Pédagogistoriquement vôtre. Les profs refont l’Histoire 2
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Pédagogistoriquement vôtre.  Les profs refont l’Histoire 2

 

« -  Une armée ! Une armée !

- Mmh… Je reconnais cet étendard ! Celui du Sacré Charlemagne ! Préparez son accueil, vite !

- Sa Majesté Charlemagne ! Roi des Francs et de Lombardie ! »

 

 

 

 

 

 


                An de Grâce 778, Charlemagne, pas encore empereur, visite un monastère non loin de Roncevaux. Rentrant de Saragosse, il vient vérifier si les directives qu’il a données sur la généralisation de l’enseignement par les moines sont bien appliquées. Préparent-ils correctement la future élite du Royaume ? En salle d’histoire moderne, Frère Antoine inculque et loue les victoires de sa Majesté. Venue du couvent des Fanfaronnes, Sœur Gladys fait apprendre les rudiments du breton. But les élèves are complètement nioul ! « Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? » chantait France Gall, de façon un peu exagérée. Ce sacré Charlemagne se retrouve ainsi aujourd’hui dans l’une des histoires de ce deuxième volume des Profs refont l’histoire.

 

 

 

 

 © Sti, Pica, Guénard - Bamboo

 

 

                Sept histoires composent ce volume dans lequel on retrouve un Pica en grande forme, et ça fait plaisir, et pour la première fois un Sti tout seul au scénario, Erroc lui confiant, confiant, ce spin-off. Les récits sont classés de façon chronologique. On démarre au crétacé, ou plutôt au crétalycée avec un dinosaure aux allures de notre Boulard national, sauf que c’est Thierrex Boulard, qui arrive en retard pour les enseignements. Espérons que les élèves ne mettent pas le provisaure en colère.

 

 

 

 

 © Sti, Pica, Guénard - Bamboo

 

 

                On poursuit en Grèce antique, à Marathon, où les éducateurs de l’école platonicienne en ont marre que tout le monde encense l’éducation spartiate. Après la visite de Charlemagne, on fait un bon quelques années pour se retrouver en 1229 avec une première révolte estudiante dans le quartier latin parisien. Puis, c’est l’histoire de Gladys d’Arc. On verra comment elle échappa au bûcher. Les mousquetaires du Roy vont tenter de retrouver les ferrets de la Reine au XVIIème siècle, sous l’excellent titre « De cape et de craies ». On poursuivra dans les tranchées. Partis de l’anecdote authentique selon laquelle les soldats français et allemands ont fait une trêve pour fêter Noël, les combattants font de même pour la rentrée scolaire. Enfin, direction Chicago avec « Les incorrigibles ». La profibition a décrété la fin des notes mais il y a des enseignants rebelles.

 

 

 

 

 © Sti, Pica, Guénard - Bamboo

 

 

                Comme le dit Pica, cette disgression lui permet de dessiner autre chose que des tables, des chaises et des tableaux. Même si le format histoires courtes ne lui permet pas de présenter de grandes cases avec de vastes décors, il parvient quand même à assurer le voyage dans le temps et le dépaysement. Il aura fallu quatorze ans pour que « Les profs refont l’histoire » connaisse une suite. C’est chose faite et ça valait le coup d’attendre.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Les profs refont l’Histoire

 

Tome : 2

 

Genre : Humour 

 

Scénario : Sti 

 

Dessins : Pica 

 

Couleurs : Jacqueline Guénard 

 

Éditeur : Bamboo

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 11,90 €

 

ISBN : 9782818994405

 

 

 

 



Publié le 18/09/2022.


Source : Boulevard BD

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022