Un homme de l’Atlantide. Carthago 11 – Kane
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un homme de l’Atlantide.  Carthago 11 – Kane

« - Oui, c’est bien ce jeune homme… C’est pas tous les jours qu’on voit un étranger par ici… Je lui ai donné de l’argent pour qu’il me montre ses mains !... Elles étaient vraiment étranges… Un peu comme les pattes d’une loutre !...

- Il trace vers l’Est…

- Il se dirige sans doute vers Xian de Kenli.

- Il suit le fleuve…

- Bellazza… Vous croyez qu’il veut rejoindre la mer jaune ?

- C’est une possibilité. Mais je ne connais pas le sujet Kane aussi bien que Donovan pour en avoir l’absolue certitude. »

 

 

 

 

 

 

 

                Kane, l’homme-triton, s’est évadé du centre de recherche dans lequel il était tenu prisonnier. Le centenaire des Carpates a envoyé ses sbires à sa recherche. Depuis qu’il a sauvé, onze ans plus tôt, les passagers du bus dans lequel il se trouvait emporté par une rivière en crue, Kane faisait l’objet d’études scientifiques. L’insupportable vie de bête de laboratoire n’était plus tenable pour le jeune homme. Mais si la vie à l’intérieur du centre n’est pas des meilleures, l’extérieur est peuplé de dangers. La battue est lancée.

 

 

 

 

© Bec, Bufi, Meloni – Les Humanoïdes Associés

 

 

                Christophe Bec offre une parenthèse à sa série fétiche. Avec Kane, débute un diptyque racontant le parcours de cet homme-triton qui, lorsqu’il est habillé et que ses mains sont gantées, ne laisse pas supposer de son état. Des plaques rugueuses sur la peau, des branchies sur les côtes, les mains palmées, voilà sa constitution. Entre les scientifiques qui veulent l’étudier et les malfrats qui veulent en tirer un bon paquet de dollars, Kane va  devoir user de stratégies pour échapper à toutes les convoitises. Bec nous amènera jusqu’à Wuhan, heureusement sans qu’on entende parler de coronavirus.

 

 

 

 

© Bec, Bufi, Meloni – Les Humanoïdes Associés

 

 

                Ennio Bufi enchaîne les tomes à un rythme soutenu. Le dessinateur signe son cinquième épisode en deux ans et demi. Abattre cinquante-quatre planches en six mois n’est pas donné à tout le monde, d’autant plus que l’univers de Carthago est riche est varié. Bec n’hésitant pas à envoyer ses personnages en ville ou dans les fonds-marins, son partenaire doit tenir le choc. Bufi s’en tire avec brio. Ses planches ne sont pas avares de détails techniques ou animaliers. Le combat maritime entre un requin mastodonte et un kraken au bec acéré est l’un des grands moments de cet opus, et le genre de scènes qui fait l’originalité et le succès de la série.

 

                Série d’aventures, poésie maritime, fable écologique, Carthago est pensée, conçue et réalisée comme un univers qui prête à la réflexion sur un futur à construire en osmose avec la mer.

 

 

 

 

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 


Série : Carthago

 

Titre : 11 – Kane 

 

Genre : Aventure sous-marine 

 

Scénario : Christophe Bec 

 

Dessins : Ennio Bufi 

 

Couleurs : Andrea Meloni 

 

Éditeur : Les Humanoïdes Associés

 

Nombre de pages : 56

 

Prix : 14,50 €

 

ISBN : 9782731647884

 



Publié le 09/09/2020.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020