Va, lis et meurs... Le livre des démons 3
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Va, lis et meurs... Le livre des démons 3

« - Pour résumer, un « rite de dévoration » était pratiqué dans le village de Kôjiro et des humains « habités par les démons » ont vu le jour.

- Tout à fait. Apparemment, cette communauté vivait isolée du monde. Les villageois n’accueillaient que très rarement des personnes de l’extérieur. C’est sûrement pour cette raison qu’ils ont développé une culture étrange. Le « rite de dévoration » en faisait partie, un rite cannibale qui a donné naissance à une étrange maladie… Les personnes infectées tombent dans la folie et ont l’insatiable envie de dévorer de la chair humaine. Ces symptômes les font paraître comme « habitées par des démons ». Pour certains, cette maladie serait une punition réservée aux villageois qui ont enfreint les règles du village. Pour d’autres, ce serait un agent infectieux provenant d’un des défunts dévorés. Aucune personne du coin n’a cherché à s’approcher du village, vu les rumeurs qui courent à son sujet. Même les marchands et les chasseurs ne connaissent pas sa position exacte. »

 

 

 

 

 

Shotaro Mononobe, gérant d'un magasin de livres d'occasion, a envoyé Shiba, détective privé de son état, afin d’enquêter sur les origines de la jeune Mayu, délivrée d’un démon et arrivée à la librairie, avec pour seuls bagages son nom et quelques mots : Kojiro et Rite. Le détective va rapidement découvrir que des meurtres étranges se sont produits à Kôjiro, village perdu en pleine campagne. Les victimes, des jeunes femmes, ont l’abdomen dévoré. Le monstrueux démon qui a commis ces meurtres semble les avoir croquées. Plus étrange : il y a tout autour des victimes des traces de mains, et uniquement cela, aucune empreinte de pied.

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

On retrouve Shotiro et son mignon et terrifiant (pour les démons) petit frère Shiro aux prises avec un mystère particulièrement morbide et sanglant. Mais ce que les monstres ignorent, c’est que le jeune Shiro est en fait un Shinchû, insecte divin dévoreur de démons. L’angelot se transforme alors en un sanguinaire gamin maléfique assoiffé de sang aux dents acérés.

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

Konkichi créé une nouvelle mythologie autour des livres des démons. Les démons n’attaquent les humains que de la manière inscrite dans le livre qu’ils ont lu. Originalité de son manga, les plus « gentils » de l’histoire ne sont pas les personnages principaux. Le libraire et son « sbire » font leur justice, même si elle n’est pas forcément celle des hommes. En revanche, Shiba le détective et Kondô le détective sont les personnages auxquels le lecteur peut humainement s’assimiler.

 

Le mangaka développe son histoire principale sur les trois-quarts de l’opus et termine par un double-chapitre formant une histoire indépendante. Il est presque conseillé aux nouveaux lecteurs de commencer par celle-ci afin de s’imprégner de l’univers et des caractères des « characters ».

 

 

 

 

© Konkichi / MAG Garden

 

 

Nul n’ignore les difficultés rencontrées par les éditions Komikku ces derniers mois. La maison d’édition mérite d’être soutenue. Leur petite équipe fait un excellent travail, publiant des mangas variés. Du formidable L’enfant et le maudit à l’envoûtant Blue Thermal, de l’étrange Sleeping Charon au charmant Noble New World Adventures,  nous reviendrons régulièrement dans ces colonnes sur leurs productions éclectiques.

 

En attendant, embarquez dans la lecture de ce Livre des démons en essayant de ne pas vous laisser « transformer ».

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

Série : Le livre des démons

 

Tomes : 3

 

Genre : Fantastique 

 

 Scénario & Dessins : Konkichi

 

 

Éditeur : Komikku

 

Nombre de pages : 166 

 

Prix : 7,99 €

 

ISBN : 9782372874748

 

 



Publié le 17/12/2019.


Source : Bd-best

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2020