Pour le meilleur... Jérôme K. Jérôme Bloche 28 - Et pour le pire
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Pour le meilleur...  Jérôme K. Jérôme Bloche 28 - Et pour le pire

 

« - Vous n’avez pas vu !

- Vu quoi ?

- La femme en robe de mariée… Elle va se jeter du haut du pont !

- Vous avez vu quelque chose, vous ?

- Que voulez-vous qu’il ait vu ? Il est à l’arrière !

- Eh ! Vous êtes fou ! Vous allez nous tuer.

- Appelez les pompiers !

- Que !... Qoui ?...

- Mais vous ne comprenez pas qu’il y a une personne en détresse. Il faut faire intervenir les secours ! »

 

 

 

 

 

 

 

                En plein pendant son examen du permis de conduire sur le périphérique parisien, Jérôme aperçoit une mariée prête à se jeter d’un pont. Il abandonne son véhicule et son inspecteur pour voler au secours de la jeunes femme. Après un court séjour à l’hôpital, Rebecca, c’est ainsi qu’elle s’appelle, débarque chez Jérôme, squatte chez lui et pleure sur son sort de femme trompée qui a failli se marier. Son futur mari menait une double vie et aurait voulu profiter d’elle pour obtenir un titre de séjour grâce à un mariage gris. Rebecca a un comportement étrange. Elle endort Jérôme grâce à quelques gouttes d’une substance soporifique pour se coucher à ses côtés. Quand Babette va rentrer, trouver cette femme chez son chéri ne va pas vraiment être de son goût. Mais qui est donc cette pseudo-mariée au comportement bien ambigu ?

 

 

 

 

© Dodier, Cerise - Dupuis

 

 

                Le détective classique, ça marche toujours. Preuve en est avec Jérôme K.Jérôme Bloche dont les enquêtes sont racontées avec professionnalisme, précision et addiction par un Alain Dodier au meilleur de sa forme. La narration est parfaite. L’auteur la conçoit comme une partition de musique. Il passe quatre mois sur un scénario et remanie chaque séquence une dizaine de fois. Le découpage est toujours aussi pensé, que ce soit les scènes muettes de Jérôme circulant sur son solex, ou encore la percutante scène d’ouverture dont on ne sait pas encore trop si c’est un rêve ou une réalité.

 

 

 

 

© Dodier, Cerise - Dupuis

 

 

                Ce qui fait un des charmes de la série de Dodier, ce sont également ces personnages secondaires, que l’on n’aperçoit parfois que sur quelques cases mais qui montrent qu’on est « en famille », à savoir le père Arthur, Burhan l’épicier, Madame Rose la concierge ou encore Zelda la voyante qui joue le grand jeu dans une scène de tarot. La série Jérôme K.Jérôme Bloche est non seulement une série policière, mais aussi une chronique de quartier dont les habitants, que l’on retrouve à la manière de pierres qui ricochent sur l’eau, rythment la vie.

 

 

 

 

© Dodier, Cerise - Dupuis

 

 

                Pour le meilleur, et rien que pour le meilleur, Jérôme K. Jérôme Bloche est une série définitivement classique de la BD franco-belge.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Edition Collector

 

 

Série : Jérôme K. Jérôme Bloche

 

Tome : 28 - Et pour le pire

 

Genre : Polar 

 

Scénario & Dessins : Alain Dodier 

 

Couleurs : Cerise

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 72

 

Prix : 13,95 €

 

ISBN : 9791034757015

 

 

 

 



Publié le 22/03/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022