et demi.  Conan le cimmérien 3 – Au-delà de la rivière noire

 

 

            « - Conan ! Tu as quitté le fort peu avant l’aube… Je commençais à craindre que les pictes ne t’aient finalement capturé.

-          Le jour où ils fumeront ma tête, on entendra les femmes pictes se lamenter et pleurer leurs morts bien au-delà de la colonie… J’étais parti en exploration. Je n’arrivais pas à dormir, j’écoutais les tambours sur l’autre rive…

-          Ils parlent chaque nuit, désormais… depuis que Zogar est reparti. »

 

 

 

 

 

 

Province de Conajohara, les meilleures terres des pictes sont colonisées. Les soldats sont retranchés dans un fort et contrôlent la région. Mais c’est sans compter la vengeance de Zogar Sag, un sorcier picte, prisonnier évadé qui sème la mort aux alentours de la garnison. Conan, qui connaît la région comme sa poche, compte bien contrôler la situation. Il est le seul à être allé de l’autre côté de la rivière noire. Sa mission, s’il l’accepte, est d’y retourner, de tuer le sorcier et envoyer ainsi un message clair aux pictes. Il sera accompagné dans sa tâche par Balthus, jeune voyageur envers qui il jouera un rôle de précepteur.

 

 

 

 

© Gabella, Jean, Howard - Glénat

 

 

            Cet épisode de Conan a 84 ans. Ecrit par Robert E.Howard en 1934, il est considéré par les fans comme l’un des meilleurs épisodes de la saga. On y retrouve Conan, en véritable héros, Schwarzenegger de la jungle affrontant le Predator, que rien ne semble pouvoir faire plier. Tel Davy Crockett défendant Fort Alamo, le cimmérien joue le rôle d’ange gardien pour les soldats de Fort Tuscelan. La mort ne lui fait pas peur. Il accomplira sa mission coûte que coûte.

.

Le duo de La Licorne s’est reformé à l’occasion de cette adaptation. Mathieu Gabella et Anthony Jean succèdent ainsi aux paires Pierre Alary/Jean-David Morvan et Vincent Brugeas/Ronan Toulhoat. Les auteurs restent dans la logique de la collection tout en gardant leurs personnalités.

 

 

 

 

 

© Gabella, Jean, Howard - Glénat

 

Gabella, scénariste du Bourreau, respecte la prose d’Howard. Il intègre des récitatifs sans en abuser, mais apportant la dimension littéraire de l’œuvre.

 

Balthus est un personnage idéal pour que le lecteur puisse s’assimiler à l’un des protagonistes. En effet, Conan est presque trop puissant, avec un passé marqué et lourd, pour endosser ce rôle.

 

Jean fait naviguer son crayon dans la jungle hostile et impitoyable. Les visages cauchemardesques des pictes espionnent dans le fleuve des soldats en pirogues. Le sorcier aux yeux vides commande un supplice avec une haine exceptionnelle. Avec grandiloquence, le serpent géant, Kraken de ce monde, est un majestueux messager de la mort.

 

            Un cahier complémentaire clôture d’album. On y trouve un texte explicatif sur la genèse de l’histoire d’Howard, des croquis et dessins d’Anthony Jean, ainsi que 5 grandes illustrations hommages de dessinateurs maîtrisant le sujet.

 

 

 

 

© Gabella, Jean, Howard - Glénat

 

            Cette histoire apporte deux messages. L’un est plutôt pessimiste : « La barbarie finira toujours par triompher. » L’autre se veut rassurant pour tout un chacun qui n’est pas né avec une cuilère en argent dans la bouche : « Il n’y a pas moins libre qu’un roi. »

 

Troisième opus de Conan le Cimmérien, loin d’être une série bête et bourrin, ce parti pris du retour aux origines est une réelle réussite.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Conan le cimmérien.

 

Tome : 3 – Au-delà de la rivière noire.

 

Genre : Aventure.

 

Scénario : Gabella.

 

Dessins & Couleurs : Jean.

 

D’après : Howard.

 

Éditeur : Glénat.

 

Nombre de pages : 64.

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9782344012581

 

 



Publié le 29/10/2018.


Source : Bd-best


La mafia du café ne fait pas dans les sentiments.  Alto Plano 3- New-York.

 

            « -  Hernan, ça me fait plaisir de te revoir mon ami !

-          Moi aussi, Otavio ! ça fait une éternité !

-          Tu te souviens d’Estrella ?! Et je te présente Albane, une amie… Tu bois quelque chose avec nous ?

-          ça aurait été avec plaisir, mais je n’ai pas le temps… Ce commerce appartient à mon frère et il n’est pas très bon avec la paperasse ! Je suis débordé !

-          Alors j’irai droit au but… Que dirais-tu de t’associer avec nous dans l’acquisition d’une nouvelle exploitation ? »

 

 

 

 

 

 

Après l’empoisonnement des jacus, l’incendie d’une dizaine d’hectares et la perte de leur principal client, Hernan et Estrella espèrent redémarrer une exploitation de café ailleurs. Otavio, lui, est une victime collatérale du scolyte des grains, un petit coléoptère responsable de dégâts monumentaux dans les plantations de caféiers à travers le monde.

A Wall Street, une malversation boursière implique le directeur général d’Ethic Coffee. Albane va-t-elle continuer à travailler pour une société aux intentions louches ?

 

 

 

 

© Brahy, Postec, Corbeyran, Saint-Blancat - Delcourt

 

 

 

 

Clap de fin pour le polar caféiné. L’ensemble des trois albums forme un récit classique très bien construit. La lecture d’une traite de toute l’histoire fait l’effet d’un bon thriller américain.

Luc Brahy a fait le job. Avec Alto Plano, Etoilé et Irons, 2018 est définitivement l’année qui a fait de lui un des dessinateurs sur qui les équipes éditoriales peuvent compter. Ici, il livre quelques belles grandes planches à case unique et parvient à rendre beau un grisâtre ciel parisien dans lequel s’envolent des pigeons sous la pluie au-dessus des toits.

 

 

 

 

 

© Brahy, Postec, Corbeyran, Saint-Blancat - Delcourt

 

 

Corbeyran, dans les écritures à quatre mains comme ici avec Postec, trouve une émulation et un second souffle, rendant autant de services aux jeunes scénaristes que, eux, ne lui en rendent.

Alto Plano est une série bien plus économique qu’on ne pourrait le croire au premier abord. Elle démontre que la mafia n’est pas l’apanage de la Sicile, mais bien une engeance mondiale qui s’attaque à tous les marchés, quels qu’ils soient.

 

 

 

© Brahy, Postec, Corbeyran, Saint-Blancat - Delcourt

 

 

Après avoir fait la connaissance des jacus, oiseaux qui digèrent les grains de café, les scénaristes poursuivent notre instruction animalière en nous présentant le candiru, un poisson de la taille d’un stylo à bille, mais qui peut faire des dégâts considérables à qui se baigne avec eux.

 

Alors, après le vin et le café, est-ce qu’il est à présent l’heure du thé ?

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Alto Plano.

 

Tome : 3- New-York.

 

Genre : Thriller caféiné.

 

Scénario : Corbeyran & Postec.

 

Dessins : Brahy.

 

Couleurs : Saint-Blancat.

 

Éditeur : Delcourt.

 

Nombre de pages : 48.

 

Prix : 12 €.

 

ISBN : 9782756071978



Publié le 25/10/2018.


Source : Bd-best


Si on veut, on peut.     Louca 6 - Confrontations.

 

 

            « - Non.

-          Bon… Tu ne me laisses donc pas le choix ! Je te propose un duel, et si je le remporte, tu…

-          J’ai dit : Non.

-          Mais ! Non, attends ! Tu… Bah, mince alors… J’me suis pris un gros vent, là.

-          Ne t’inquiète pas, tout n’est pas perdu… S’il n’a pas changé, je sais comment tu vas pouvoir le coincer. »

 

 

 

 

 

 

 

Nathan est prêt à tout pour aider Louca à recruter les anciens membres du club de foot du lycée afin de constituer une nouvelle équipe. Mais pour cela, Louca doit les battre dans leurs nouveaux sports respectifs. Après le tennis, le footballeur va devoir se confronter à de nouveaux sports.

 

 

 

 

© Dequier – Guillo – Dupuis.

 

 

Duel n°2 : Face au basketteur Gervais, Louca parviendra-t-il à dunker ?

 

Duel n°3 : Contre l’athlète Mathis, Louca sera-t-il à la hauteur ?

 

Duel n°4 : Opposé au golfeur Jordan, Louca puttera-t-il dans la bonne direction ?

 

Il pourra heureusement compter sur Nathan, mais un fantôme reste un fantôme et ses pouvoirs sont limités.

 

 

 

 

© Dequier – Guillo – Dupuis.

 

Parallèlement, on apprend que Ripaton, le proviseur, n’est pas tout blanc dans la mort de Nathan.

 

Bruno Dequier marche sur les pas de Raymond Reding. Mais là où il va plus loin, c’est quand il fait parler les sentiments. La naïveté de Louca et sa détermination sont d’excellents atouts face à la polyvalence sportive dont il aurait fallu qu’il ait la maîtrise.

 

 

 

 

 

© Dequier – Guillo – Dupuis.

 

 

Dequier a vu Olive et Tom (Captain Tsubasa en VO) ou autres productions japonisantes. Les scènes d’action sportives en sont imprégnées. Les visages sont parfois exagérés, juste ce qu’il faut, sur le fil entre un graphisme franco-belge et manga.

 

 

 

 

 

 

© Dequier – Guillo – Dupuis.

 

 

 

Le travers scénaristique de ce genre d’histoires, où un héros doit accomplir différentes tâches à la manière des travaux d’Hercule, est que ça se transforme vite en catalogue de situations. Alternées avec flash-backs ou scènes pénitentiaires, la pilule passe plus facilement et le jeune lecteur n’en tiendra pas rigueur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonce, Louca, tu peux y arriver à constituer ton équipe de choc !

 

 

 

Laurent Lafourcade.


 

Série : Louca.

 

Tome : 6 - Confrontations.

 

Genre : Aventure sportive.

 

Scénario & Dessins : Dequier.

 

Couleurs : Guillo.

 

Éditeur : Dupuis.

 

Nombre de pages : 56.

 

Prix : 12,50 €.

 

ISBN : 9782800174877



Publié le 25/10/2018.


Source : Bd-best


1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20


©BD-Best v3.5 / 2019