Un café et des photocopies ! Rapport de stage
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un café et des photocopies !  Rapport de stage

 

« - Alors, dites-moi, Claire, vous êtes à quel niveau d’études ?

- Bac +5 en fin d’année.

- Bac +5 ! Ah ! Attendez, je dois passer un coup de fil… Allô, Jean-Jacques ? C’est Jean-Luc… Oui, enfin, Bernard, quoi, de la S.D.E.L.P.A… Huum… Rappelle-moi à quel niveau il est ton stagiaire en com’, là ?... Bac +3, non ? Ah, ah, minable ! J’ai une Bac + 5 en ce moment  même ! Dans ton cul, Jean-Jacques ! »

 

 

 

 

 

 


                Claire, stagiaire, vient d’arriver dans l’entreprise. Elle s’apprête à découvrir le monde merveilleux de l’entreprise. Elle est accueillie par Jean-Luc, que tout le monde appelle Bernard parce que c’était le nom de son prédécesseur. Il passe sa journée à faire semblant d’être débordé. Ça n’arrête pas. Ça-n’a-rrê-te-pas ! Avec lui, Claire va apprendre plein de choses hypra-intéressantes, comme par exemple que le mot-dièse sur la touche 3 s’appelle un hashtag. Claire assistera à des réunions dont personne ne connaît ni le sujet ni l’horaire. Elle apprendra qu’il y a aussi des potages dans la machine à café, qui n’aura plus de secret pour elle, pas plus que le photocopieur.

 

 

 

 

© De Thuin, Bernstein - Fluide glacial

 

 

                Jorge Bernstein et David De Thuin analysent finement le monde de l’entreprise de sa découverte à la quête du bien-être infini en passant par les espaces de vie commune et les enjeux et défis de la société. La richesse d’une entreprise, ce sont les hommes qui la composent. C’est pour ça que la Sotipec est une entreprise de pointe. T’as qu’à croire. Les auteurs raillent cet univers si réel qui est devenu une caricature de lui-même. Quiconque travaille dans ce type de boîte se demandera si l’album est fait pour faire rire ou pleurer, et à quel moment la réalité dépasse la fiction.

 

 

 

 

© De Thuin, Bernstein - Fluide glacial

 

 

                On se demande parfois si on est dans un pays étranger ou sur une autre planète. Une pause technique ? Arrêtez-vous aux LAIVHS : les lieux d’aisance intime à vocation hygiénique et sanitaire, autrement dit les toilettes. Chaque service accueillant des stagiaires, il y a même des compétitions pour savoir qui a le meilleur. Bernstein et De Thuin ne leur épargnent rien. Faudra même rencontrer Gérard, le boute-en-train du service qui met son derrière sur le photocopieur. C’est drôle, très drôle. L’acidité de Bernstein s’allie à merveille à la rondeur du graphisme de De Thuin. L’humour fluide est en grande forme pour notre plus grand bonheur.

 

 

 

 

© De Thuin, Bernstein - Fluide glacial

 

 

                Alors, quelle épreuve sera la plus terrible pour Claire ? Celle des agrafes et agrafeuses ou bien celle des organigrammes ?Heureusement que les instants sophrologie et yoga vont lui permettre de prendre pleine conscience de ce qui lui arrive.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Rapport de stage 

 

Genre : Vie d’entreprise 

 

Scénario : Jorge Bernstein 

 

Dessins & Couleurs : David De Thuin

 

Éditeur : Fluide glacial

 

Nombre de pages : 56

 

Prix : 12,90 €

 

ISBN : 9791038204003

 

 



Publié le 15/05/2022.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022