?>

Stern-minus tout le monde (se) descend
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Stern-minus tout le monde (se) descend

Nous voilà déjà de retour au Far West (et d’autres chroniques vous y immergeront encore, promis) dans l’univers singulier et cinglant de ce bon vieux Stern, croque-mort bibliophile et un brin taciturne dans cette bonne ville de Morrison. Une ville dont l’univers s’invite aussi à la Comics Art Factory aux côtés du noir de noir Fred Druart. Mais, chaque chose en son temps.

 

 

 

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

Résumé de l’éditeur : 1856, dans la petite ville de Morrison, le conseil municipal délibère dans la salle d’école sur les affaires courantes et notamment sur le renouvellement du contrat du croque-mort – Stern – dont la place est remise en question. Mais très vite, la réunion est perturbée par la présence en ville d’une fine gâchette, Colorado Cobb, venu… dédicacer son livre de mémoires intitulé « Guns & Women » !

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

Morrison, moins de deux cents âmes mais un sacré tempérament. C’est là que ces couillus de Maffre Brothers situent l’Ouest le vrai! Ils ne sont pas vite gênés et ça tombe bien: ils ne se gênent pas dans ce troisième opus. On prend souvent le western pour un terrain de jeu où les balles traversent les corps mais passent surtout au-dessus de nos têtes. Même pas mal, c’est du divertissement et la vie continue, de coucher de soleil en coucher de soleil.

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

Après un premier album plus cérébral, un deuxième en furie, ce troisième fait le joyeux mais aussi triste mélange. Les balles qui sifflent et ricochent (on ne se méfie jamais assez des ricochets ) nous… atteignent. Les enjeux sont véritables et profond, sans marche-arrière possible. On ne joue plus aux cowboys, il faut assumer d’en être, être adultes aussi. Et bons ou méchants, ils ont leurs (dé)raisons. Brisés qu’ils sont. Souvent.

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

Même s’il y a toujours de la place pour les impostures. Ainsi Colorado Cobb vient d’arriver en ville, sa réputation le précède, surtout celle que les livres lui prêtent (on retrouve un thème de Sykes) mais le gaillard semble en fait bien moins net et traîne quelques ennuis qui vont bientôt mettre la ville à feu et à sang.

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

Stern assiste en spectateur à la fin d’un monde et n’en sortira pas indemne. Dans cet album, scénario et dessin se rejoignent, tirés au cordeau. Le répit se fait rare et l’action défouraille, subtile et incisive. Julien Maffre taille chaque case comme si sa vie en dépendait, jouant d’effets cinéma. Comme ces magnifiques duels offerts en pâture à nos rétines. À nos tympans, presque: Stern, ça fait du bruit.
© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez

Décalé pour faire plus vrai que jamais, rien ne sera plus comme avant dans Stern mais on ose espérer qu’il y aura un après. Ça ne peut pas finir ici!

 

 

 

 

© Maffre/Maffre/Durandelle/Durandelle/Oburie/Lavaud, chez Dargaud

 

 

 

Alexis Seny

 

Série : Stern

Tome : 3 – L’Ouest le vrai

Scénario : Frédéric Maffre

Dessin : Julien Maffre

Couleurs : Julien Maffre, Laure et Lucie Durandelle, Étienne Oburie et Bastien Lavaud

Genre : Western, Humour

Éditeur : Dargaud

Nbre de pages : 72

Prix : 14,99€



Publié le 07/02/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019