Un p’tit mariage et puis s’en va… Rubine 14 - Serial Lover
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un p’tit mariage et puis s’en va…  Rubine 14 - Serial Lover

 

« - Ouais ?

-   Vous n’êtes pas du matin, ma chère Rubine !

-   Jamais avant mon troisième expresso, Madame Dorset. Que puis-je pour vous ?

-   Une de mes amies, venue dîner à la maison, aurait besoin de votre aide… Ho, trois fois rien !

-   C’est le « trois fois rien » qui m’inquiète… Voilà une corvée dont je me serais bien passée !

-   C’est le prix à payer quand on a de belles relations et que l’on est carriériste !

-   Lieutenant Killarney ?...

-   Madame Lerouge, je suppose !

-   Je suis désolée de vous déranger, mais Madame Dorset a transformé une simple question de ma part en affaire d’état… »

 

 

 

 

 

 

 

Si Madame Lerouge s’adresse à Rubine, c’est parce que Trevor, l’homme avec qui elle aurait dû se marier, a disparu le jour où ils devaient s’unir, à quelques minutes de l’échange des vœux. L’homme était en fait un appât pour une agence matrimoniale permettant à celle-ci de multiplier les rencontres, qui sont toutes facturées. C’était un candidat bidon en somme. En approfondissant l’enquête, Rubine découvre que le joli cœur n’en était pas à son coup d’essai. Mais comment se fait-il qu’il se soit aujourd’hui totalement évaporé ? Quelqu’un aurait-il un intérêt à sa disparition ?

 

 

 

 

© Di Sano, Mythic, Walthéry, Stibane – Editions du Tiroir

 

 

Mais quel bonheur de retrouver Rubine après exactement dix ans d’absence ! C’est le retour de la fille prodigue. Créée en 1993 par Mythic, François Walthéry et Dragan de Lazare, la flic de Chicago a fait les beaux jours des éditions du Lombard durant deux décennies. Clin d’œil à la série américaine Lady Blue, les aventures de Rubine ne restent pas cantonnées à la ville où elle exerce mais la font voyager dans toute l’Amérique du Nord. Si Walthéry supervise la création et signe les couvertures, Dragan de Lazare, Boyan et Bruno Di Sano se sont succédés au dessin, Di Sano signant ici son quatrième épisode.

 

 

 

 

© Di Sano, Mythic, Walthéry, Stibane – Editions du Tiroir

 

 

Mythic réfléchit ses histoires et n’embarque pas Rubine, femme d’action, dans des aventures dynamiques sans but précis. Serial Lover est une véritable enquête avec une problématique, des tenants et des aboutissants, comme dans un bon épisode d’une série télé policière devenue classique. Au dessin, Di Sano est un vieux briscard. Il a eu une carrière de fidèle lieutenant, de second couteaux (avec tout le respect que l’on doit à cela) qui n’a malheureusement pas eu la chance de passer au premier plan, de connaître un réel succès personnel, malgré une excellente série dans le journal Tintin durant les années 80 : le jeune Renaudin, avec Smit le Bénédicte, alias justement Mythic, puis Dufaux.

 

 

 

 

© Di Sano, Mythic, Walthéry, Stibane – Editions du Tiroir

 

 

Espérons que ce retour de Rubine ne soit pas un simple one shot mais inaugure une nouvelle salve d’enquêtes punchies américaines.

 

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Série : Rubine

 

Tome : 14 – Serial Lover 

 

Genre : Thriller

 

Scénario : Mythic

 

Dessins : Bruno Di Sano & François Walthéry

 

Couleurs : Stibane

 

Éditeur : Editions du Tiroir

 

Nombre de pages : 48

 

Prix : 12 €

 

ISBN : 9782931027271

 



Publié le 01/05/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021