Opposée à son histoire d’amour, pourra-t-elle renouer avec sa fille ? Ma fille, mon enfant.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Opposée à son histoire d’amour, pourra-t-elle renouer avec sa fille ?   Ma fille, mon enfant.

-     « Figure toi qu’elle veut sortir avec un …

-          Un arabe

-          Comme si il n’y avait pas assez de français disponible !

-          Il est français

-          Tu veux parler d’Abdelaziz ? Il est sympa ce gosse !

-          Ah !

-          ça y est ? Il s’est déclaré ?

-          Ben … Plus ou moins. J’ai dû l’aider un peu  

-          Parce que tu étais au courant ! Et tu le connais ?

-          Oui, M’ Dame

-          Et il s’appelle Abdelaziz en plus !

-          T’aurais voulu qu’il s’appelle Jean- Marie ? »

 

 

 

 

Tout semble aller pour le mieux dans la famille de Chloé jusqu’au jour où elle annonce à Catherine, sa mère, qu’elle est tombée amoureuse d’un jeune garçon d’origine maghrébine. Alors que son père voit cette relation d’un bon œil et semble être heureux par le choix effectué par sa fille, Catherine va tout faire pour discréditer la relation naissante entre les deux adolescents.

 

 

 

 

© David Ratte -  Bamboo – Grand Angle

 

 

 

 

Quoi qu’elle en dise, Catherine est raciste et la perspective que sa fille tombe amoureuse d’Abdelaziz ne l’enchante guère. Elle va tout mettre en œuvre pour décourager l’idylle naissante entre les deux tourtereaux. Jusqu’au jour où notre jeune couple va être victime d’un tragique accident de voiture, séparant à tout jamais Chloé et son compagnon.

 

 

 

 

 

© David Ratte -  Bamboo – Grand Angle

 

 

 


À partir de cet événement, Catherine va se rendre compte que le lien « mère – fille » a totalement disparu, risquant par la même occasion, de ruiner sa propre relation de couple. Elle va tenter de reconstruire les relations avec sa fille, mais comment sortir vainqueur d’un combat lorsque l’adversaire est décédé ?

 

 

 

 

© David Ratte -  Bamboo – Grand Angle

 

 

 

David Ratte nous propose de retrouver un thème récurrent qui ne laisse personne insensible : le racisme. Il construit son récit avec tellement de finesse et de justesse qu’il est quasiment impossible de ne pas se positionner en faveur de la situation vécue par Chloé. Une histoire d’amour entre parents et fille, mais surtout une histoire faite d’incompréhension, de préjugés par rapport à l’autre et à une culture qui nous semble totalement étrangère.

 

 

 

 

© David Ratte -  Bamboo – Grand Angle

 

 

 


Un récit actuel que j’ai trouvé humoristique dans sa première partie, les différents préjugés racistes développés par la mère étant hyperréalistes, mais qui prend tout son sens, sa gravité et sa sensibilité lors de la disparition d’Abdelaziz. Une fin d’histoire traitée de façon magistrale par notre scénariste dessinateur.

 

 

Alain Haubruge

 

 

Titre : Ma fille, mon enfant

 

Genre : Société

 

Scénario : David Ratte

 

Dessins : David Ratte

 

Couleurs : David Ratte

 

Éditeur : Bamboo – Grand Angle

 

Nombre de pages : 96

 

Prix : 18,90 €

 

ISBN : 9782818969069 

 




Publié le 07/02/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020