Rats d’opéras contre Souris de geeks. Emma et Capucine 5 - Un été trop court
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Rats d’opéras contre Souris de geeks.  Emma et Capucine 5 - Un été trop court

« - salut tout le monde ! Vous avez fait bonne route ?

- 9h42, sans compter les pauses. On vient de battre un nouveau record !

- Mes pauvres… Désolée pour le temps. On a eu une journée fabuleuse pourtant ! Bienvenue !!! Je vous ai mises dans la chambre de gauche. »

 

 

 

 

 

 


Paris au mois de Juillet, c’est bien. Mais quoi de mieux que de passer une semaine en Bretagne pour s’aérer l’esprit. Capucine est bien d’accord pour partir avec Emma et les parents à condition de pouvoir emporter la barre de danse qui lui permet de s’entraîner. Les garçons, eux, sont à New-York. A Carnac, Maël et Kenji s’apprêtent à échanger leurs manettes de geeks contre quelques pas de danse.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Jérôme Hamon ne s’adresse pas qu’aux lectrices jeunes filles, mais aussi à leurs homologues masculins et à leurs parents. Des premières amours adolescentes aux doutes d’adultes, le thème n’avait pas été aussi tendrement abordé depuis Bidouille et Violette.

Cet épisode souligne l’importance des petits plaisirs du quotidien. Les vacances d’été à quatorze-quinze ans laissent des souvenirs impérissables. Les baignades dans une mer trop froide sont tempérées par des cœurs chaleureux. Les bals de village démontrent que tout le monde sait danser, sans souci de qualité d’exécution, et dans une ambiance intergénérationnelle fédératrice.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Avec Justine Cunha (Dans les yeux de Lya) et Gijé (La boîte à musique), Lena Sayaphoum forme la nouvelle vague du semi-réalisme en couleurs directes. Dans des cadrages façon Go-pro mi-aquatiques mi-aériens et des scènes de danse silencieusement (BD oblige) musicales, Sayaphoum peint ses personnages dans une grâce élégante.

 

Penser ne pas être la cible d’une série comme Emma et Capucine est une erreur. En ces temps compliqués de crise sanitaire où le stress est permanent, Emma et Capucine est la feel good série qu’il fallait, un bol d’air revigorant que l’on attendait sans oser l’espérer. Cet épisode n’a qu’un seul défaut, être comme le titre, trop court.

 

 

 

 

© Hamon, Sayaphoum – Dargaud

 

 

Les promesses de se revoir des fins de vacances d’été sont souvent des idéaux et malheureusement pas toujours des réalités. Celle de retrouver Emma et Capucine est la certitude d’éclats de feux d’artifice dans les yeux et dans les cœurs.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Emma et Capucine

 

Tome : 5 - Un été trop court

 

Genre : Feel good story 

 

Scénario : Jérôme Hamon 

 

Dessins & Couleurs : Lena Sayaphoum 

 

Éditeur : Dargaud

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 9,99 €

 

ISBN : 9782505083290

 



Publié le 31/07/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020