Un retour inattendu et inespéré. Goldorak
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un retour inattendu et inespéré.  Goldorak

 

« - Le signal a été coupé, Général !

-   Nous… nous ne recevons plus rien de l’expédition lunaire. Tout ce qu’on a maintenant, c’est ce vaisseau en approche.

-   On va rassembler tout ce qu’on a pour évaluation et interprétation…

-   Ne vous fatiguez pas, Lieutenant. Le message est très simple… Ils sont revenus. Mais cette fois, il n’y aura pas de géant d’acier pour nous protéger. »

 

 

 

 

 

 

 

 

                Un Golgoth vient d’arriver sur Terre. On croyait la guerre avec Vega bel et bien terminée depuis des années. Les forces du mal se sont réveillées. Cette fois-ci, il ne faudra pas compter sur Goldorak. Actarus est reparti sur Euphor depuis des années. Alors que le puissant Hydragon ravage le pays, Yros d’Arkhen, dernier général de la division Ruine propose un marché au gouvernement. Les survivants de Stykadès, son peuple, ayant besoin d’un espace vital, il laisse sept jours aux japonais pour quitter l’archipel. Le professeur Protion aurait-il les moyens de lutter contre l’invasion ? Alcor et Venusia sont prêts à reprendre le combat. Il ne manque qu’un Prince et son robot géant…

 

 

 

 

© 2021 Go Nagai / Dynamic Planning

© Dorison, Bajram, Cossu, Sentenac, Guillo - Kana

 

 

                En 1978, un robot créé par le japonais Go Nagai débarque sur les écrans français. Le succès part comme un feu de paille. Goldorak devient le sujet principal des discussions des cours de récréations, les fabricants de jouets se frottent les mains, les parents sont outrés par la violence (du pipi de chat à côté de ce que l’on peut voir aujourd’hui) et par la laideur du dessin animé. Les gamins, eux, ont trouvé leur nouveau héros. Jamais un dessin animé n’a eu et n’aura une telle aura.

 

 

 

 

© 2021 Go Nagai / Dynamic Planning

© Dorison, Bajram, Cossu, Sentenac, Guillo - Kana

 

 

                Il est des œuvres auxquelles il ne faut pas toucher comme il est des rêves qu’il vaut mieux ne pas réaliser sous peine d’être déçus ou désabusés après les avoir réalisés. Xavier Dorison et son équipe ont osé toucher au mythe, de quoi risquer être maudits pour plusieurs générations. Il n’y a pas de mots pour qualifier le résultat. Goldorak, l’album de bande dessiné, signé Dorison, Bajram, Cossu, Sentenac et Guillo est … Ex-cep-tion-nel. C’est une merveille. C’est un enchantement. L’équipe a été frappée par la grâce. Mais comment les auteurs ont-ils pu réussir un tel tour de magie ?

 

 

 

 

© 2021 Go Nagai / Dynamic Planning

© Dorison, Bajram, Cossu, Sentenac, Guillo - Kana

 

 

                Début 2016, Xavier Dorison envoie une note d’intention à Go Nagai. Le créateur accepte. A la manière de ce qui se fait au cinéma, Dorison s’entoure d’une équipe. Denis Bajram l’accompagne à la création de l’histoire. On le retrouve au dessin accompagné de Brice Cossu, dessinateur de Frnck, et d’Alexis Sentenac. Yoann Guillo est à la couleur. L’idée de génie de Dorison est de ne pas faire une adaptation mais une suite se déroulant plusieurs années après la fin du dessin animé. Au dessin, le trio fait des merveilles. Inutile de rentrer dans les détails. Pas besoin d’en dire plus. Enjoy. Il y a juste une question à laquelle on ne saurait répondre : la magie opère-t-elle de la même façon chez les lecteurs qui ne connaissent pas le dessin animé ?

 

 

 

 

© 2021 Go Nagai / Dynamic Planning

© Dorison, Bajram, Cossu, Sentenac, Guillo - Kana

 

 

 

                Complément indispensable, la revue Animeland sort un hors-série consacré à Goldorak et aux robots géants, de Mazinger à Evangelion.

 

 

 

 

© 2021 Go Nagai / Dynamic Planning

 

 

                Il traverse tout l’univers, bien plus vite que la lumière. Qui est-il ? D’où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Goldorak 

 

Genre : Science-fiction 

 

Scénario : Xavier Dorison & Denis Bajram 

 

Dessins : Denis Bajram, Brice Cossu & Alexis Sentenac 

 

Couleurs : Yoann Guillo 

 

Éditeur : Kana

 

Nombre de pages : 168

 

Prix :  24,90 €

 

ISBN : 9782505078463

 



Publié le 28/10/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021