Un site consacré à René Hausman
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Un site consacré à René Hausman

 

 

Découvrez le site de René Hausman maintenant en ligne!
Entrez dans l'univers de ce fabuleux illustrateur!

 

 

 

 

 

Né le 21 février 1936 à Verviers. Une grand-mère ardennaise le nourrit très tôt des légendes et faits-divers des campagnes, alors que son père, frontalier, lui fait connaître les terribles frasques des personnages de l’auteur et dessinateur allemand Wilhelm Busch.

Un vrai Belge donc, à la fois latin et germanique.

En outre, une enfance vécue partiellement au cœur de la Westphalie lui laissera le souvenir, à jamais, des clairières secrètes où rôdent l’ombre du « Roi des Grenouilles » et celles de « Hansel et Gretel »  !

Captivé par les animaux et aussi par les chromos les montrant, il nourrit le rêve de réaliser plus tard de semblables images, celles qui font voyager, loin parfois.

Plus tard, la rencontre avec Raymond Macherot, alors jeune auteur, puis avec d’autres professionnels, le confortent dans ce qui est devenu une vocation : l’illustration.

Après plusieurs ouvrages, dont certains lui valent des distinctions, notamment en Belgique, France, Tchécoslovaquie (à l’époque, encore une seule nation) et Québec, il rencontre son ami l’elficologue Pierre Dubois avec lequel il collaborera tant en illustration qu’en bande dessinée: « Laïyna, la Forteresse de pierre » et « le Crépuscule des elfes ». Ce qui lui insuffle le virus du récit en images.

Puis après une fructueuse collaboration avec le scénariste Yann: « les Trois cheveux blancs » et « le Prince des écureuils », René vole alors de ses propres ailes et assure entièrement « les Chasseurs de l’aube », renouant avec l’univers de la Préhistoire qu’il avait évoqué dans ses tout premiers balbutiements : « Saki et Zunie » (« Spirou »).

Ensuite paraît une évocation en bande dessinée de l’Ardenne jadis si bien contée par sa grand-mère: « le Camp-volant ». De plus, pour les éditions Le Lombard, dans la prestigieuse collection « Signé », René Hausman publie en 2010 le Chat qui courait sur les toits et en 2014 « Capitaine Trèfle » d’après le récit épique de son complice de toujours Pierre Dubois.

 

En 2016, il ressuscite « Chlorophylle » de son grand ami Raymond Macherot: « Chlorophylle et le monstre des trois sources » sur un scénario de Jean-Luc Cornette et signe un nouveau contrat chez Dupuis (collection « Aire Libre ») pour l’album « la Mémoire des pierres » scénarisé par son épouse Nathalie Troquette et Robert Reuchamps. Il en réalisa sept planches et le découpage aquarellé, détaillé et complet avant de nous quitter soudainement le 28 avril 2016, à l’âge de 80 ans. La dernière œuvre inachevée de René Hausman est parue le 20 janvier 2017, dernier hommage éditorial à ce grand illustrateur !

 

Ce merveilleux site est conçu par son épouse Nathalie Hausman-Troquette.

 


 

 

 



Publié le 19/03/2021.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2021