?>
 
Liste des critiques concernant Long John Silver
Flux RSS Flux RSS

Guyanacapac Série : Long John Silver

Auteur : Dorison & Lauffray

Prix : 13.99 €

Date de sortie : 26/04/2013

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 21/05/2013


Les membres rescapés du Neptune découvrent enfin la mystérieuse cité de Guyanacapac. C'est ici qu'un trésor serait enfoui ; c'est ici aussi qu'un piège infernal va se refermer sur eux. Chacun va découvrir l'horrible secret de cette cité et la véritable personnalité de l'Indien Moxtechica. Quant à Vivian, enceinte, elle ne peut plus reculer ; elle va devoir surmonter cette ultime épreuve...



Robert Louis Stevenson. Qui ne connaît "L'île au trésor" ?
On a tous un ou plusieurs livres de chevet qui a bercé nos rêves d'enfants et peut être d'adultes.
Ce chef d’œuvre immortalisé à de nombreuses reprises au cinéma nous a tous marqués.
Le clap de fin de l’œuvre litéraire originale ne nous a jamais laissé sur notre faim. Et pourtant, si Stevenson avait voulu écrire une suite ou alors une parenthèse à son histoire, il aurait certainement aimé que celle-ci prenne la direction prise par Dorisson. La plume de celui-ci semble avoir été trempée dans l'âme de Stevenson. La lecture de chacun des tomes nous pousse à l'impatience de lire le suivant. J'aurais aimé comme nombre d'entre nous d'être un des personnages qui se trouvent dépeints dans cette aventure. Mêler les Amériques et leurs mystères totalements aux antipodes de l'île perdue du pacifique, de "l'île au trésor" originale tient du génie pour avoir su l'étayer de manière si originale.
Imaginer une histoire de contrat liant l'épouse de Lord Hastings enceinte d'un autre à Silver est plutôt machiavélique.
Dorisson nous livre un Silver sans pitié mais aussi attachant que dans l'oeuvre originale.
Un méchant qu'on a envie d'aimer. Amoureux transit de surcroit !!!
Silver a deux trésors en vue mais n'atteindra que celui qui brille de la couleur que Midas a adoré.
Dorisson a commencé son œuvre pour en passer le témoin à Lauffray dont le dessin a parfaitement rendu le fond de l'histoire. Le trait d'union est parfait.
Le dessin semble rapide mais détrompons nous, il rend parfaitement et de manière intelligente l'expression et la chaleur moite nécessaire à la trame du récit.
En quelques mots, je pense que nul autre que Lauffray n'eut été mieux qualifié pour rendre la lourdeur de l’atmosphère pesante de certaines cases . Les yeux des personnages ont des expressions étonnantes. Les couleurs sont parfaitement choisies pour un rendu à la hauteur de nos attentes.
Stevenson doit lui aussi avoir apprécié de lire les 4 tomes.
Merci pour ces bons moments, et dommage que l'histoire se termine.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
E. Leblanc


Le labyrinthe d'émeraude Série : Long John Silver

Auteur : Dorison - Lauffrey

Prix : 13,50 €

Date de sortie : 28/05/2010

Nombre de pages : 50

Catégorie : Aventure-Fantastique

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : http://www.dargaud.com/front/albums...

Publié le 27/05/2010


  

Cette fois, l’expédition touche à son but. Après avoir franchi d’imposantes falaises protégées par des récifs meurtriers, Lady Hastings et les marins du Neptune emmenés par Long John Silver découvrent les eaux calmes d’un lagon paradisiaque. L’or mythique de Guyanacapac se cache non loin de là, au cœur de la jungle amazonienne… Bientôt, ils aperçoivent d’ailleurs la silhouette d’un navire échoué : c’est Le Nemrod de lord Byron Hastings. Mais la disparition inexpliquée de Moc, l’Indien qui leur servait de guide, n’est que le préambule à de mauvaises surprises…



Troisième volet d’une série programmée en quatre albums, Dorison et Lauffray placent la barre encore plus haut.

Le lecteur se retrouve plongé en pleine jungle hostile et foret amazonienne plus qu'inquiètande. La fin de cette saga noire à souhait est attendue avec impatience

A conseiller aux pirates et amateurs de trésor ayant passé le cap de l'enfance !





Dom - 21/06/2010

Du bon vieux pirate comme on les aime !!!

Entre mutineries, double ration de tafia et aventures en tout genre, la série Long John Silver n'est pas loin d'être comme un phare pour toutes les autres séries du genre.

La soif de l'or, l'âme même du bon pirate, alors quand ceux-ci tombent sur une carte indiquant une montagne d'or... pas étonnant que les esprits se retournent vingt fois dans leurs tête. Mais voilà, ici, la montagne d'or est un peu en pays Aztèque, et quand on connait leur sens de l'hospitalité, la suite promet...

Suite que j'attends avec impatience !!!


smilesmilesmilesmile

Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Alain H.


Neptune Série : Long John Silver

Auteur : Dorison & Lauffray

Prix : 13 €

Date de sortie : 24/09/2008

Nombre de pages : 48 pages couleurs

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Lien spécifique : http://www.dargaud.com/front/albums...

Publié le 24/09/2008


Lady Vivian Hastings et Long John Silver ont quitté Bristol afin de traverser l’Atlantique : destination la mythique cité de Guyanacapac… C’est ici, en Amazonie, que Lord Hastings aurait découvert l’or caché de la cité. Mais entre la belle Vivian et le redoutable pirate, les tensions sont fortes, malgré le pacte qui les unit… De la très grande aventure, sur les pas de Stevenson !



A venir.






Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
500 Héros


Lady Vivian Hastings Série : Long John Silver

Auteur : Dorison - Lauffray

Prix : 13 €

Date de sortie : 18/05/2007

Nombre de pages : 56

Catégorie : Aventure

Type de reliure : Album cartonné

Éditeur : Dargaud

Publié le 03/06/2007


Si chacun connaît L’Île au trésor, qui sait réellement ce qu’il est advenu du pirate Long John Silver ? Xavier Dorison et Mathieu Lauffray ont tout simplement entrepris de raconter son histoire, nourris par les récits de grande aventure et de piraterie. Somptueux !

Délaissée par son mari parti découvrir le nouveau monde depuis plusieurs années, lady Vivian Hastings est restée à Bristol, en Angleterre. Seule ? Pas tout à fait : Vivian, consciente de son charme, ne manque pas de courtisans… Ceux-ci ne connaissent pas sa situation matérielle inquiétante : ruinée bien que toujours propriétaire du domaine et, surtout, enceinte...
Tout bascule le jour où Vivian reçoit enfin des nouvelles de son mari qui lui somme de le rejoindre en Amérique du sud où Lord Hasting aurait découvert le mythique trésor de Guayanacapac ! Acculée, Lady Hastings décide de partir et fait appel, malgré les mises en garde du docteur Livesey, à une bande d’hommes sans foi ni loi dont le chef n’est autre que le redoutable Long John Silver… Vivian conclut un pacte de sang avec ce pirate qui lui propose de l’embarquer jusqu’au nouveau monde en échange d’une partie du trésor. Le voyage s’effectuera jusque dans les pays les plus reculés, le long de l’Amazonie, en pleine forêt.

Premier tome parfaitement réussi ! Cette nouvelle collaboration entre Dorison et Lauffray est absolument immanquable pour tout amateur de piraterie. Bien que l'on soit abreuvé médiatiquement de pirates par-ci, de pirates par-là, cette épopée mérite à coup sûr l'attention de tout passionné du neuvième art.

Une fois de plus, bien que la première écriture du scénario date de plusieurs années maintenant, Dorison et Lauffray parviennent à créer un univers particulièrement accrocheur. Glauque et malsain sont peut-être deux des qualificatifs les plus appropriés pour caractériser le récit. Imaginez donc, pour seuls liens entre les protagonistes, vous découvrirez complots, assassinats, tromperies ou magouilles plus douteuses les unes que les autres. Il ne fait vraiment pas bon vivre à cette époque, que vous partagiez la vie de Vivian Hastings ou celle de Long John Silver.

N'imaginez pas un seul instants découvrir cette mise en bouche limitée à ces seuls méfaits. Ils ne servent que d'amuse-gueules à une épopée digne des aventures les plus folles : découvrir l'un des plus convoités trésors d'Amérique du Sud : le trésor du Roi Gyanacapac. Si ce dernier fut longtemps recherché par les Conquistadores espagnols, jamais il ne fut découvert. Je n'en révèle pas plus sur ce somptueux premier tome.

Côté scénario donc, la qualité est de mise, même dans la présentation des différents protagonistes. Hormis la sempiternelle présentation des pirates centraux, certains autres intervenants qu'ils nous restera à découvrir dans un futur proche (espérons-le!) se joignent à l'aventure. Savamment distillés, ces "add-ons" apportent au récit la dose nécessaire de doutes et de mystères.

Côté graphisme, il y a boire et à manger. Les ambiances sont absolument remarquables. Lire cet opus à la lueur tremblottante d'une chandelle pourrait vous amener à frissonner de peur ou d'angoisse. Chaque page respire la cruauté, chaque page offre son lot de soupçons et de crainte. Côté dessin, certains profils de personnages paraissent presque grossiers. Il vous arrivera parfois donc vous crisper à la vue de certaines cases quand on connait le talent sans faille d'un Lauffray au faîte de son art. Il ne faut toutefois pas bouder son plaisir. Cet album est extrêmement agréable. Les amateurs de Prophet se retrouveront donc une certaine continuité graphique qui les ravira à coup sûr !

Un régal pour tous les amateurs de piraterie et d'aventures épiques à ne manquer sous aucun prétexte.



Extrait 1 Long John Silver (tome 1/4)  - Lady Vivian Hastings Extrait 2 Long John Silver (tome 1/4)  - Lady Vivian Hastings


Ton nom (*)
Ton e-mail
Cotation
Ton judicieux
commentaire
Recopie le code
affiché ci-contre
captcha
 
Ludovic



©BD-Best v3.5 / 2022