Tarzan, intégrale Russ maning, digne successeur de Foster et Hoggarth
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Tarzan, intégrale Russ maning, digne successeur de Foster et Hoggarth

Cette intégrale est la deuxième d’une série de 4 volumes reprenant les strips quotidiens, les histoires complètes et les Sunday strips que Manning dessina de 1967 à 1979. Certains de ces strips ont déjà été publiée en français dans les intégrales Soleil ou d’autres publications. Mais c’est la première fois qu’on a la totalité dans son format original (en n&b ou en couleurs) dans une édition de grande facture.

Manning est le digne successeur de deux grands dessinateurs : Harold Foster (Prince Vaillant) qui dessina Tarzan de 1929 à 1939 et Burne Hoggarth de 1945 à 1950.

 

 

 

 

 

 

                                           

La fin des 60’s voient bien sur l’apparition de Woodstock et tous les mouvements de contestation mais aussi le déclin de Tarzan. Au rythme effréné de merchandising séries TV ou adaptations BD pas toujours de grande qualité (tout le monde ne peut être Foster ou Hoggarth !), Tarzan se banalise et perd de sa crédibilité et le bénéfice de la société Edgar Rice Burrough inc se raréfie. Mais cette société gérant les droits et les adaptations (sous quelque forme que ce soit) a le nez fin en débusquant Russ Manning, qui nourri dés son plus jeune âge par le Seigneur de la Jungle (Tarzan a été créé en 1912 !), ne demande à revenir aux fondamentaux des romans : la jungle et ses tribus perdues (en privilégiant donc le fantastique plus que la jungle urbaine).

Manning combina un graphisme d’une très grande qualité s’inspirant à la fois de l’ encrage d’Alex Raymond (Flash Gordon, Rip Kirby) et du mouvement de Hoggarth donnant une vivacité extraordinaire à notre héros. Et pourtant, les décors sont réduits à sa plus simple expression mais tous les lecteurs sont déjà imprégnés de l’imaginaire tarzanesque et ont tous un coin de jungle dans leur tête .

 

 

 

 

On y découvrira aussi Korak, le fils de Jane et Tarzan, qui ,  adolescent, vivra en parallèle les grandes questions que se posèrent les jeunes adultes de la fin des 60’s.

Je vous conseillerai aussi les 2 intégrales que Delirium vient de consacrer à Joe Kubert (Sergent Rock et l’éblouissant Fax de Sarajevo ).



Mais revenons à Tarzan ou plutôt son créateur : Edgar Rice Burrough dont la vie mériterait d’être adaptée en BD. Né en 1875 . Adolescent fugueur, il s’engagea dans le 7ème de cavalerie du célèbre Général Custer avant d’enchainer des petits boulots et de fonder famille. C’est lorsqu’il exerçait le noble métier de vendeurs de taille-crayons qu’il s’essaya à l’écriture avec John Carter (Le Cycle de Mars) et dans la foulée, Tarzan en 1912. Un succès quasi immédiat .

 

 

 

 

 Il achète un ranch en Californie et ira jusqu’à créer une ville en 1927 dans le nord de Los Angeles qu’il nomma Tarzana ! Il y fonda sa société et y rassembla des studios de cinémas comme des ateliers de BD ou autres. Mais ce n’est pas tout. Dés 1942 et Pearl Harbour, il s’engagea dans l’armée US comme correspondant de guerre (le plus agé) avant de décéder d’une crise cardiaque en 1950. Souvent taxé de raciste (à tort), il mixe en plus de son talent de romancier ceux d’ethnologue, anthropologue ou linguiste.

A (re)découvrir d’urgence !

 

 

Benoit Pire

 

Titre:  L’intégrale Russ Manning

Volume : 2 (1969-1971)

Scénario et Dessin : Russ Georges Manning

Genre : Aventures

Éditeur : Newspaper strips (Graph Zeppelin)

Nbre de pages : 276

ISBN : 978-2-490357-10-9

Prix : 40 €



Publié le 04/09/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019