Tout ce que vous allez lire est vrai... sauf l'histoire ! Lucienne ou les millionnaires de La Rondière.
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Tout ce que vous allez lire est vrai... sauf l'histoire !     Lucienne ou les millionnaires de La Rondière.

 

 

Lucienne et Georges, deux sexagénaires campagnards vivent dans leur petit village de La Rondière où Georges répare son infatigable tracteur et Lucienne s’occupe des tâches quotidiennes. Elle apaise un peu le deuil de son unique fils en parrainant des enfants défavorisés dans le monde entier. Lorsque le facteur amène à Lucienne une lettre annonçant qu’elle est la grande gagnante du jeu-concours des magasins Outillor, sa vie va être bouleversée. Avec le premier prix de 200 000 euros, elle aurait enfin de quoi parrainer tous les enfants nécessiteux de la Terre…

 

 

 

 

 

Aurélien Ducoudray (scénariste) nous entraîne dans un voyage retraçant les souvenirs de son enfance, plus particulièrement, ceux concernant ses grands-parents campagnards. Comme lui, j’ai passé une grande partie de mon enfance aux côtés de mes grands-parents maternels. Je retrouve dans les situations évoquées dans son récit, le quotidien vécu par ces derniers. 

 

 

 

 

©    Ducoudray – Aris – Bamboo – Grand Angle 

 

 

 

 

Il parvient à faire ressurgir dans ma mémoire les images de mon enfance (fin des sixties et début des seventies) dans les régions rurales. Un temps où le journal était considéré comme la seule source d’information crédible et partagé par plusieurs lecteurs. J’ai dans mes souvenirs que l’on attendait la camionnette chargée d’apporter celui-ci en fin d’après-midi chez les dépositaires campagnards. 

 

 

 

 

©    Ducoudray – Aris – Bamboo – Grand Angle 

 

 

 

 

C’était le temps où les ordinateurs, smartphone et autres technologies n’existaient pas, où l’on rentrait à la maison noir comme des caillasses avec parfois les vêtements déchirés. Comme illustré dans la bande dessinée, je me souviens aussi des premiers poulets « cou nu » détenus par mes grands-parents, qui étaient devenu un des sujets de conversation chez les voisins. 

 

 

 

 

 

©    Ducoudray – Aris – Bamboo – Grand Angle 

 

 

 

Et que dire des épiceries ambulantes chez qui les villageois allaient se fournir à des jours bien précis de la semaine. On pourrait aussi parler du jour où ma grand-mère, en toute bonne foi, a servi un verre d’alcool au garde champêtre alors que mon grand-père avait joué les apprentis sorciers en transformant l’alcool en eau ! Nonobstant le fil conducteur de la bande dessinée qui aurait réellement pu avoir lieu, ce livre rappellera de merveilleux souvenirs aux anciens et permettra aux plus jeunes la découverte du déroulé de la vie rurale il y a un demi-siècle. 

 

 

 

 

©    Ducoudray – Aris – Bamboo – Grand Angle 

 

 

 

 

Coup de chapeau aux nombreuses illustrations et couleurs signées par Gilles Arris qui, par magie, parvient à recréer l'ambiance régnant à cette époque. Je n’avais plus été sous le charme de mes souvenirs de jeunesse depuis 1987 lors de la sortie sur grand écran du film de George Granier « Le grand chemin ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain Haubruge

 

 

One Shot : Lucienne ou les millionnaires de la Rondière

 

Genre : Chronique sociale 

 

Scénario : Aurélien Ducoudray 

 

Dessins & Couleurs : Gilles Aris

 

Éditeur : Bamboo

 

Collection : Grand Angle 

 

Nombre de pages : 80

 

Prix : 17,90 €

 

ISBN : 9782818967263



Publié le 17/02/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020