?>
 
Liste des critiques de bandes-dessinées
Flux RSS Flux RSS

1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec

varprem
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination


 L'Invitation au Mal Série : Big K

Auteur : Nicolas Duchêne & Fabian Ptoma

EAN/ISBN : 9782203050198

Prix : 11, 95 €

Date de sortie : 27/02/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Thriller

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Casterman

Publié le 04/03/2013



New York, années 70. Après avoir liquidé Salvi, Big K. prend en main un autre contrat commandité par Tony Lucchese : éliminer James Aceyla, le frère toxicomane du comptable attitré des Lucchese. Devenu incontrôlable et menaçant, James constitue un facteur de désordre pour les affaires de la famille. Récompensé de ses loyaux services par la gérance du sex-shop que tenait Salvi, Big K. entreprend de s’acquitter de son nouveau contrat, avec un goût de la violence et de la mise en scène qui fond froid dans le dos. Mais dans le même temps, deux ombres font leur apparition dans l’horizon personnel du tueur…





Il fallait oser s'inspirer du bien réel Richard « Iceman » Kuklinski, tueur à gages et serial killer employé par les familles mafieuses new-yorkaises pour créer le personnage de Big K. Et, il faut le reconnaître, cette audace et la manière dont les auteurs abordaient ce sujet faisaient une bonne part de l'intérêt du tome 1 de la série. Malheureusement, cet effet de surprise n'existe plus aujourd'hui et dans cette Invitation au Mal on a le sentiment de suivre le sanglant train-train quotidien d'un psychopathe glacial. On discute beaucoup au long de ces 48 pages, rythmées par de complaisantes scènes d'exécution ou de tortures, mais il est bien difficile de rentrer dans l'histoire. Logique, le personnage de Big K n'a vraiment rien d'attachant, et sa progression de « machine à tuer » qui semble invincible laisse très peu de place à un quelconque suspense. Littérature, séries télé et cinéma (un film consacré à Kuklinski doit sortir en juin...) nous ont abreuvés de serial killers en tous genres, ces dernières années, avec, parfois, de belles réussites. Ici, on a quasi l'impression que Fabian Ptoma atteint déjà les ennuyeuses limites de son sujet. Big K basculant progressivement vers le business de la drogue, une rencontre avec un « homologue » féminin semble se profiler dans le tome 3. Il faudra peut-être cela pour regonfler le soufflé déjà retombé. Côté dessin, Nicolas Duchêne nous offre encore quelques beaux décors urbains poisseux à souhait pour l'assassin y tracer son itinéraire sanglant. Dès le départ, une comparaison avec Le Tueur de Matz et Jacamon semblait inévitable, aujourd'hui on mesure toutes les différences existant entre les deux séries et la comparaison s’arrête là !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


CATH ET SON CHAT Série : CATH ET SON CHAT

Auteur : CAZENOVE, RICHEZ & RAMON

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 16/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Bamboo

Publié le 27/02/2013


Les aventures en terrain minet d’une petite fille et de son chat un peu trop agité !


Sushi le chat a pris ses marques dans la maison. Il a visité toutes les pièces, laissé son odeur sur le moindre recoin, a repéré le placard à croquettes et à friandises. Côté confort, il n’a que l’embarras du choix, le moelleux du canapé, la chaleur du fauteuil, la douceur des gros coussins. Aucun doute, Sushi est ici chez lui ! Ce que se demandent Cath et son père, c’est s’ils sont encore chez eux ou si désormais ils habitent chez leur chat !



Si vous avez une petite fille entre 7 et 9 ans ou si vous avez un chat, cet album est fait pour vous...enfin, non !...euh, oui... Bon, bref, grâce à cet album, vous vous sentirez bien moins seul au monde car vous vous rendrez compte que tous ceux qui possèdent un chat vivent à peu près la même chose que vous. Les gags se succèdent et, page après page, on se dit : «Mais...Les auteurs connaissent ma vie ?! Ce chat, c’est le mien !?»
De son amour pour les nains de jardins à son aversion pour la tondeuse à gazon,de sa passion à déchirer les feuilles sortant de l’imprimante à ses habitudes de se coucher n’importe où pourvu que ça geine, on prend plaisir à suivre la vie de Sushi, boule de poil tigrée aussi détestable qu’adorable. Rideaux déchirés, canapé massacré, grains de litière plein la maison et boules de poil au kilo, qui font qu’on se demande comment il peut bien lui en rester sur le dos, sont le quotidien que retransmettent les auteurs. Cazenove, qui se positionne définitivement en digne successeur de Raoul Cauvin, est ici accompagné au scénario par Richez.
Les dessins de Ramon pétillent; les couleurs aux tons pastels donnent à l’album une ambiance feutrée, une ambiance de pattes de velours. A seulement 25 ans, la dessinatrice lyonnaise à un bel avenir dans la BD d’humour et dans l’illustration. Un petit tour sur son blog yrgane.com donne un bel aperçu de ses travaux.
Parents, les sushis n’auront plus jamais la même saveur.
Enfants, si vous voulez un chat, il est fortement déconseillé de faire lire cet album à vos parents.

 





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Laurent Lafourcade


Abymes Série : Abymes

Auteur : Mangin & Malnati

EAN/ISBN : 9782800154442

Prix : 15,50 €

Date de sortie : 22/02/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Autre Regard

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dupuis

Publié le 27/02/2013



1946. Henri-Georges Clouzot, alors jeune cinéaste, travaille d'arrache-pied au film qui, selon lui, doit consacrer sa carrière. Soutenu par son producteur, ancien résistant, envers et contre toutes les accusations de collaboration dont Clouzot fait l'objet, il pousse à bout ses acteurs, et notamment la comédienne Suzy Delair dont il partage la vie. Intransigeant, autoritaire et obsédé par son film, il croit devenir fou quand il se rend compte, en visionnant les rushes, qu'en lieu et place de ses bandes, ce sont des prises de vue dérangeantes du tournage lui-même, ou de son intimité orageuse avec sa compagne, qui défilent sur l'écran... Le film en tournage est consacré à Balzac...tel que décrit dans le premier volet de la trilogie « Abymes »



Changement de ton pour ce second volet d'Abymes, dessiné cette fois par Loïc Malnati. Alors que la vision de Balzac de Valérie Mangin pouvait encore, par moments, faire sourire, c'est dans une atmosphère extrêmement sombre que nous plonge cette approche d'Henri-Georges Clouzot. Mouvements sociaux, soupçons de collaboration, drogue circulant sur le plateau de tournage, tensions permanentes, anciens résistants douteux et pour compléter le tout, l'ombre du tristement célèbre Docteur Petiot, assassin auquel furent attribuées de 27 à 63 victimes... Evidemment, il s'agit d'une fiction, et heureusement, car autrement on friserait facilement le déballage sordide. Mais encore une fois, on découvre une mécanique de scénario très bien construite et qui fonctionne à plusieurs niveaux. L'intrigue de l'album tient joliment la route, s'articule au premier volet de la trilogie (Clouzot tourne « le Mystère Balzac » et on retrouve, dans les décors de son film en devenir, des décors créés par Griffo dans le tome 1) et génère surtout suffisamment d'interrogations pour que l'on ait envie d'en savoir plus avec le tome 3 (à paraître fin mars) et en disposant ainsi de l'ensemble des albums. Valérie Mangin joue avec ses personnages mais aussi avec ses lecteurs en nous entraînant dans ses Abymes...de noirceur en ce qui concerne ce volume ! Le dessin de Loïc Malnati restitue bien l'atmosphère de l'époque comme l'ambiance de l'histoire. Soulignons, pour les cinéphiles chatouilleux, que José-Louis Bocquet, responsable de la collection Aire Libre, est le filleul d'Henri-Georges Clouzot et a soutenu le projet. Un tome 2 étonnant et interpellant !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Pierre Burssens


Le train où vont les choses Série : Philémon

Auteur : Fred

EAN/ISBN : 9782205037418

Prix : 40

Date de sortie : 22/02/2013

Nombre de pages : 13.99 €

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 25/02/2013



Dans le brouillard qui recouvre le marais, Philémon rencontre une drôle de machine, improbable cocktail de ferraille et d’animalité (au regard si doux) qui émet des blurp-pschiiiiiit de détresse. C’est la loco à pattes, ou plutôt, la légendaire lokoapattes — celle qui marche à la vapeur d’imagination et tire le train où vont les choses. Mais justement, elle ne marche plus, elle s’est embourbée car Joachim Bougon, chauffeur de lokoapattes de père en fils, s’est assoupi un instant. Et pendant que Bougon bougonne, Philémon cherche une idée pour la faire repartir. Jadis, Fred avait inventé un bateau ivrogne, frère putatif du bateau ivre de Rimbaud, qui carburait au rhum. Cette fois, il invente la machine à imaginer, celle qui l’a fait carburer lui-même toute sa vie, et qui est restée dans ses cartons pendant 25 ans.



Vingt-six ans... Vingt-six ans ! Quand on pense qu’il y a quelques temps, une marionnette trouvait que sept ans c’était très long pour un président... Vingt-six ans après «Le diable du peintre», Fred nous offre l’ultime voyage de Philémon, ce qui semble être son chant du cygne : «Le train où vont les choses...»
Dans la campagne embrumée, Philémon et Monsieur Barthélémy portent secours à un drôle de chef mécanicien Monsieur Bougon, qui n’arrive pas à faire avancer la Lokoapattes, une locomotive, comme son nom l’indique, avec des pattes à la place des roues. Cette locomotive fonctionnant à l’imagination, qui mieux que nos héros pourraient la tirer d’affaire ?
Fred signe ici un chef-d’oeuvre de plus, un livre qui résonne d’une façon particulière quand on sait les problèmes de santé qu’il a traversé ces dernières années. Cet album teinté de nostalgie boucle la boucle des aventuriers de l’Atlantique, avec une ultime pirouette qu’il fallait oser. Tous les personnages se donnent rendez-vous pour un dernier acte : outre ceux-cités précédemment, on retrouve l’incrédule Hector, père de Philémon, l’oncle Félicien, représentant en quelque sorte Fred à l’intérieur du récit, l’âne Anatole ou encore le Manu-Manu.
Chaque phrase est pensée, chaque mot semble pesé. Fred, qui prétend improviser ses histoires, donne une leçon de récit. Bien sûr, on reste sur sa faim. Bien sûr, on reste sur sa fin. Mais c’est parce que l’on sait qu’on ne partira plus sur les lettres de l’Atlantique avec Philémon. La réalité est qu’on ne quittera en fait jamais le voyage. Le lecteur le découvrira de lui-même.
Graphiquement, Fred nous offre comme d’habitude des compositions remarquables où les cases s'entremêlent, ou encore une page qui se tourne concrètement toute seule.
L’auteur parsème le récit de clins d’oeil à l’ensemble de son oeuvre et de sa vie. Une scène particulièrement émouvante montre Hector discutant avec le fantôme d’un de ses amis morts. Plus loin, Joachim le mécano dit : «Je sens le frais du fond de l’air au fond.» Ne vous inquiétez pas, Monsieur Fred, vous avez tellement embaumé le coeur de vos lecteurs qu’ils garderont toujours pour vous un coin chaleureux dans leurs âmes d’enfants.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Laurent Lafourcade


Intégrale Série : Tom Carbone

Auteur : Laurent Letzer & Luc Cromheecke

EAN/ISBN : 9782723486934

Prix : 30 €

Date de sortie : 30/01/2013

Nombre de pages : 208

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Glénat

Publié le 21/02/2013



Tonton Tom Carbone a toujours des tas d’histoires à raconter ! Des histoires de lapins, de loups, d’ours, de poules, de veaux, vaches, cochons et même, tiens, des contes de fées. Seulement voilà : les lapins de Tom Carbone pilotent des motos pour aller acheter des croissants qui parlent et ses ours se déguisent en chasseurs de papillons... Les éditions Glénat sont heureuses de rééditer cette série qui développe un humour tendre et absurde, révérée par toute une génération d’auteurs de BD !



Ce second volume reprend le contenu des T3 et T4, ainsi que le T5 inédit en France ! Ils seront complétés par 120 pages inédites de jeux, mini-récits, croquis et de dessins-hommages d’éminents collègues de « Spirou » : Franquin, Fournier, Cauvin, Le Gall, Lampil... Au total, ces deux intégrales (dont le premier volume était préfacé par Lewis Trondheim) vous proposent la totalité des planches et dessins de Tom Carbone.

Ensuite dans un impressionnant dossier d'une cinquantaine de pages retrouvez les couvertures de magazines, l'intégrale des strips, un mini-récit "Tom Carbone à la foire", Le drôlodrôme, des croquis de couvertures et des illustrations et autres croquis inédits.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Luc


L'arcane sans nom Série : Les promeneurs du temps

Auteur : Dorange & Vial

Prix : 13.50 €

Date de sortie : 07/02/2013

Nombre de pages : 56

Catégorie : Science-Fiction

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : poivre et sel

Publié le 21/02/2013


Au cours de l’épisode précédent, nous avons vu le célèbre Commissaire et logicien Ambroise Clé envoyer sa descendance enquêter et empêcher le meurtre au compas. Alors que de son côté, Jonathan Sweitzer, le conseiller du Commissaire, envoyait la sienne protéger la descendance de Clé. En 2075, alors que le meurtre allait avoir lieu, Adelme Sweitzer a retiré le compas des mains d'Alceste Clé. Il est ainsi devenu un véritable paradoxe vivant et erre sans fin, sans passé et sans famille... Il remonte le temps jusqu'en 1901 afin d'y retrouver Ambroise Clé.

Les deux hommes soucieux de ne plus modifier le temps vont rencontrer une médium possédée par l'esprit du légendaire Mullah Nasr Eddin. Celui-ci les met sur la piste du Maître du temps, seul capable de résoudre un tel paradoxe temporel. Cette nouvelle aventure conduira nos compagnons aux confins du Tibet, à la rencontre des derniers chamans Bön. Mais un perfide compagnon de fortune fera à nouveau vaciller la raison. Tout recommencera comme au premier jour du XXe siècle...

 



Les promeneurs du temps, que voilà une intrigue passionnante sur fond de belle époque et de science-fiction, subtil mélange d'ambiances et d'aventures aux quatre coins du monde et... du paradoxe. Cette fois, nous plongeons dans les profondeurs temporelles, dans la complexité la plus totale. Nous suivons Ambroise Clé et ses acolytes à l'aube de l'an 1901. Il y rencontre un paradoxe incarné qui va le mener à prospecter de Marseille aux profondeurs du monde. Ce deuxième tome par Viale et Dorange n'a rien à envier à son prédécesseur. Le rythme de l'aventure va bon train, les dialogues sont savoureux et représentent parfaitement le langage usité de l'époque, on s'y croirait. Quand au graphisme, il est tout bonnement excellent, étonnant, sortant des sentiers battus. L’arcane sans nom est une suite réussie et ouvre la voie vers un troisième tome tout aussi prometteur en rebondissements. La jeune maison d'édition Poivre & Sel n'en fini pas d'étonner avec son catalogue d'auteurs de qualité et de ses choix éditoriaux judicieux. Les promeneurs du temps...un must-have !





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jérôme Leeman


Avé tous les massacrer ! Série : GLADIATORUS

Auteur : Christophe CAZENOVE & ANDRÉ AMOURIQ

Prix : 10.60 €

Date de sortie : 30/01/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Bamboo

Publié le 21/02/2013


Ceux qui vont mourir de rire te saluent !

 

Un gladiateur doit être fort, brutal, il doit taper sur son adversaire comme un sourd, affronter les fauves la bave aux lèvres, il doit être impitoyable. Ce doit être un guerrier, une bête, un monstre ! Cependant, un gladiateur, ce n’est pas non plus que ça ! C’est… C’est… Heu… En fait, si… Ce n’est que ça !



Avait-on déjà osé s'attaquer aux gladiateurs dans le genre humoristique ? Peut-être, mais Cazenove lui en a remit une belle couche. Fidèle à lui-même, il enchaine les gags croustillants, parfois burlesque pour notre plus grand plaisir. Suivez les aventures grand guignolesque des Thraces, Mirmillons et autres Rétiaires ou Secutor qui se succèdent dans l'arène. On ne fait pas que rigoler dans ce premier tome de Gladiatorus, on y apprend aussi pleins de choses sur l'époque et sur certaines idées reçues qui sont en réalités complètement fausses. Le graphisme d'Amouriq est tordant et vous fera passer d'agréables moments humoristiques. Cerise du gâteau, il y a un supplément de 8 pages sur les gladiateurs...les vrais. Que demande le peuple ? !






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Jérôme Leeman


L'expérience du poissons Série : Zodiaque

Auteur : Eric Corbeyran, Sinisa Banovic & Dimitri Fogolin

Prix : 13.95 €

Date de sortie : 06/02/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Delcourt

Publié le 21/02/2013


Doté d'un naturel avenant, Franck Salmon passe facilement pour quelqu'un de sympathique. Mais audelà de cette première impression, l'homme se révèle insaisissable. De ce fait, rares sont ceux qui soupçonnent sa fascination pour le pouvoir ou sa conviction profonde d'être promis à un destin exceptionnel... et plus rares encore ceux qui connaissent l'existence de son don : l'invisibilité.



Encore un peu de patience, le voile sur les secrets des protagonistes ne se soulève pas encore dans ce douzième tome. Les amateurs de magie et de surnaturels par contre seront bien servit avec le retour d'un personnage récurant à la série. Eric Corbeyran parvient à tenir le lecteur en haleine avec un scénario dynamique. Graphiquement, le dessinateur Banovic nous offre un dessin soigné et pointu. Au vu de l'intensité de la série et en l’occurrence de cet album qui boucle les douze signes, on est en droit d’espérer pour la conclusion avec le dernier tome, un dénouement spectaculaire sous le signe du Serpentaire. Zodiaque est une série au concept original et une réunion de talents confirmés.





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Rob


La Vengeance du grand singe blanc Série : Les Enquêtes insolites des maîtres de l'étrange

Auteur : Li-An

Prix : 13.90 €

Date de sortie : 06/02/2013

Nombre de pages : 48

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Vent d'Ouest

Publié le 20/02/2013


En résolvant le mystère de l’Ange, Aglaëe et les Maîtres de l’étrange ont mis le doigt sur une complexe et passionnante affaire ! Le beau Docteur Flux, magicien et maître de Léon le gorille, avait promis de disparaître, or comme par hasard, un grand singe blanc se met à terroriser Paris ! Pendant ce temps, le banquier mexicain Don Armando promet à tous les notables de la capitale de leur vendre un élixir de jouvence… Aglaëe pourra-t-elle démêler cet imbroglio avant que sa mère n’exige qu’elle rentre à la maison ?



Dénouement du diptyque des enquêtes insolites du club de l'étrange. Les événements se succèdent au fur et à mesure que l'on s'approche de la vérité. Quelques scènes inattendue surprendront le lecteur et l'humour n'est pas en reste. Les dialogues sont parfois cocasses et teinté d'une certaine légèreté. Les clins d’œil ne manquent pas non plus à l'instar des Tardi ou Gallimard. L'ambiance général du récit accompagné du trait tout en finesse de Li-An confèrent un doux dynamisme agrémenté d'une colorisation lumineuse exécutée par Laurence Croix.





Li-an - 04/03/2013
Oh, l'autre comment il spoile grave. Mais au moins, on voit que vous avez lu la BD et que vous avez compris l'histoire :-)
smilesmilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Laurent Gilles


Intégrale Série : Cubitus

Auteur : Dupa

EAN/ISBN : 9782803632091

Prix : 25.50 €

Date de sortie : 01/03/2013

Nombre de pages : 200

Catégorie : Humour

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Le Lombard

Publié le 20/02/2013



Le Lombard poursuit la réédition intégrale de l'œuvre majeure de Dupa. À l'instar de son maître et ami, Greg, l'auteur de Cubitus possédait ce don du gag en une page, porté aussi bien par un dynamisme visuel de tous les instants que par une verve jamais tarie.



Les quatre albums réunis dans ce 9e volume en attestent une fois de plus ! Cubitus : « Os de l’avant-bras, situé en position interne » ou « chien blanc plutôt bien en chair et doté d’une ridicule petite queue jaune ».

Hé oui ! Nul amateur de BD ne l’ignore, Cubitus est aussi un chien. Mais attention, il n’a rien du vulgaire toutou ! Car si ses activités préférées le tournent vers sa gamelle et un coussin bien moelleux, il n’en reste pas là. Doué de parole, il manie la langue mieux que la plupart des hommes, et c’est à coup de jeux de mots délicieusement tordus qu’il donne la réplique à Sémaphore, son « maître ». Car Cubitus est un personnage de BD et, chose exceptionnelle, il le sait. « Dupa, tu me paieras ça ! », s’exclame-t-il à l’encontre de son créateur. Il faut dire que ce dernier lui en fait voir de toutes les couleurs… Ce 9e tome reprend les albums suivants : "Un bouquet garni pour Cubitus", "Cubitus chien indispensable", "L'héritage du Pastaga" et "Cubitus ne mord jamais".





Autre(s) critique(s) de cette série

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Rob


1-100·101-200·201-300·301-400·401-500·501-542


varprec2

varprem2
1·2·3·4·5·6·7·8·9·10·11·12·13·14·15·16·17·18·19·20
21·22·23·24·25·26·27·28·29·30·31·32·33·34·35·36·37·38·39·40
41·42·43·44·45·46·47·48·49·50·51·52·53·54·55·56·57·58·59·60
61·62·63·64·65·66·67·68·69·70·71·72·73·74·75·76·77·78·79·80
81·82·83·84·85·86·87·88·89·90·91·92·93·94·95·96·97·98·99·100
pagination

pagination



©BD-Best v3.5 / 2022