Une fable humaniste hypnotisante. L’enfant et le maudit 6
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Une fable humaniste hypnotisante.  L’enfant et le maudit 6

 

 

« - C’est laquelle la maison des amis de ta tante ?

- Euh… Elle est toute petite.

- ça tu me l’as déjà dit…

- Ah oui, c’est vrai. Ben… Elle était entourée d’arbre, avec un toit rouge, et puis… Ah oui ! Elle s’appelle « La grande perche »!

- La grande perche ?

- Oui ! »

 

 

 

 

 

Une petite fille et un être cornu élancé, le maudit, cherchent une maison dans un village de campagne apparemment abandonné. Ils s’y installent et il est temps pour le maudit de raconter les rares souvenirs de sa vie d’avant qu’il lui reste. Dans un temps suspendu, la vie va se dérouler au fil des jours pour les deux complices qui vont recevoir des visites, pas toujours bienveillantes.

 

 

 

 

© Nagabe / MAG Garden

 

 

Dans ce monde divisé en deux, l’intérieur accueille les humains tandis que l’extérieur abrite des créatures maudites qu’il ne faut surtout pas toucher sous peine de devenir soi-même damné. La jeune Sheeva, semblant épargnée par cette malédiction, accompagne le professeur contaminé, en attendant que sa tante la récupère. Mais cet espoir ne serait-il pas vain ? Qui sont ces soldats noirs qui viennent à la maison ? Et y a-t-il moyen d’échapper à la malédiction ?

 

 

 

 

© Nagabe / MAG Garden

 

 

Nagabe écrit une histoire contemplative, émouvante, sensible et captivante. Le mangaka repéré sur internet par un éditeur japonais est rapidement passé du stade d’amateur à celui de professionnel. Au fil de ses progrès, le monde de « L’enfant et le maudit » s’installe. Les décors, souvent dépouillés, mettent en avant une nature innocente. On pourrait voir Bambi au détour d’un chêne. Les scènes hivernales sont d’une pureté envoûtante.

 

Avec uniquement deux personnages pendant la plus grande partie du récit, Nagabe tient le lecteur sur une corde sensible. Ce dernier se trouve tour à tour tuteur de Sheeva, qu’il voudrait protéger, ou au contraire se pose les mêmes questions qu’elle, qui apprend à grandir sans famille, même si ça fait « tout bizarre dans la poitrine », et qui voudrait en savoir plus sur le professeur maudit.

 

 

 

 

© Nagabe / MAG Garden

 

 

Sans combat, sans une foule de personnages, avec des milliers de questions dont les personnages et les lecteurs attendent les réponses, « L’enfant et le maudit » est une pépite d’humanité

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : L’enfant et le maudit

 

Tome : 6

 

Genre : Fantastique

 

Scénario & Dessins : Nagabe

 

Éditeur : Komikku

 

Nombre de pages : 196

 

Prix : 7,99 €

 

ISBN : 97823728735744

 



Publié le 30/08/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2019