Retour en forme, retour en grâce. Largo Winch 22 - Les voiles écarlates
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Retour en forme, retour en grâce.  Largo Winch 22 -  Les voiles écarlates

« - Le cauchemar recommence, maître ! Comme à la mort de Nerio, sans ses titres, Largo perd le groupe !

- Non ! Cette fois il ne sort pas de nulle part. Si le voleur veut vraiment mettre la main sur le groupe, il devra se dévoiler… Procès assuré, à coups de millions de dollars.

- On est sauvés !

- Pas tout à fait… Sans ces documents, sa refiscalisation est impossible. Mais il y a pire ! Si le gouvernement américain apprend que Largo n’est plus en possession de ses titres, il peut décider de mettre le groupe sous tutelle. »

 

 

 

 

 

                Dwight Cochrane va avoir besoin d’aspirine. D’après la loi sur la sécurité nationale, s’il y a suspicion d’acquisition d’une société sensible par un tiers qui pourrait être un groupe terroriste ou un état voyou, les flux financiers transitant par les Etats-Unis peuvent être gelés.

                Confronté à un oligarque russe, Largo doit négocier pour récupérer l’équivalent de 50 milliards de dollars de son groupe. Mais la mafia locale ne fait pas dans les sentiments. Le poids des armes est plus fort que le prix des âmes. Winch va devoir compter sur une alliée inattendue pour l’aider à se sortir de ce faux-pas.

 

 

 

 

© Francq, Giacometti, Denoulet - Dupuis

 

 

                Après un premier essai décevant, le romancier Eric Giacometti fait plus que redresser la barre en signant l’un des meilleurs scénarios de la série depuis longtemps. A-t-il assimilé les codes Van Hamme ou bien s’est-il affranchi des contraintes pour aller dans une direction qui lui est propre ? Les deux, mon général ! Il utilise la structure et l’architecture du créateur de la série en intégrant de nouveaux personnages secondaires à la définition non manichéenne. Ainsi, la belle Ksenia Naievna sauve la mise à Largo et prend une place auprès du milliardaire autre que celle d’une pseudo James Bond girl. Elle risque de faire de Simon un pâle second rôle. Chez les « méchants », Giacometti joue aussi la carte de l’ambiguïté en brouillant les pistes.

 

 

 

 

© Francq, Giacometti, Denoulet - Dupuis

 

 

                Philippe Francq prend un plaisir non dissimulé à dessiner cet épisode. Les tracasseries avec son ancien scénariste semblent loin. Il ne se prive de rien. Les balles et les couteaux atteignent leurs cibles et une petite orgie au coin d’une planche n’est pas censurée.

 

 

 

 

© Francq, Giacometti, Denoulet - Dupuis

 

 

                Dans l’édition documentée à tirage limité, Giacometti raconte comment l’actualité l’a inspiré dans la genèse de son scénario : Bernard Madoff, le Shadow Banking, les oligarques russes. Les complexités financières s’éclairent dans une étonnante limpidité. Le professeur de finance Olivier Bossard enfonce le clou en expliquant avec des mots simples le rôle de la finance dans l’économie mondiale. Et qu’aurait-il fait s’il était directeur général du groupe W ? Le spécialiste justifie ses choix.

 

                Levez les voiles écarlates. Un Largo nouveau est arrivé. L’aventure est relancée.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

Série : Largo Winch

 

Tome : 22 -  Les voiles écarlates

 

Genre : Thriller financier 

 

Scénario : Eric Giacometti 

 

Dessins : Philippe Francq 

 

Couleurs : Philippe Francq & Bertrand Denoulet 

 

Éditeur : Dupuis

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 14,95 €

 

ISBN : 9791034731039

 



Publié le 21/12/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020