Rose tome 2, Le scénario d’Alibert et de Lapière se complexifie et prend une tournure plus sombre
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Rose tome 2, Le scénario d’Alibert et de Lapière se complexifie et prend une tournure plus sombre

  « - …Mais justement, on ne sait pas qui c’est. Tout ce qu’on sait, c’est qu’ensuite, il a brûlé tout un tas de documents.

-          Comment ça, brûlé ?

-          Dans un tonneau métallique qu’il a descendu jusqu’ici. Ça a bien duré deux heures tellement il y en avait.

-          Et donc, avant de le tuer, mon père lui a parlé du 18 mars 1994 ? Mais c’est ma date de naissance ! Et il a mentionnée l’hôpital Saint-Ambroise ?... C’est là que je suis née !!

-          C’est bien ce qu’il a dit. Je m’en souviens parfaitement.

-          Et on n’en sais pas plus.

-          Abieta ! Je vais aller la voir. Il n’y a qu’elle qui peut savoir. »

 

            Rose poursuit son enquête et les révélations vont se succéder pour la jeune femme au don d’ubiquité. Son père passe du statut de victime à celui d’assassin, mais la situation est bien plus complexe. Les secrets de famille sont des coffres pour lesquels les clefs sont parfois bien cachées. Dans sa maison, un quatrième fantôme, bien moins aimable que les trois spectres locataires des lieux, entre en scène.

 

 

 

 

 

 

            Le scénario d’Alibert et de Lapière se complexifie et prend une tournure plus sombre. Des personnages ne sont pas ceux que l’on croit et peuvent porter des masques, et pas forcément dans un milieu que l’on croirait ripoux. La bourgeoisie biarrote est dépeinte de façon bien réaliste avec tout le surfait dont elle renvoie l’image. L’idée du tableau dans lesquelles s’insèrent les scènes de crime apporte une originalité supplémentaire et contribue à faire de ce récit une histoire solide.

 

            Valérie Vernay, avec son trait et ses couleurs semblant faites à la craie, propose de belles grandes cases. Que ce soient les expressions des personnages ou les paysages dépeints, la douceur du graphisme immerge le lecteur au cœur des sentiments des acteurs et des lieux. Enfin, si vous voulez savoir comment se battre avec un fantôme, ce deuxième acte de la trilogie Rose vous en fournira la méthode.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Rose

Tome : 2

Genre : Polar fantastique

Scénario : Alibert & Lapière

Dessins & couleurs : Vernay

Éditeur : Dupuis

Nombre de pages : 48

Prix : 14,50 €

ISBN : 9782800166636



Publié le 01/09/2017.


Source : Laurent Lafourcade

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022