Rien n’est définitif. Green Class 3 – Chaos rampant
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Rien n’est définitif.  Green Class 3 – Chaos rampant

 

« - Pourquoi ils se sont jetés sur lui ? Ça n’a pas de sens…

-          Ils l’ont vu comme une menace. Le traitement qu’il a eu à l’hôpital a dû le rendre différent.

-          Il était infecté depuis combien de temps ?

-          54 jours.

-          Tu peux être fière de lui. Je ne connais personne qui soit resté lui-même plus d’une semaine.

-          C’est pour ça qu’ils l’ont tué ?

-          Possible… Peut-être qu’ils se sont sentis menacés par lui ? Comme s’il était une sorte d’anomalie. On vous attend dans la voiture. Prenez votre temps. »

 

 

 

 

 

 

 

 

                Enterrer un camarade avec qui on était venu, quelques mois plus tôt, en simple classe verte, les adolescents du petit groupe n’auraient jamais imaginé ça. Lors de la pandémie, à côté de laquelle celle du Covid-19 est un rhume des foins, leur ami Noah a été infecté, a muté en monstre végétal, puis vient de mourir, démembré par un infecté. Noah semblait être un Alpha. Il paraît que les militaires s’apprêtent à ouvrir une porte entre les deux mondes, celui des mutants et le nôtre. Les adolescents ont envie de comprendre et ce qu’ils vont découvrir va dépasser leurs espérances… Mais pour certains, ils pourraient s’avérer gênants.

 

 

 

 

© Hamon, Tako - Le Lombard

 


                Jérôme Hamon et David Tako signent une série addictive. Jérôme Hamon fait monter la tension crescendo pendant que David Tako, dans un graphisme réaliste plutôt Comics américains, représente les infectés dans des métamorphoses végétales.

 

 

 

 

 

© Hamon, Tako - Le Lombard

 

 

                Le découpage est dynamique. Il n’y a pas de longueur. Le lecteur a de quoi lire. Bien qu’en étant graphiquement éloigné, « Green Class » tient aussi du manga adapté au format franco-belge. Dans ce troisième épisode, hormi quelques illuminations rouge/émeraude originales, comme sur la belle couverture cinématographique, il manque à l’album quelques scènes d’éclaircies. Mais ne serait-ce pas pour mieux immerger le lecteur dans l’ambiance sombre ?

 

 

 

 

© Hamon, Tako - Le Lombard

 

 

                Tout en gardant une originalité inédite, Green Class est à ranger dans sa bibliothèque entre « Seuls » et « The Walking Dead ».  Côté littérature jeunesse, on peut le mettre aux côtés du Labyrinthe, qui a donné lieu à une saga cinématographique. Côté cinéma, c’est le grand écart entre World War Z et Avatar. Enfin, la bande d’ados de Green Class ne serait-elle pas une variation moderne des enfants perdus de Peter Pan ?

 

                Chaos rampant aurait pu s’intituler Un espoir. On n’en dira pas plus pour ne rien dévoiler mais une surprise de taille est au cœur du récit. Sachez seulement que rien n’est inéluctable…

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

Série : Green Class

 

Tome : 3 – Chaos rampant

 

Genre : Survival

 

Scénario : Jérôme Hamon 

 

Dessins & Couleurs : David Tako

 

Éditeur : Le Lombard

 

Nombre de pages : 66 

 

Prix : 12,45 €

 

ISBN : 9782803678822

 



Publié le 25/04/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021