Qu’est-ce qu’on a fait au bon « Day » ? Ollie & l’Alien
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Qu’est-ce qu’on a fait au bon « Day » ?  Ollie & l’Alien

« - Ce matin, à 8h02, l’état-major m’a informé d’une nouvelle extrêmement importante. Mes chers américains, oui, les extraterrestres existent. Cette journée est historique. Déjà parce que ça va bien faire fermer la gueule aux médias qui disaient que « Naniania, mauvais président, naniania ». Mais aussi parce qu’à l’heure où je vous parle, un vaisseau alien est en train d’atterrir sur le sol du Nevada. Depuis maintenant un an, nous discutons secrètement avec eux pour organiser une rencontre ce 18 juillet 2019. ils viennent en paix. J’en profite pour adresser au reste du monde un déso pas déso. C’est nous que les aliens ont choisis. Soyez pas trop dég. Dans quelques heures, je vais rencontrer le chef de leur espèce dans un bunker secret. Il se fait appeler le « roi alien ». Il s’agira alors de la première rencontre entre un humain et un alien.

- Terriens… Non, il ne s’agit pas de la première, mais de la seconde. Nous sommes sur votre planète car nous aimerions parler à… Ollie Valery Dreyfus. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

                En direct à la télévision, le président des USA s’adresse solennellement à la population. Les aliens font l’honneur aux américains de se poser sur le sol de leur nation. Leur chef n’a qu’une requête : rencontrer Ollie Valery Dreyfus. Pourquoi veulent-ils être mis en relation avec ce simple serveur dans un fast-food d’une trentaine d’années ? Tout simplement parce que vingt-trois ans plus tôt, alors qu’il avait douze ans, Ollie a rencontré un alien. D’un simple contact avec sa main, il l’a fécondé, ce que, bien évidemment, il ignorait. Cet acte n’est pas sans conséquence. La bestiole est enceinte. Le bébé ne peut pas venir au monde sans son papa. Ollie a quarante-cinq jours pour prouver à son beau-père pas comme les autres qu’il peut être un bon conjoint, un honnête homme et un père digne de ce nom. Va-t-on pouvoir éviter un incident diplomatique majeur ?

 

 

 


© Bernard, Combet - Delcourt 

 

 

                Ollie et l’Alien est l’histoire improbable d’un couple mixte dans une définition très futuriste du terme. C’est avant tout un hommage à plusieurs décennies de cinéma, allant des années 80 aux années 2010. Les poncifs du cinéma d’action américain sont au rendez-vous. Le nom Dreyfus est emprunté à Richard Dreyfuss, acteur principal de Rencontres du troisième type réalisé par Steven Spielberg. Les auteurs ont vu E.T., Mars Attacks et Paul. Ils ont aussi regardé Independance Day et Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu. Leur histoire fait le grand écart entre ces deux films qui n’avaient, on le croyait, rien en commun. Ils y ajoutent un humour délirant à la Judd Apatow ou à la Farrelly brothers. Le mail envoyé par le roi Alien au président vaut son pesant de cacahouètes. On croise même Justin Bieber en invité surprise. Il y a juste une question que l’on peut se poser : alors que l’intrigue se déroule en 2019, pourquoi le rôle du Président n’est-il pas tenu par Donald Trump ?

 

 

 

 

© Bernard, Combet - Delcourt 

 

 

                Florent Bernard est un enfant du net. Membre des célèbres collectifs Golden Moustache et Studio Bagel, il a écrit pour la télévision et le cinéma. Après Ballade, publié chez Bamboo-Grand Angle, le dessinateur lyonnais David Combet dessine cette histoire totalement foutraque dans graphisme enlevé, très webtoon, dynamique et souple. L’album intègre la collection Une case en moins dirigée par Davy Mourier. Les auteurs y sont principalement issus du web, mais il leur a été demandé de développer un projet inédit. En fin d’album, un QR code vous permettra d’accéder aux tweets loufoques du président Mike Pullman. Mais le sont-ils tant que ça comparés à ceux de Trump ? Enfin, on ne saurait que trop vous conseiller le podcast Floodcast présenté par Florent Bernard accompagné par Adrien Ménielle. Leurs propos n’engagent qu’eux et le président des Etats-Unis. Un épisode est intégralement consacré à Ollie et l’Alien. Voici le lien vers leur page : https://soundcloud.com/floodcast.

 

 

 

 

© Bernard, Combet - Delcourt 

 

 

                Farce déjantée, blockbuster en images et en bulles, Ollie et l’Alien est une comédie d’action tout simplement jubilatoire.

 

                Florent Bernard nous parle de l’album sur :

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=PmbNzmJp0B8

 

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Ollie & l’Alien 

 

Genre : Blockbuster

 

Scénario : Florent Bernard 

 

Dessins & Couleurs : David Combet

 

Éditeur : Delcourt

 

Collection : Une case en moins

 

Nombre de pages : 96 

 

Prix : 17,50 €

 

ISBN : 9782413020158 

 



Publié le 11/10/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020