Whodunit au château. Meurtres à Moulinserre
Flux RSSFlux RSS

         Toute l'actualité

Whodunit au château.  Meurtres à Moulinserre

 

  « - Heureux de te revoir en pleine possession de tes moyens, honorable Tcheng. Et merci de prendre la peine de me guider dans un périple auquel je ne suis pas accoutumé.

- Mon cœur n’est pas dans l’inquiétude, Poudre Bénie. Martin a appris que vous nous aviez fait l’honneur de rejoindre l’Europe et il profite de l’anniversaire de la cantatrice pour convier à cette modeste réception quelques visages chers ayant jalonné son existence. »

 

 

 

 

 

 

 

Paris, gare du Nord. Tcheng Song-Yin attend le Thalys rouge et blanc de 11h55. Il doit retrouver ici-même le fils installé en France du sherpa Tharpay, ainsi que le moine bouddhiste Poudre Bénie. Ensemble, ils vont se rendre à Moulinserre, dans le Brabant Wallon. Ils y sont invités par la cantatrice Bruna Castraflore qui donne une grande fête au château le 22 mai à l’occasion de son anniversaire. Plus que pour la fête, Tcheng est heureux d’y aller car il va revoir son ami de toujours, Martin. Sur place, on s’affaire dans les préparatifs. Martin, Pilou, Paddock et Tournelune sont là, ainsi que, évidemment, Hector, le fidèle serviteur, qui ne quitte jamais les lieux. Pour l’instant, l’heure n’est pas aux festivités. Ce sont les obsèques d’Emile Van Hot, l’arboriste de Moulinserre. Les célèbres enquêteurs Durandt qui font partie des proches sont venus en 4 CV. Mais il falloir très vite se reconcentrer sur la réception. Les invités vont commencer à arriver, et ils sont nombreux. Comme dans tout polar qui se respecte, tout va bien se passer jusqu’à ce qu’un meurtre soit commis.

 

 

 

 

© Nattiez, Stanislas - Sépia

 

 

Renaud Nattiez est l’un des plus grands spécialistes de l’univers hergéen. Il a écrit plusieurs livres consacrés à l’œuvre du maître, dont le récent Milou, humain trop humain. Paru préalablement, Meurtres à Moulinserre est une fiction mettant en scène les personnages de Tintin, ou plutôt de Martin, son avatar. D’ailleurs, qui a dit que l’on était chez Hergé ? On est à Mouliserre, en Belgique, et non pas à Moulinsart. Pas de Capitaine Haddock, on reste au Paddock. Pas de professeur Tournesol, mais un Tournelune aussi sourdingue que son modèle. Et la cantatrice, rien à voir avec le rossignol milanais : Bruna Castraflore n’a de commun avec Bianca Castafiore que la profession. Ha, ha ! Mais bien évidemment que ce sont eux, dans le monde régit par la société Moulinsart qui gère les droits de Hergé, enfin, Tintin Imaginatio. Renaud Nattiez a simplement modifié tous les noms pour ne pas subir leurs foudres. Ce qui s’avérait être un handicap se transforme en atout.

 

 

 

 

© Nattiez, Stanislas - Sépia

 

 

Les tintinophiles retrouveront dans cette enquête policière non seulement les personnages principaux de Tintin, mais aussi une grande partie des acteurs secondaires. La liste est longue. On les voit sur les plans de tables de la réception. Le Général Alcatraz, Attila, le fils de l’émir, toujours présent pour les facéties, Chérubin Champion et sa famille, ne sont que quelques noms dont on peut s’amuser à deviner les originaux, dont un qu’on pensait disparu. Ceux-ci sont très faciles, mais qui saura les réattribuer tous ? Nattiez ne s’arrête pas là. Il met également en scène des doubles de personnages réels. Fanny et Nick Rodwell, Albert Algoud, Philippe Goddin, Numa Sadoul et bien d’autres sont mis en scène par le truchement de substituts. Il ne manque que le célèbre auteur des aventures de Martin, Hervé, mais il est décédé.

 

 

 

 

© Nattiez, Stanislas - Sépia

 

 

Renaud Nattiez ajoute une hilarante post-face avec une sélection d’ouvrages écrits par les personnages de ce roman, deux pages qui arrivent comme une cerise sur le gâteau. On n’aurait qu’une envie : qu’existent vraiment les livres Le Malfrapopoulos sans peigne, par Albert Bagoud, Crimes en cascade de Torrino, T’as l’beau rôle, Martin, par Jean-Pierre Peugeot, et tous les autres...

 

Avec cette histoire de meurtres et par delà de succession, c’est tout l’héritage hergéen qui est parodié par Renaud Nattiez. Pas besoin de maîtriser tous les private-tintinophiles-jokes pour apprécier l’affaire. Les fans d’Agatha Christie, de Cluedo et autres « Whodunit » seront enchantés par ce polar réjouissant. Et après cela, vous n’aurez qu’une seule envie : relire Tintin. Quand on a fini de lire Tintin, on peut recommencer à lire Tintin. On y trouvera toujours quelque chose de nouveau.

 

 

Laurent Lafourcade

 

 

 

 

 

 

 

One shot : Meurtres à Moulinserre 

 

Genre : Polar

 

Texte : Renaud Nattiez 

 

Couverture : Stanislas

 

Éditeur : Sépia

 

Collection : Zoom sur Hergé

 

Nombre de pages : 288 

 

Prix : 20 €

 

ISBN : 9791033401971

 

 

 

 



Publié le 13/09/2022.


Source : Boulevard BD

        Toute l'actualité

©BD-Best v3.5 / 2022