Que la force soit avec toi ! Les p’tits diables 28 - Frère Power
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Que la force soit avec toi !  Les p’tits diables 28 - Frère Power

« - Maman, pourquoi je suis obligé d’aller aux courses ?

- Parce que tu n’as plus de chaussures, Tom.

- Ouais, mais moi j’étais bien à la maison. J’avais plein de trucs à faire… Fallait que j’embête l’alien, que j’embête l’alien, que j’embête l’alien… Et que je l’embête encore.

- Eh bien, pas de regret alors, t’aurais pas pu.

- Et pourquoi ?

- Parce que ta sœur est là et que tu aurais été seul à la maison.

- Ah oui, t’as raison, aucun regret. Au moins, je peux m’occuper d’elle ici… Tiens, l’alien, mange ta ceinture de sécurité !

- Et toi, microbe, mange les vieilles miettes entre les fauteuils ! »

 

 

 

 

On se demande bien pourquoi maman est désespérée d’aller faire les courses avec ses deux enfants. Elle aurait pu profiter d’un moment de répit. Mais non. Il a fallut les emmener…

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

Les relations entre frères et sœurs, c’est une histoire aussi vieille qu’Adam et Eve… ou presque… Caïn et Abel. On sait comment ça s’est terminé. Tom et Nina n’iront pas jusque là. Ils se détestent, c’est vrai, mais ils s’adorent tout autant.

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

« Toi le frère que je n'ai jamais eu

Sais-tu si tu avais vécu

Ce que nous aurions fait ensemble... »

 

            Il est sûr qu’en écrivant cette chanson Maxime Le Forestier ne connaissait pas Nina. Il n’aurait certainement alors pas rêvé d’avoir un frère… comme Tom.

 

« Que le temps nous apprenne

A nous aimer

En frère

Puisqu'on ne sera toujours

Que la moitié d'un tout... » 

 

            Cet extrait de la comédie musicale « Les 10 commandements » résonne comme un but dans l’esprit des parents des p’tits diables. Leurs enfants vont-ils un jour être deux moitiés fusionnelles ? L’espoir fait vivre.

 

« Petit frère n'a qu'un souhait devenir grand

C'est pourquoi il s'obstine à jouer les sauvages dès l'âge de dix ans... »

 

            Le groupe IAM, lui, a forcément lu les albums de Dutto. Cette chanson aurait pu être interprété par Nina elle-même. Tom joue les sauvages; ça fait vingt-huit albums qu’on le sait.

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

Bref, toujours avec autant d’énergie, d’humour et de haine, Les p’tits diables sont de démoniaques amours dont on ne se lasse jamais au grand jamais de leurs chamailleries. Mais n’oublions pas que Dutto donne aussi toujours un côté didactique à ses albums. Ici, on apprendra avec intérêt comment parfumer ses chaussettes.

 

 

 

 

 © Dutto, Bekaert – Soleil

 

 

Dans la BD populaire jeunesse, on ne parle quasiment jamais des coloristes. Et pourtant, ils font un important travail de création. Benoit Bekaert, dit BenBK, fait une démonstration accélérée de son travail dans cette vidéo :

 

 

 

 

 

 

Avec Les p’tits diables, que le « Frère Power » soit avec toi, mais prends garde au « Sister Return » !

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Les p’tits diables

 

Tome : 28 - Frère Power

 

Genre : Humour fraternel

 

Scénario & Dessins : Dutto

 

Couleurs : Bekaert

 

Éditeur : Soleil

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 10,50 €

 

ISBN : 9782302077775

 

 



Publié le 30/11/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019