?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


Tome 4 Série : Napoleon Bonaparte

Auteur : Davoz - Martin - Torton

EAN/ISBN : 9782203046337

Prix : 12,90€

Date de sortie : 20/05/2015

Nombre de pages : 56

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Collection : Jacques Martin

Publié le 31/05/2015



15 aout 1811. Alexandre, tsar de toutes les Russies, masse ses armées menaçantes aux frontières de la Pologne. Napoléon prend l'initiative et la campagne de Russie commence. Malgré ses victoires, la Grande armée est forcée par le froid de faire retraite. C'est la Bérézina... Puis très vite la campagne de France où se succèdent les trahisons. Napoléon abdique et part pour l'île d'Elbe. Rapidement les Bourbons de France se font tellement détester  que le retour de l'Empereur est un triomphe. Hélas, l'Angleterre, la Prusse et l'Autriche ne l'acceptent pas, des milliers d'hommes s'approchent des frontières de la France par la Belgique : Waterloo ! Sur l'île de Sainte Hélène où le "général Bonaparte" est envoyé, qui versera le poison mortel dans le verre de l'exilé ?

 



Ce dernier tome couvre les années 1811 à 1821. De la campagne de Russie à l’exil à St Hélène en passant par l’ile d’Elbe et la campagne des 100 jours, l’ensemble des aventures du « petit caporal » y est évoquée. Du Kremlin à Waterloo, alors qu’il a tenté à plusieurs reprises d’obtenir une paix durable, le jeu des alliances politiques va se liguer contre lui l’entrainant vers l’exil. Pascal Davoz scénarise ce récit historique parfaitement documenté alors que Jean Torton donne graphiquement vie à l’ensemble de la bande dessinée. Certains diront qu’il ne s’agit que de l’addition des différents faits compilés de façon pédagogique, il n’en reste pas moins un livre passionnant  pour l’ensemble des lecteurs voulant obtenir des repères historiques quelques semaines avant le bicentenaire de la bataille de Waterloo.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Terre brûlée. Série : L'armée de l'ombre.

Auteur : Olivier Speltens

EAN/ISBN : 9782888906827

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 27/05/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Paquet

Collection : Collection Mémoire

Publié le 25/05/2015



Automne 1943, l’armée allemande commence son long repli vers la mère patrie. Les hommes fuient l’armée rouge que désormais plus rien ne pourra arrêter. Face à l’hiver qui se profile, Kessler et ses compagnons devront appliquer une politique censée ralentir l’avancée soviétique : la terre brûlée. Quatre mois après le terrible engagement dans le saillant de Koursk, qui a laissé l’armée allemande exsangue, les troupes du 3ème Reich se replient inexorablement vers l’ouest, en laissant derrière elles une terre dévastée. Kessler et ses camarades se retrouvent sur le bord du fleuve Dniepr où tout est mis en œuvre pour stopper l’avance soviétique vers l’Allemagne. Le découragement s’installe et le doute s’insinue dans les esprits : la guerre prend désormais une mauvaise tournure.

 



Olivier Speltens nous livre le très attendu tome trois de « L’Armée de l’ombre ». Le vent de la victoire semble avoir tourné poussant les armées du troisième Reich à la retraite. Celles-ci pratiquent la politique de la terre brûlée afin de ne laisser ni logistique et infrastructure aux mains des Soviétiques. Kessler et ses camarades vont tenter de faire face à un assaut mené par plus d’une centaine de milliers de soldats de l’armée Rouge. Ils ne devront leur salut qu’à un concours de circonstances.  Le réalisme des illustrations nous fait vivre les doutes et les interrogations se bousculant dans la tête de ces jeunes gens endoctrinés n’ayant connu dans leurs vies que le nazisme. La peur des soldats allemands face à la puissance d’Ivan et sa machine écrasant tout sur son passage est très bien rendue dans ce dernier volume. L’attaque menée par les soldats de l’armée rouge illustre bien le prix payé en nombre de victimes côté soviétique.  Comme déjà signalé, cette série n’est pas une apologie du nazisme mais bien l’histoire de simples soldats de la Wehrmacht envoyés sur le front de l’est.  Pour les amateurs, un tirage toilé (1200 exemplaires) composé de 56 pages est disponible à la vente. 

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Projet Aurora. Série : USA Über Alles

Auteur : Blanchard - Pécau - Maza

EAN/ISBN : 9782756063560

Prix : 14,95 €

Date de sortie : 20/05/2015

Nombre de pages : 56

Catégorie : Divers

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Neopolis

Publié le 24/05/2015



France, 1947. Nicolas Charlier, un pilote d'exception récemment évadé d'un bagne soviétique, refait surface. Son ancien patron, l'avionneur Marcel Dassault, lui propose d'intégrer un programme de recherche destiné à mettre au point un bombardier américain top secret. Mais un célèbre chasseur d'espion de la CIA, James Angleton, a des doutes : et si Charlier était un agent soviétique ?

 



1947. Après l’armistice passé entre les forces anglo-américaines et les allemands en 1944 à la suite du complot réussi contre Hitler, la guerre dure toujours sur le front de l’est. Les allemands aidés par les américains affrontent les chars russes de Staline qui a refusé les pourparlers de paix. En France sous protectorat américain, on tente d’oublier les années de guerre même si le pays vit sous une nouvelle occupation, américaine cette là. Une nouvelle uchronie qui aurait très bien pu s’inscrire dans la série  ‘ Jour J’. On retrouve aux commandes de celle-ci  les scénaristes habitués à œuvrer dans la collection précédente. L’histoire étant totalement réécrite, Hitler est destitué au profit d’Erwin Rommel qui prend les commandes de la nouvelle république allemande. Côté américain, on travaille sur une base française située en zone 51 à la confection d’un bombardier classé Top Secret destiné à mettre fin au conflit contre les Russes.  Maza illustre cette nouvelle série avec le talent qu’on lui connaît comme dans la série Wunderwaffen  (Soleil)  ce qui nous vaut quelques scènes de combats aériens tels qu’il en a le don de les représenter. Ce premier tome nous fait découvrir au moyen de nombreux flashbacks le parcours du pilote Nicolas Charlier, son service auprès des russes mais aussi la raison pour laquelle il a été emprisonné. Les scénaristes Blanchard & Pécau  nous promènent dans une période allant de 1941 à 1947 en croisant les chemins de Maurice Thorez, Marcel Ferdinand Bloch plus connu sous le nom de Dassault, Lavrenti Beria le bras droit de Staline et bien d’autres. Un très bon premier récit qui laisse augurer le meilleur pour la suite. 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


L'essai. Auteur : Debon Nicolas

EAN/ISBN : 9782205074390

Prix : 16,45 €

Date de sortie : 07/05/2015

Nombre de pages : 88

Catégorie : Historique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 23/05/2015



Dans son nouveau one shot, Nicolas Debon s'inspire de l'histoire vraie d'une communauté anarchiste installée dans les Ardennes en 1903. Fonctionnant sur le principe de liberté et sur les préceptes libertaires, la communauté de L'Essai illustre à merveille l'espoir d'un modèle de société différent et exempt de toute autorité, dans une France plongée dans la misère. Un récit historique poignant sur un épisode méconnu de notre histoire et mis en images par un auteur au talent hors du commun.

 



Nicolas Debon scénarise et illustre cet ouvrage nous présentant l’histoire d’une communauté libertaire et anarchiste ayant été fondée au début du siècle dernier par Fortuné Henry près du village d’Aiglemont dans la forêt des Ardennes.  Il nous emmène à la découverte du travail effectué par cet anarchiste auquel viendront s’ajouter d’autres personnes dans son rêve d’une société différente du modèle capitaliste. L’auteur représente des scènes de la vie courante (ramassage du bois, travail au potager, construction d’une maison destinée à accueillir d’autres membres) de la petite colonie au moyen de couleurs directes réussissant le pari de nous transmettre les sentiments des différents protagonistes participant à cette aventure ayant pour nom « L’essai ». Dans sa postface, il déclare : «La fascination que cette expérience a exercée sur moi vient peut-être de la dimension d’archétype, presque de mythe : des hommes modernes ont tenté de construire, à l’écart de la civilisation et avec des moyens rudimentaires, un nouveau modèle de société.».  Avec ce livre, Debon  joue sur l’aspect documentaire tout en flirtant avec le ressentit des personnages. A remarquer aussi la superbe préface illustrée uniquement par des paysages forestiers. Un livre qui ne laissera personne indifférent et un essai tout à fait réussi.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Paris la noire. Série : Spécial Branch

Auteur : Seiter - Hamo

EAN/ISBN : 9782344005590

Prix : 13,90 €

Date de sortie : 06/05/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Policier

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Collection : Grafica

Publié le 21/05/2015



1889. Un voilier anglais est coulé par un submersible au large du port du Havre. Les responsables de cet attentat réclament vingt tonnes d’or de rançon, sans quoi ils menacent de s’en prendre ensuite à Paris, où se tient cette année l’exposition universelle ! Le premier ministre britannique décide d’y envoyer Robin et Charlotte Molton pour collaborer avec la sûreté générale française. A priori, les terroristes ont déjà sévi sur le sol français : un cheminot a été retrouvé égorgé et plusieurs kilos de dynamite ont été volés. Un symbole religieux trouvé sur les lieux du crime laisserait penser qu’il s’agit d’un coup des Fenians, un réseau d’activistes irlandais. Mais les agents du Special Branch ont l’habitude de ne pas se fier aux apparences. Nouvelle enquête des agents d’élite de la Special Branch, ancêtre de la police scientifique londonienne.

 



Notre duo d’enquêteurs britanniques (Robin et Charlotte Molton) se retrouve à Paris quelques jours avant l’ouverture de l’exposition universelle de 1889 afin de suivre la piste d’une organisation criminelle exigeant le paiement de vingt tonnes d’or. Dans le cas contraire, l’organisation s’en prendra aux intérêts britanniques dans le monde. C’est l’occasion pour Hamo (dessinateur) de nous faire découvrir des constructions datant de cette exposition universelle détruites quelques années plus tard dont la galerie des machines qui nécessita lors de sa construction autant d’aciers que la tour Eiffel. Cette dernière est la vedette de cette aventure et reste à ce jour le monument touristique le plus visité en France. Clin d’œil aussi concernant l’arrivée du foudre géant d’Eugène Mercier à l’exposition.  Un épisode qui peut se lire indépendamment des précédents. Le scénario signé par Roger Seiter  particulièrement bien  documenté fait de cette nouvelle aventure un livre agréable à lire et une des enquêtes les plus réussies de nos deux héros. En attente avec impatience du prochain tome.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Le champ d'honneur (Janvier 1915) Série : 14-18

Auteur : Corbeyran - Chevalier - Le Roux

EAN/ISBN : 9782756041551

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 13/05/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Collection : Histoire & Histoires

Publié le 16/05/2015



Janvier 1915. Tandis que les hommes creusent les tranchées, le commandement élabore un plan dans lequel une section doit servir d'appât aux Allemands, une mission-suicide qui incombe au caporal Armand de Bernanceaux et à ses hommes. Avant le départ, deux événements portant sur l'honneur de Maurice et celui de Denis vont mettre en péril la cohésion du groupe d'amis.

 



Début 1915, les belligérants s’enterrent dans des tranchées en attendant que la partie adverse effectue une sortie. C’est dans cette situation que le commandement impose au caporal Armand de Bernanceaux une mission suicide. Au départ, le caporal refuse celle-ci sachant qu’elle est meurtrière pour ses hommes pour ensuite prendre la tête de la compagnie et la mener vers l’enfer. Corbeyran décrit dans ce troisième récit les manœuvres et décisions hasardeuses prises par des supérieurs pour qui la vie humaine était secondaire dans ce conflit, n’hésitant pas à sacrifier des soldats au lieu de jouer de stratégie et d’utiliser des tactiques moins meurtrières. Les illustrations d’Etienne Leroux et les décors de Loïc Chevalier se prêtent parfaitement bien au récit de ces hommes face à la bêtise humaine.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Les aventures extraordinaires de Didier, sa famille et son chat en Amérique du Sud Série : Les Vertiges de Quito

Auteur : Didier Tronchet

EAN/ISBN : 9782754811378

Prix : 18.50 €

Date de sortie : 21/08/2014

Nombre de pages : 128

Catégorie : Tranche de Vie

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Futuropolis

Publié le 12/05/2015



Didier Tronchet, sa compagne, Anne, et leur fils, Antoine, ont vécu trois années à Quito, en Équateur. De Quito, ils ont voyagé dans les pays proches de l’Équateur, notamment en Bolivie. Didier Tronchet en a tiré trois récits : Ma rue à Quito accrochée aux flancs du volcan Guagua Pichincha, Quito est une ville située à 2 850 mètres d’altitude. Des gratte-ciels au bord du vide, des avions qui parfois manquent la piste et une seule et simple rue, qui donne accès à la plaine. C’est dans cette rue, qui dévale et serpente sur six kilomètres que vit Didier Tronchet et sa famille… Accrochez-vous ! Un ambassadeur chez les sauvages Anne parle le quechua, la langue des Indiens de la Selva. C’est donc souvent qu’elle va visiter les indigènes de la communauté de Sarayaku, en Amazonie. Sur le territoire où vit ce peuple de la Selva, on a découvert du pétrole. Les compagnies pétrolières, comme de juste, louchent sur cet or noir. Et la communauté est menacée. Le salar de la peur « Rejoignez-moi au Salar d’Uyuni » avait dit Anne à Didier et à Antoine. Voici donc le père et le fils en route vers le plus grand lac salé du monde. Sans se douter qu’ils y trouveraient là-bas un invité surprise : le diable !



"Quand on pense à Didier Tronchet, on pense à Raymond Calbuth ou à Jean-Claude Tergal, à son humour noir et à son cynisme.
A travers "Vertiges de Quito", il se livre au lecteur sous un autre jour, infiniment plus tendre et plus intime.
Dans une succession de scènes, qui oscillent entre souvenirs de famille et satires sociales, politiques ou économiques (chassez le naturel...), Didier Tronchet nous fait découvrir Quito, nous emmène en pirogue au cœur de la forêt amazonienne, ou  bien encore sur le grand lac de sel de Salaar.
A travers ces tranches de vie tirées de ces trois années passées à Quito, il nous donne envie de découvrir de nouveaux horizons, et, surtout, il nous donne envie de découvrir d'autres albums de cet acabit.
A recommander à tous ceux qui aiment, les voyages, la découverte, et l'humour de Tronchet"





Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jimmy Hublet


1914 Série : Un village français

Auteur : Gaudin - Aleksic

EAN/ISBN : 9782302044982

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 22/04/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Soleil Productions

Collection : Aventure

Publié le 11/05/2015



Villeneuve, sous-préfecture fictive du Jura.

L’histoire commence le 26 juin 1914. Tranches de vie quotidienne de la famille Larcher, des Schwartz ou encore des Breylleau… Le maire du village est inquiet, il vient d’apprendre l’assassinat de l’archiduc d’Autriche François-Ferdinand ; il sent que la guerre est toute proche…et en effet, début août, c’est la mobilisation. Tout le village doit s’organiser en prévision du départ des hommes… Premières séparations, premiers combats… premiers orphelins ! 25 ans avant les événements de la série télévisée, ce récit apporte une dimension et un sens nouveaux aux personnages que l’on connaît.

 



Comme son titre l’indique, ce récit retrace l’arrivée de la Première Guerre mondiale dans un petit village situé dans le Jura.  On y retrouve les ancêtres des différentes familles qui vont animer vingt-cinq années plus tard le feuilleton diffusé sur France 3 ayant pour toile de fond l’occupation nazie lors de la Seconde Guerre mondiale. Faut-il avoir visionné la série afin de débuter la lecture de ce premier tome ?  Ce n’est absolument pas nécessaire mais les afficionados de la série apprécieront ce saut dans le passé. Rivalités, argent, jalousies, tromperies, trahisons, l’ensemble de tous ces éléments sont ici réunis afin de faire de ce premier tome un réel succès. Les illustrations signées par Vladimir Aleksic donnent à cette aventure un charme hors du commun  et une irrésistible envie de se plonger dans cette époque. Un bon moment de lecture pour l’ensemble de la famille.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


Kilomètre 666 Série : L'autoroute sauvage

Auteur : Verlanger - Masmondet - Xia oyu

EAN/ISBN : 9782731682588

Prix : 14,20 €

Date de sortie : 15/05/2020

Nombre de pages : 56

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Les humanoïdes Associés

Publié le 10/05/2015



Le monde d’aujourd’hui n’est plus. Au milieu des décombres de notre époque, les hommes évoluent dans un environnement sauvage et menaçant, où la survie a pris le pas sur l'humanité. Certains forment de petites communautés, on les appelle les Groupés. Les autres suivent leurs chemins seuls et prennent le nom de Solitaires. C’est le cas de Mo, imposant et taciturne, qui parcourt l’autoroute au rythme des saisons. Lorsque celui-ci sauve Hélène d’une bande de pillards, tous deux poursuivent leur route ensemble, unissant leurs destinées.



Tiré de l’œuvre originale de Julia Verlanger alias Gilles Thomas, l’autoroute sauvage plonge les lecteurs dans un monde post apocalyptique. Mathieu Masmondet scénarise cette série prévue en trois tomes. Les représentations sont confiées au Chinois Ahang Xiaoyu qui allie son trait sauvage à la situation décrite dans le scénario. Une bd qui plaira aux amateurs de science-fiction genre Mad Max. Dans l’attente du prochain tome afin de connaitre le destin de Mo et d’Hélène en route vers Paris.

 






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Manon H


Werner Série : Dent d'ours

Auteur : Yann - Henriet

EAN/ISBN : 9782800162904

Prix : 14,50 €

Date de sortie : 07/05/2015

Nombre de pages : 48

Catégorie : Guerre

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Collection : Grand Public

Publié le 10/05/2015



25 avril 1945, un avion militaire allemand de reconnaissance arrive à se poser miraculeusement au coeur de Berlin, ville assiégée par les troupes russes. En émergent un haut gradé blessé et un pilote qui demandent à être conduits d'urgence au bunker d'Hitler. Ils en ressortent avec une mission aussi secrète que capitale pour le destin du IIIe Reich. Pour ce faire, le pilote, qui n'est autre que le Flugkapitän Hanna Reitsch, devra piloter l'aile volante révolutionnaire HO 229. Comme copilote, elle choisit X, pilote presque aussi doué qu'elle et, accessoirement, pilote de l'US Air Force et espion américain dont la mission consiste à tuer Hanna ! Quinze ans plus tôt, Hanna, Werner et Max, un juif polonais, formaient un trio inséparable dont le rêve commun était de voler et qui s'était juré une amitié éternelle.Tout à la fois drame psychologique, aventure réaliste et histoire d'espionnage, ce récit de Yann et Henriet se caractérise par le soin documentaire que les auteurs ont porté tant à la réalité historique qu'aux détails techniques des avions de la Seconde Guerre mondiale.

 



Alors qu’il avait pour mission de tuer Hanna son amie d’enfance (la pilote devenue une icône de la propagande nazie), Max se réveille dans un lit d’hôpital. De son côté Hanna Reitsch réussit l’exploit d’atterrir avec un avion de reconnaissance dans les ruines de la capitale du Reich entourée par les unités Soviétiques. Elle en repart trois jours plus tard ayant eu une entrevue personnelle avec le Führer et rejoint un entrepôt où on lui présente l’arme ultime devant porter un coup définitif face à l’ennemi Américain, une aile volante destinée à bombarder les Etats-Unis. Hanna a reconnu Max grâce à la dent d’ours qu’il porte au cou et qu’elle lui a prise lors de l’accident qu’ils ont eu en commun. Alors qu’elle apprend la fin du conflit et le suicide de sa famille, Hanna a pour projet d’exécuter son ultime mission en compagnie de Max. De son coté, Max cache un lourd secret dévoilé dans ce troisième tome qui clôture la fin du premier cycle. Le scénario de Yann est parfait et garde un rythme constant dans sa narration. Il place judicieusement les différents flashbacks réussissant à pimenter les scènes clefs de l’histoire. Les dessins d’Alain Henriet sont toujours aussi agréables à l’œil et mis en valeur grâce aux différents choix des couleurs utilisées par Usagi. Le trio nous livre un premier cycle tout à fait réussi et dont on attend avec impatience la suite des aventures lors du prochain cycle. Yann ayant eu l’intelligence de laisser de nombreuses portes ouvertes dans les trois premiers récits, il ne fait aucun doute que cette suite sera plus qu’intéressante.

NB : A signaler que la scène d’ouverture de ce dernier volume est historiquement exacte et parfaitement décrite dans Wikipedia : « Le 26 avril 1945, Hanna Reitsch rejoignit Berlin, totalement encerclée par les troupes russes, en compagnie du Generaloberst Robert Ritter von Greim à bord d'un petit monomoteur biplace Fieseler FI 156 Storch. Von Greim à l'avant fut blessé par un tir russe et s'évanouit aux commandes, Hanna était assise derrière lui. Elle parvint cependant à poser l'avion près de la porte de Brandebourg en pilotant par-dessus l'épaule de l'officier inconscient. Greim fut nommé Generalfeldmarschall et successeur de Göring à la tête de la Luftwaffe par Hitler. Reitsch voulait persuader Hitler de se faire évacuer par elle par la voie des airs, mais celui-ci refusa et lui remit du poison afin qu'elle puisse se suicider au cas où elle ne parviendrait plus à quitter la capitale encerclée. Reitsch parvint, avec peine, à quitter Berlin ».

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Haubruge Alain


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022